Pouilles

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Italie
  4. Pouilles
  5. Le Nord des Pouilles

Pouilles : Le Nord des Pouilles

Itinéraire de 2 semaines dans les Pouilles

Entre le relief des Monti Dauni et les lacets à pic sur la mer du Gargano, explorer cette contrée des Pouilles est quelque peu ardu, mais les paysages inoubliables récompenseront les plus patients.
Première étape : excursions dans les hêtraies et chênaies des sauvages et intacts Monti Dauni, ponctuées de haltes à Pietramontecorvino, Alberona, Roseto Valfortore, Rocchetta et Sant’Antonio ou encore Bovino, petites communes tranquilles où le temps semble s’être arrêté.
Ensuite, cap à l’est, où l’altitude baisse et les hautes cimes cèdent le pas à un relief moins abrupt : les collines annoncent le Tavoliere, à l’apaisante palette de couleurs allant du vert brillant au jaune doré. Vous passerez alors par Orsara di Puglia, Troia, avec son immanquable cathédrale, et Lucera, qui s’enorgueillit d’un splendide dôme. Vous voilà à Foggia, avec ses palais décadents et sa passeggiata dans le centre. Une fois la ville quittée, le Gargano vous ouvrira ses portes : ce territoire fascinant est constitué de forêts (dont la célèbre Foresta Umbra), d’étendues de maquis méditerranéen, de dolines, et surtout de plages, de baies cachées, de criques paradisiaques et de très hautes falaises blanches le long du littoral.
Depuis San Severo, traversez la zone des lacs de Lesina et de Varano, avant de prendre le large pour les îles Tremiti. Le retour marquera le début de votre périple sur le pourtour de l’éperon : en partant de Rodi Garganico, aux teintes bleues et orangées, vous passerez par Peschici, d’un blanc immaculé, pour arriver à Vieste par une ravissante plage et un pittoresque trabucco : autour de cette splendide petite ville offrant grottes marines et panoramas spectaculaires, gravitent légendes de sirènes et de pêcheurs et histoires de corsaires. C’est là que commence la portion probablement la plus enchanteresse des 140 km de côte du Gargano : jusqu’à Mattinata, ce sont encore des falaises, une végétation touffue qui s’avance jusqu’à la mer, et des sculptures naturelles. À ce stade, que vous soyez fidèle ou tout simplement curieux, vous pourrez conclure ces deux semaines de voyage en vous rendant d’abord à Monte Sant’Angelo, un merveilleux balcon qui donne sur le golfe de Manfredonia, puis à San Giovanni Rotondo, où se trouve le sanctuaire conçu par Renzo Piano pour Padre Pio, le plus populaire des saint Italiens.

Mis à jour le : 5 avril 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies