Où partir en octobre ?

Où partir en Octobre ?

© Anastasiia Shavshyna - iStock

En octobre, l’été indien bat son plein en France et en Amérique du Nord. C’est le moment parfait pour admirer la nature dans une symphonie de couleurs. Vous êtes à la recherche de soleil ? En Espagne et en Grèce, les villages sont empreints d’une douceur particulière, bien loin de l’agitation estivale. Octobre est également un mois idéal pour s’envoler dans l’Océan Indien ou en Asie où les pluies se font désormais plus rares. Voici notre sélection de destinations où partir en voyage en fonction de vos envies, de votre temps et de votre budget !

Filtres :
Type de voyage
Durée

Pays

Région

Région

Pays

Région

Région

Ville

Région

Pays

Pays

Où partir en octobre ? Nos destinations préférées !

Les deux grands atouts du mois d’octobre sont ses températures globalement douces, et un creux des fréquentations touristiques, se traduisant par des tarifs plus abordables pour les grandes destinations ; c’est aussi un mois parfait pour un city break.  Voici nos suggestions pour partir en voyage en octobre.


Où partir en octobre au soleil ?

  • En octobre, la mer est encore chaude sur les îles de Gozo et Camino dans l’archipel Maltais (environ 23°C). L’occasion de découvrir l’un des plus merveilleux sites de plongée d’Europe. Que l’on plonge sur des récifs peu profonds ou des tombants plus techniques, l’univers subaquatique est divers et coloré. Rien qu’à Gozo, on trouve plus de 80 sites. Le site le plus prisé est l’impressionnant Blue Hole, une profonde cuvette rocheuse abritée, accessible depuis le rivage. La vie marine y abonde : bancs de barracudas scintillants, mérous, seiches et congres, mais aussi araignées de mer, poissons perroquets.
     
  •  Çıralı en Turquie est une destination de plage enviable en octobre. Dans cette vaste baie intégrée au parc national d’Olympos Beydağları, l’air se maintient à 26°C et l’eau à environ 25°C, alors que les arbres à l’orée de la plage commencent à jaunir. La zone étant protégée, l’urbanisation est minime et la faune et la flore abondent − près de 865 espèces de plantes, 72 espèces d’oiseaux et une multitude de mammifères comme le lynx, le caracal et le loup. C’est aussi une importante zone de nidification des tortues caouannes – à partir de mai, ces créatures marines menacées viennent pondre.
     
  • L’été indien et le feuillage automnal réunissent les conditions magiques pour découvrir Québec et l'île du Cap-Breton, ou encore les régions de San FranciscoSeattle et Vancouver, qui jouissent alors de températures chaudes. 
     
  • Bénéficiant en octobre d’un climat chaud sans être étouffant, la Nouvelle-Calédonie se prête alors autant aux loisirs nautiques qu’à la randonnée.
     
  • Découvrez l’Équateur, ses cultures indiennes vivaces, son architecture coloniale superbement préservée, ses volcans vertigineux, sa jungle amazonienne.
     

Où partir en octobre en Europe ?

Et pourquoi ne pas partir en octobre ? Le Vieux Continent garde une myriade de merveilles à explorer, que ce soit côté nature, gastronomie ou escapade citadine... Voici quelques coups de coeur pour partir en Europe au mois d'octobre, avec la promesse d'un voyage hors des sentiers battus. 

Porto et le Douro, Portugal

Pourquoi en octobre ?  Pour s’enivrer de la beauté du Douro lors d’une croisière automnale.
La vallée du Douro est un haut lieu de la viticulture. Ses paysages de vignes sont d’une beauté unique et c’est une des plus anciennes régions vinicoles au monde. En descendant le Douro, vous dégusterez d’excellents crus tout en admirant des scènes bucoliques au fil de l’eau. Une vision particulièrement réjouissante à l’automne, quand le soleil est encore chaud et que les vignes chargées de raisin virent au doré. Vous croiserez des rabelos (navires marchands traditionnels), des villages couverts d’azulejos et des quintas (exploitations viticoles) proposant des dégustations. À flanc de colline, à l’embouchure du Douro, la ville historique de Porto, fondée par les Romains, est la deuxième du pays. Le vieux quartier de La Ribeira, aux ruelles étroites, est incontournable ; Nova de Gaia, sur l’autre rive, est réputé pour ses caves de porto.


Séville, Espagne

Pourquoi en octobre ? Pour voir les sites phares de Séville sous le soleil.
Vous avez dit “automne” ? Beaucoup de métropoles d’Europe seraient fières d’un climat si doux en plein été : en octobre, la température à Séville peut atteindre 26°C. Le mois est idéal pour faire du tourisme : la canicule est terminée mais il fait assez chaud pour flâner en tee-shirt au bord du Guadalquivir et faire la tournée des bars à tapas le soir. Il y a beaucoup à voir. D’abord, le Real Alcázar, éblouissant palais royal de style mudéjar entouré de somptueux jardins, puis la plus grande cathédrale gothique du monde et son immense beffroi (la Giralda), sans oublier la Casa de Pilatos couverte d’azulejos et les excellents musées. Au Museo del Baile Flamenco, vous saurez tout sur cette danse fougueuse et flamboyante et pourrez assister à un spectacle.


Le Monténégro

Pourquoi en octobre ?  Pour explorer les hauteurs. Ne rangez pas trop vite vos chaussures de marche.
Dans les spectaculaires montagnes du Monténégro, sous ces latitudes méridionales, il fait bon randonner jusqu’en novembre. Inscrit au Patrimoine mondial, le parc national de Durmitor abrite les plus hauts sommets, sombres et dentelés (48 dépassent les 2 000 m), ponctués de forêts de pins, de vertes prairies et de lacs glaciaires étincelants et peuplés d’une faune variée (des oiseaux aux ours). Arpentez aussi les sommets et les forêts primaires du parc national de Biogradska Gora. Sur la côte, les monts Orjen et Lovćen offrent une superbe vue sur l’Adriatique – en chemin, baignez-vous dans la mer azur, agréable jusqu’à la fin octobre sans l’inconvénient de la foule. En une semaine, vous pouvez faire l’ascension du Rumija, sur la côte sud, explorer les monts Kučka Krajina près de la capitale Podgorica, admirer les couleurs d’automne du mont Bjelasica, au Biogradska Gora, et entreprendre divers itinéraires dans le Durmitor, notamment l’ascension du Bobotov Kuk (2 523 m), point culminant du pays.


Belgrade, Serbie

Pourquoi en octobre ? Pour faire la fête à la mode des Balkans.
New York ne dort jamais ? Belgrade non plus. C’est tous les jours vendredi dans la capitale serbe… un goût de la fête qui remonte à la guerre des Balkans, dans les années 1990 : les habitants se sont tournés vers la musique et l’hédonisme pour garder le moral. En octobre, la scène nocturne migre des splavovi (clubs flottants) aux discothèques du centre. Certaines en ont pour tous les goûts – house, techno, turbo folk, R’n’B, pop, rock, trance, jazz… Si rien de tout cela ne vous va, profitez du BEMUS (Belgrade Music Festival), créé en 1969 ; plus ancien événement musical de Serbie, il accueille des grands noms du classique. En journée, vous ne serez pas oisif : explorez la forteresse de Belgrade, le Stari Grad (vieille ville) et les rives du Danube, admirez les œuvres du Musée national et le quartier créatif revitalisé de Savamala, et faites une cure d’histoire au musée de la Yougoslavie et au mausolée de Tito.


Les fêtes et festivals à faire en octobre

  • Bières, bretzels et pantalons de cuir : l’Oktoberfest, événement indissociable de Munich – où les festivités débutent dès la seconde quinzaine de septembre –, est tout aussi impressionnant à Fredricksburg, au Texas, dans la ville estudiantine de Cordoba, en Argentine, et en Namibie, ancienne colonie germanique africaine.
     
  • Trick or treat ? – à Halloween, monstres et fantômes envahissent les rues des Etats-Unis, et débordent particulièrement d’inventivité à New York, Los Angeles et San Francisco.


Où partir en France en octobre ? En Champagne !

Pourquoi en octobre ?  Pour déguster des bulles chez les petits producteurs.
Pour un automne pétillant, cap sur la Champagne. Cette région tapissée de vignes est fabuleuse en octobre, surtout pour combiner dégustations de grandes marques – Dom Pérignon, Krug, Taittinger – et caves de petits producteurs. En octobre, les vendanges touchent à leur fn ; les petits vignerons indépendants pourront vous faire visiter leur domaine. L’automne est déjà bien installé et les vignes prennent de jolis reflets rouille et or. En Champagne, il existe cinq grands terroirs. Pour la montagne de Reims, qui produit des champagnes corsés, la ville historique de Reims (dotée d’une cathédrale et d’une basilique magnifique) est une bonne base. Au sud, depuis Épernay, nichée à flanc de coteau parmi les vignes, empruntez l’avenue de Champagne et explorez la vallée de la Marne et la côte des Blancs dédiée au chardonnay. Enfin, séjournez à Troyes, capitale historique de la Champagne, pour accéder aux vignobles moins connus de l’Aube et de la côte de Sézanne.


Partir en octobre hors des sentiers battus

  • La douceur de Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan établie comme en villégiature au bord de la Caspienne, est la plus appréciable en octobre.
     
  • Longtemps fermé aux touristes, le Bhoutan reste une destination aussi nimbée de mystère que farouchement bouddhiste.
     
  • Journées longues et ensoleillées, températures douces : laissez-vous séduire par les trésors de l’Arménie, dont la gentillesse de ses habitants n’est pas le moindre.

Et aussi : Iran, OuzbékistanPologne


Voyages sportifs en octobre

  • Le Nicaragua connaît encore la saison du surf et permet l’observation du fascinant spectacle de milliers de tortues déposant leurs œufs à La Flor.
     
  • C’est le moment idéal pour partir à Chypre. Il y a peu de monde et c’est la bonne période pour pratiquer des activités comme la plongée mais aussi la randonnée à pied ou à vélo dans le massif du Troodos.

Le catalogue des éditions Lonely Planet

L’évasion commence ici, découvrez nos guides et livres de voyage.

#ExperienceLonely