Pouilles : Histoire

Chronologie - Pouilles

Env. 250 000 - 9 000 av. J.-C.

Dès 700 000 av J.-C., les hommes du Paléolithique, comme l’homme d’Altamura, vivent dans les grottes de l’Italie méridionale. Les peintures rupestres de la grotte des Cerfs et de la grotte Romanelli datent de cette époque.

3 000-1 000 av. J.-C.

L’âge du bronze atteint les côtes de la péninsule depuis la Méditerranée orientale. L’utilisation du cuivre et du bronze marque un tournant dans les techniques qui gagnent en complexité et en raffinement. Dolmens, menhirs et constructions mégalithiques apparaissent dans le Salento.

1 000 av. J.-C.

Les Messapiens, un peuple de langue illyrienne originaire des Balkans, s’établissent dans le Salento et autour de Foggia.

750-600 av. J.-C.

Les Grecs commencent à fonder des colonies dans toute l’Italie méridionale.
En 600 av. J.-C, pas moins de 18 cités, constituant la Grande-Grèce, sont apparues.

280-264 av. J.-C.

Les Romains bâtissent la Via Appia (voie Appienne), qui relie Rome à Brindisi.

270 av. J.-C.

Après divers pactes et alliances, la totalité de l’Italie méridionale (y compris l’ensemble de la Grande-Grèce) passe sous contrôle romain.

216-201 av. J.-C.

Les guerres puniques opposent Rome à Carthage. En 216 av. J.-C., Hannibal met l’armée romaine en déroute à Cannes en Apulie. En 201 av. J.-C, Rome finit pourtant par triompher de Carthage.

109 av. J.-C.

Les Romains construisent la Via Traiana voulue par l’empereur Trajan.
Elle relie Bénévent à Brindisi.

300-337

Après plusieurs tentatives infructueuses, l’Empire romain est divisé en deux parties, l’Empire romain d’Occident et l’Empire romain d’Orient.
En 330, Constantin transfère la capitale impériale à Byzance, rebaptisée Constantinople.

476

Après l’abdication du dernier empereur d’Occident, Goths, Ostrogoths et Byzantins se disputent les restes de l’Empire. Cette lutte aboutit à la création de principautés, de duchés et de territoires byzantins indépendants, hostiles les uns aux autres.

827-846

En 827, l’armée sarrasine débarque à Mazara del Vallo en Sicile. Après avoir conquis l’île, elle s’attaque au continent et occupe Brindisi, Tarente et Bari. En 846, les Sarrasins procèdent au sac de Rome.

1054

Le Grand Schisme marque la rupture définitive entre les Églises byzantine et romaine.

1059

Le pape Nicolas II et Robert Guiscard signent un concordat à Melfi, garantissant à ce dernier le titre de duc d’Apulie et de Calabre. Guiscard s’emploie à chasser les Sarrasins et les Byzantins d’Italie méridionale.

1189

Guillaume II de Sicile meurt sans héritier. Sa tante Constance, fille de Robert Guiscard et épouse d’Henri Hohenstaufen, roi d’Allemagne et futur souverain du Saint-Empire romain germanique,
est couronnée.

1204

Les croisés assiègent les Byzantins et conquièrent Constantinople, capitale de l’Empire byzantin.

1215

Frédéric II est couronné souverain du Saint-Empire romain germanique à Aix-La-Chapelle. En 1220, une seconde cérémonie de couronnement est célébrée à Rome.

1228

Frédéric II tient sa promesse de mener une sixième croisade. Il est le premier souverain du Saint-Empire à pénétrer dans l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

1270-1500

Les maisons d’Anjou et d’Aragon luttent durant quasiment deux siècles pour le contrôle de l’Italie du Sud. L’instabilité politique,
les guerres, la peste noire
et la pression fiscale étouffent le développement économique de la région.

1480

Sac d’Otrante par les Ottomans : 800 habitants de cette ville du Salento sont exécutés en raison de leur refus de se convertir à l’Islam. Ils seront canonisés en 2013 par le pape François.

1516

Charles V d’Espagne, souverain du Saint-Empire romain germanique, reçoit en héritage l’Italie méridionale.

1647

La mauvaise administration de l’Italie du Sud entraîne une crise économique. Une insurrection conduite par Masaniello éclate à Naples.
Le mouvement se propage
 à d’autres provinces du royaume et des milices paysannes prennent le contrôle des campagnes.

1713

L’Italie méridionale est cédée à la maison de Habsbourg. Moins de vingt ans plus tard, la région est de nouveau envahie par les Espagnols.

1798-1799

Napoléon occupe Rome. Ferdinand Ier dépêche une armée mais cette dernière bat en retraite sans avoir ouvert le feu. Les Français contre-attaquent et s’emparent de Naples, proclamant la République parthénopéenne.

1805

En mars, Napoléon est proclamé souverain du tout nouveau royaume d’Italie, qui comprend une grande partie de la moitié septentrionale du pays. Aussi Bonaparte s’adjuge-t-il le contrôle du royaume de Naples.

1814-1815

Le congrès de Vienne, qui suit la chute de Napoléon, entend rétablir l’équilibre des pouvoirs en Europe. En 1815, le royaume des Deux-Siciles est de nouveau confié aux Bourbons.

1848

Dans la foulée des mouvements révolutionnaires en Europe, les Bourbons sont chassés de Sicile. Ils parviennent néanmoins à reconquérir l’île au prix de bombardements intenses qui valent à Ferdinand II le surnom de “Re bomba” (roi bombe).

1861

Au terme de la guerre franco-autrichienne, Victor-Emmanuel II obtient le contrôle de la Lombardie, de la Sardaigne, de la Sicile, de l’Italie méridionale et d’une partie de l’Italie du centre.
Il est proclamé souverain d’une Italie nouvellement unie.

1880-1915

Des millions de paysans méridionaux partent chercher fortune dans le Nouveau Monde, laissant derrière eux un pays privé de sa main-d’œuvre la plus jeune et la plus solide.

1913

L’émigration atteint son niveau record : 872 000 personnes quittent le pays pour cette seule année.

1915

Durant la Première Guerre mondiale, l’Italie se range du côté des Alliés pour récupérer les territoires transalpins aux mains des Autrichiens. L’Autriche offre la cession d’une partie de ces territoires, jugée insuffisante par les partisans de l’intervention.

1922

En octobre, Mussolini marche sur Rome. Le roi Victor-Emmanuel III, effrayé par
la popularité du mouvement fasciste et doutant de la loyauté de l’armée, confie à Mussolini la tâche de constituer un gouvernement.

1940

L’Italie entre en guerre aux côtés de l’Allemagne nazie et envahit la Grèce. Les Grecs répliquent en pénétrant le sud de l’Albanie. L’Allemagne vient au secours de son allié transalpin en envahissant la Yougoslavie et la Grèce.

1946

À l’issue d’un référendum, l’abolition de la monarchie et la naissance de la République sont proclamées. Dans le Sud, la monarchie récolte 63,8% des suffrages.

1950

La "Cassa per il Mezzogiorno" (Caisse pour le Mezzogiorno) voit le jour. Environ un tiers du budget alloué est englouti sous l’effet d’une mauvaise administration et
de la corruption. Elle est supprimée en 1992.

1950-1969

Le chômage entraîne une nouvelle émigration massive. Environ deux millions de personnes quittent le Mezzogiorno pour trouver un emploi dans les usines de l’Italie et de l’Europe du Nord.

2005

Nichi Vendola, représentant du parti de gauche Rifondazione Comunista, est élu à la tête de la région des Pouilles. Il est réélu en 2010.

2012

Le scandale des aciéries ILVA, responsable du taux de pollution alarmant de Tarente, éclate au grand jour.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies