Hérault

La première ambassadrice de l’Hérault est sans nul doute Montpellier, capitale régionale énergique dont l’art de vivre dépasse les frontières de son centre historique, l’Écusson.
En dehors d’elle, le département, trop souvent résumé à son littoral malmené, recèle pourtant des merveilles naturelles et architecturales que ses plages ne sauraient faire oublier. Du cirque de Navacelles aux gorges de l’Hérault, de ses villages de charme à ses cathédrales souterraines, en passant par le canal du Midi fendant ses plaines, l’Hérault est une pépite en grande partie méconnue, dont les chemins de traverse réservent de grandioses surprises.
Randonneurs, kayakistes, vététistes autant qu’amateurs de sports nautiques, d’œnotourisme ou de farniente trouveront là, au gré de sites parmi les plus beaux de France, matière à s’enthousiasmer.

Le musée régional d’Art contemporain de Sérignan

a petite ville de Sérignan dissimule un insoupçonnable musée, aménagé dans une ancienne cave viticole. Au cœur de 2 700 m2 se déploie une collection d’art contemporain d’envergure internationale auxquelles font écho des expositions temporaires de haute volée, programmées tous les quatre mois. Ses extérieurs donnent le ton : la Rotation de Buren (créée en 2006 pour l’ouverture du musée) encercle le musée et distille à travers ses vitrages une lumière évolutive qui se propage à l’intérieur, quand les Femmes fatales, fresque narrative d’Erró, empruntent à l’univers des comics pour colorer tout un pan de sa façade. Le fonds permanent, fort d’environ 400 œuvres, tourne tous les ans selon une scénographie très accessible et savamment pensée, avec La Cabane de Buren en guise de chef d’orchestre perpétuel. L’espace comprend également un atelier d’arts graphiques, où les œuvres se détachent sur un fond lumineux. On ne saurait trop vous conseiller de prendre part aux passionnantes visites guidées (à 15h certains sam et dim) qui y sont organisées, ou de faire en sorte que vos enfants puissent participer à ses nombreux stages et ateliers (réservez bien à l’avance). Programmation de performances et de concerts.
Pour prolonger le rêve, gagnez à la nuit tombée la salle de spectacle La Cigalière pour admirer, sur son pourtour, la douce symphonie de lumière que composent les colonnes du Rayonnant de Buren.

Le cirque de Navacelles

Merveille géologique, le site phare de la vallée de la Vis donne le vertige. C’est que ce cratère géant éventrant la terre, enserré par les causses du Larzac et de Blandas, s’appréhende depuis ses rebords, contrairement à celui de Mourèze. Plus montagneux que ce dernier, il permet aussi des randonnées ardues, notamment la nouvelle boucle intitulée “Navacelles, Causse et gorges de la Vis” (difficile, 19,5 km), qui devrait être terminée en 2019, ou le sentier “Cirque de Navacelles” (moyen, 10 km), plus modeste mais vraiment magnifique (voir l’onglet Randonnée sur www.tourisme-lodevois-larzac.fr). Vous pourrez vous contenter de ses belvédères accessibles en voiture et des magnifiques panoramas qu’ils ménagent.
Depuis Lodève, le belvédère de la Baume-Auriol (sur la D130) offre la vue la plus vertigineuse sur le site et abrite une auberge proposant une cuisine de terroir goûtue. Le belvédère de Blandas (sur la D713), dans le Gard, a la plus belle vue d’ensemble. Installé à 300 m de “profondeur”, au fond du cirque, un hameau du village de Saint-Maurice-Navacelles, rythmé par le tohu-bohu de sa cascade, prend des allures de bout du monde. Depuis les belvédères, on y accède par des routes en lacet qui demandent dextérité et prudence. Vous trouverez dans le hameau des chambres d’hôtes et de quoi vous sustenter.

La grotte des Demoiselles

C’est la sortie phare des enfants. Une montée en funiculaire, créée dans la perspective de son ouverture au public en 1931, précède une visite guidée de 1 heure 20, à la fois féerique et drôle. Vous aurez tout le long, et sans jamais mettre de côté des aspects scientifiques simplifiés, l’impression de déambuler au cœur d’un château de conte de fées, si ce n’est dans l’univers fantastique de Pirates des Caraïbes. Dans cette grandiose grotte, percée jusqu’au fond de sa cavité actuelle en 1884 par Édouard-Alfred Martel, des poteries gallo-romaines furent découvertes dans sa partie à ciel ouvert, là où elle aurait également caché des prêtres réfractaires. Au gré de 571 marches qui vous feront flirter avec les concrétions, on fera appel à votre imagination avec beaucoup d’humour. La “cathédrale souterraine” est le point fort des lieux. Richement concrétionnée, cette salle de 52 m de hauteur, 120 de longueur et 42 de largeur vous permettra de vous remettre dans le contexte de sa découverte, et de mieux mesurer l’exploit des spéléologues d’alors. Auparavant, la messe de minuit ainsi que des concerts y étaient organisés.
À l’intérieur, vous pourrez voir un magnifique buffet d’orgue. La visite se termine par la “salle de musique”, avec la démonstration des vertus sonores de la calcite.
Contrairement à celle de Clamouse (voir ci-contre), la voûte sèche témoigne ici d’une grotte qui n’est pratiquement plus en activité (seulement 3%). Le phénomène peut néanmoins se réamorcer. La température moyenne dans la grotte est de 14-15°C (prêt de couverture).
Mis à jour le : 10 juin 2020

À voir à faire en Languedoc-Roussillon

pays des garrigues Pic Saint-Loup et ses environs

  • Saint-Martin-de-Londres

    village

    Au nord-ouest du pic Saint-Loup, cette bourgade agréable se prévaut de beaux vestiges médiévaux...

    Lire la suite
  • Maison des Consuls

    art et archéologie

    Installé au cœur du village dans la maison des Consuls, à deux pas de la porte des Remparts, ce...

    Lire la suite

Golfe du Lion Sète Canal Royal et vieux port

Sète s’est construite autour du canal Royal, et ses quais, bordés de cafés et de restaurants aux terrasses bondées à la belle saison, font encore aujourd’hui office de cœur de ville. Au total, six ponts permettent de passer d’une rive à l’autre et de prendre toute la mesure de ce paysage de carte postale, qui ne se révèle jamais mieux que sous la lumière du soir, quand les couleurs chatoyantes de ses édifices anciens et de ses bateaux amarrés semblent peu à peu plonger et s’éteindre à leur tour dans les eaux. Au va-et-vient des plaisanciers et des barques de joutes font écho, à son extrémité sud, le vieux port et le ballet savamment orchestré des pêcheurs, entre ses phares et sa halle. À son extrémité nord, la Pointe-Courte, petit port typique cher à Agnès Varda, qui s’avance sur l’étang de Thau, vaut également un détour.

  • Musée de la Mer

    traditions de la mer

    Juste en dessous du cimetière marin, ce petit musée, ouvert en 2014, raconte l’histoire du port de...

    Lire la suite
  • CRAC – Centre régional d’Art contemporain

    art contemporain

    Installé dans un ancien entrepôt frigorifique de poisson, le centre régional d’Art contemporain...

    Lire la suite
  • Vieux port

    criée et halles

    Le premier port français de pêche de la Méditerranée vit au rythme de la criée, rendez-vous...

    Lire la suite
  • Pointe-Courte

    quartier

    Village dans la ville, immortalisé par la cinéaste Agnès Varda en 1954 (La Pointe courte, avec...

    Lire la suite
  • MIAM – musée international des Arts modestes

    arts modestes

    Le musée international des Arts modestes, fondé par Hervé Di Rosa et Bernard Belluc, n’a de cesse...

    Lire la suite

Golfe du Lion Étang de Thau Le Cap d’Agde

  • Aquarium

    vie sous-marine

    Au Vieux Cap, non loin de la plage volcanique de la Grande Conque, cet aquarium est une bonne option...

    Lire la suite
  • Musée de l’Éphèbe

    antiquité

    Consacré à l’archéologie sous-marine, le musée, installé dans un bâtiment moderne, vaut surtout...

    Lire la suite

Béziers et Plaine Languedocienne Le canal du Midi, de Béziers aux confins de l’Hérault

  • Tunnel du Malpas

    ouvrage d’art

    Ouvrage unique sur le canal du Midi, situé au pied de l’oppidum d’Ensérune, le tunnel du Malpas...

    Lire la suite
  • Oppidum d’Ensérune

    site archéologique

    L’oppidum d’Ensérune est l’un des sites archéologiques les plus importants de la région....

    Lire la suite
  • Étang de Montady

    site naturel

    Le découpage géométrique, semblable à une immense roue, de l’ancien étang de Montady ne...

    Lire la suite
  • Collégiale Saint-Étienne

    gothique

    Massif, surmonté par un clocher-tour fortifié qui culmine à 44 m, cet édifice construit à partir...

    Lire la suite
  • Les neuf écluses de Fonséranes

    ouvrage d’art

    Rouvert en juillet 2017 après une profonde rénovation, le troisième site le plus visité...

    Lire la suite
  • Pont-canal sur l’Orb

    ouvrage d’art

    Au pied de Béziers, dans le quartier du faubourg, cette œuvre monumentale et classique d’Urbain...

    Lire la suite

Montpellier Centre historique

Communément appelé l’“Écusson” en raison de sa forme, le centre historique de Montpellier suit les contours des anciens remparts construits au XIIIe siècle et dont il ne subsiste que deux tours, celle des Pins et celle de la Babotte. L’enchevêtrement des ruelles médiévales qui dévalent sa colline demeure, de même que les romantiques placettes et esplanades postérieures, écrins de majestueux hôtels particuliers érigés aux XVIIe et XVIIIe siècles. La ville en compte plus de quatre-vingts ! L’actuel centre névralgique de ce bijou plein de vie, entièrement piéton et bordé par les lignes de tramway, est la grandiose et très animée place de la Comédie , point de jonction entre les quartiers modernes et anciens. La marche est le meilleur moyen d’en prendre toute la mesure .

  • Jardin des Plantes

    jardin

    Au nord de la place du Peyrou, le jardin des Plantes, qui s’étendait à l’origine jusqu’au...

    Lire la suite
  • Musée Atger

    dessins et estampes

    Dans l’enceinte de la faculté de médecine , une belle collection de dessins des écoles flamande,...

    Lire la suite
  • Atelier-musée Fernand Michel

    arts brut et singulier

    Ouvert en avril 2016, ce musée regroupe quelque 750 pièces collectionnées par le sculpteur Fernand...

    Lire la suite
  • La Panacée – MoCo

    art contemporain

    Aménagé dans l’ancien collège royal de médecine, totalement réhabilité par la ville, ce centre...

    Lire la suite
  • Musée Fabre

    beaux-arts

    C’est la visite phare de la ville. L’histoire du musée, créé en 1828 grâce à la donation, en...

    Lire la suite
  • Place Royale du Peyrou

    promenade grand siècle

    À la lisière de l’Écusson, sur son flanc ouest, la place Royale du Peyrou, symbole du grand...

    Lire la suite

Béziers et Plaine Languedocienne Pézenas

Pézenas s’appréhende au gré de sa ville ancienne classée et des majestueux hôtels particuliers qui parsèment sa ville moderne, laquelle s’est développée au sud de la place de la République aux XVIIe et XVIIIe siècles. Découvrez la très animée place Gambetta, dominée par la Maison des métiers d’art, dont les terrasses vous font de l’œil pour le déjeuner. La porte Faugères (XIVe siècle, remaniée au XVIe siècle) est l’un des derniers vestiges de l’enceinte médiévale. Elle mène aux rues Émile-Zola, de la Foire et de la Triperie, bordées d’ateliers d’artiste et de petites boutiques avenantes. Dans la ville moderne, l’hôtel Alfonce(32 rue Conti ; été) signale à même sa façade qu’“ici Molière joua la comédie pendant la session des états généraux du Languedoc, nov. 1655-fév. 1656”, tandis que l’hôtel de Malibran(47 rue Denfert-Rochereau) déploie une remarquable façade ornée de mascarons. L’office du tourisme propose une promenade très détaillée de la ville à travers un plan.

  • Musée Vulliod- Saint-Germain

    arts décoratifs

    Exposés dans le très bel hôtel Saint-Germain, demeure aristocratique du XVIe siècle, les mascarons,...

    Lire la suite
  • Maison des métiers d’art

    artisanat

    Cette bâtisse, dont la façade massive domine la place Gambetta, résulte de trois phases de...

    Lire la suite
  • L’A-Musée Boby-Lapointe

    chanson

    Les amoureux de la chanson française apprécieront de parcourir ce petit musée géré par une...

    Lire la suite

Golfe du Lion Sète Mont Saint-Clair et Quartier haut

Le mont Saint-Clair domine la ville du haut de ses 183 m et offre, depuis son belvédère, une vue imprenable sur les alentours, notamment l’étang de Thau et ses parcs à huîtres. L’ensemble a été aménagé, et vous trouverez une table d’orientation sur le toit du presbytère.

Vous pourrez également pénétrer dans la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette (1861), dont les murs sont couverts d’étonnantes fresques dédiées au monde de la mer et aux pêcheurs. Le belvédère est accessible en voiture (parking sur place), mais rien ne vaut la découverte du panorama après une rude montée de 30 minutes au gré des venelles et des escaliers qui serpentent sur le mont.

À l’ouest du belvédère, les Pierres Blanches, bois de pins de 20 ha parcouru de sentiers, sont l’occasion d’une agréable promenade le soir venu et d’un coucher du soleil magistral. Depuis la table d’orientation, la vue, quelque peu obstruée par la végétation, est moins spectaculaire que depuis le belvédère du mont.

Le Quartier haut, sur le flanc du mont Saint-Clair et en surplomb du port, est dominé par l’église Saint-Louis, la plus ancienne de la ville (1702). Celui que l’on surnomme le “petit Naples”, quartier des ouvriers œuvrant à la construction du port à l’époque de Riquet, est aujourd’hui celui des pêcheurs autant que des artistes, séduits par son côté bohème, et dont bon nombre d’ateliers ont pignon sur rue.

  • Musée Paul-Valéry

    musée d’art

    Entre les collections Beaux-Arts, Arts et traditions populaires et Paul Valéry, ce sont quelque...

    Lire la suite
  • Cimetière marin

    mémoire et panorama

    À l’origine cimetière Saint-Charles, créé aux alentours de 1680 pour accueillir les ouvriers morts...

    Lire la suite
  • Espace Georges Brassens

    musée sonore

    Les passionnés de chanson pourront rejoindre cet espace muséographique, où l’on fait, casque...

    Lire la suite

Béziers et Plaine Languedocienne Béziers

Les allées Paul-Riquet, promenade créée en 1827 filant sur 600 m, bordée de platanes et abritant en son cœur la statue du constructeur du canal du Midi, constituent le centre névralgique de la ville. L’endroit a récemment été rénové et a regagné de sa superbe. Le marché aux fleurs qui s’y tient tous les vendredis de 7h à 18h est particulièrement agréable.

En haut de l’allée, jetez un œil au Théâtre municipal, classé au titre des monuments historiques. Ce théâtre à l’italienne, au décor d’origine, dit “en bonbonnière”, a ouvert ses portes en 1844. Les hauts-reliefs de la façade sont signés David d’Angers et les colonnades grecques étaient en cours de rénovation lors de nos recherches. Une fresque plus récente réalisée sur la façade arrière rend hommage à la commedia dell’arte. Sur le flanc sud se déploie le plateau des Poètes (1870), jardin public à l’anglaise conçu par les frères Bühler, et orchestré par la fontaine du Titan d’Injalbert.

Au sud-ouest des allées Paul-Riquet se déploie le centre ancien, avec son dédale de ruelles, ses musées et ses principaux monuments. Le quartier des arènes romaines(rue du Moulin-à-l’Huile), datant du Ier siècle après J.-C. et seul témoin de l’époque antique, a été réhabilité et s’est ouvert au public. Il ne demeure que peu de vestiges, mais le quartier médiéval restauré sur son pourtour semble inaugurer une reconquête des quartiers anciens encore en cours. Béziers est à découvrir depuis le pont Vieux (XIIe siècle) enjambant l’Orb : la vue sur la ville y est saisissante.

  • Cathédrale Saint-Nazaire- et-Saint-Celse

    gothique

    Siège épiscopal à partir du VIIIe siècle, cet édifice bâti dans le style roman fut endommagé...

    Lire la suite
  • Église Sainte-Madeleine

    histoire locale

    Dans le quartier Saint-Jacques, l’église de la Madeleine, malgré son dénuement roman, a beaucoup à...

    Lire la suite
  • Musée des Beaux-Arts

    beaux-arts

    Le musée des Beaux-Arts de Béziers se compose de deux entités, distantes de moins de 100 m....

    Lire la suite
  • Musée du Biterrois

    histoire locale

    Installé dans une ancienne caserne, ce musée présente dans un vaste espace de 3 000 m2...

    Lire la suite
  • Musée taurin

    culture taurine

    er Situé dans l’ancien couvent des dominicains, ce nouveau musée ouvert en 2015 est dévolu à la...

    Lire la suite

Lodévois et confins du Larzac Lodève

  • Musée de Lodève

    art, histoire et traces du vivant

    Installé dans le splendide hôtel particulier (XVIe-XVIIe siècle, remanié au XVIIIe siècle) du...

    Lire la suite
  • Manufacture nationale de la Savonnerie

    tapisserie

    Dépendant du ministère de la Culture, cet atelier installé depuis 1966 à Lodève est, en France, la...

    Lire la suite

Montpellier Au nord de Montpellier

  • Zoo de Lunaret et serre amazonienne

    parc zoologique

    Ses 80 ha et 1 500 animaux venus du monde entier font du zoo de Lunaret le deuxième parc zoologique...

    Lire la suite

Golfe du Lion Palavas-les-Flots et ses environs

C’est autour de la pêche que s’est d’abord développé le village de Palavas. Près de la capitainerie du port de plaisance, vous pourrez ainsi apercevoir quelques jolies barques catalanes restaurées témoignant de cet héritage. Avec leur faible tirant d’eau, elles étaient parfaites pour naviguer dans le canal, souvent ensablé. Le mercredi en saison, la promenade “Rencontre avec les pêcheurs”(04 67 07 73 34 ; vous en apprendra plus sur ces temps pas si anciens.

  • Phare de la Méditerranée

    panorama

    Symbole de Palavas, illuminé de toutes les couleurs à la nuit tombée, cet ancien château d’eau...

    Lire la suite
  • Musée Albert Dubout

    caricatures

    Dans un fortin élevé en 1743 et reconstruit sur l’île du Levant, au cœur de l’étang éponyme,...

    Lire la suite
  • Cathédrale de Maguelone

    art roman

    À 4 km de Palavas, aux confins d’une langue de terre bordée de plages et de marais, la cathédrale...

    Lire la suite
  • Étangs palavasiens

    ornithologie et balade à vélo

    Composé de quatre sites Natura 2000, le complexe des étangs palavasiens est composé de neuf étangs...

    Lire la suite

Lodévois et confins du Larzac Lac du Salagou

  • Celles

    village fantôme

    Au nord-ouest du lac, Celles est un petit monde à part. Posé au bord de l’eau, ce hameau, qui devait...

    Lire la suite
  • Villeneuvette

    manufacture royale

    Située entre Clermont-l’Hérault et Mourèze, Villeneuvette, protégée derrière de hauts murs,...

    Lire la suite

Golfe du Lion Sète Environs de Sète

  • Jardin antique méditerranéen

    nature et mythologie

    À 9 km au nord de Sète, dans la ville thermale de Balaruc-les-Bains, un fabuleux jardin dédié à...

    Lire la suite

Golfe du Lion Étang de Thau Agde

  • Cathédrale Saint-Étienne

    art roman

    Massive et dépouillée, cette cathédrale romane culminant à 35 m de hauteur et construite en pierre...

    Lire la suite
  • Musée agathois

    patrimoine local

    Ce vaste capharnaüm de 27 salles, consacré à l’histoire d’Agde, vaut surtout le coup d’œil...

    Lire la suite

pays des garrigues Saint-Guilhem-le-Désert

  • Abbaye de Gellone

    art roman

    Joyau d’art roman construit au début du XIe siècle et autour duquel le village s’est développé,...

    Lire la suite

pays des garrigues Pont du Diable et gorges de l’Hérault

  • Argileum

    maison de la poterie

    À 1 km du pont du Diable vers le sud-ouest, ce musée tout récent propose une visite ludique et très...

    Lire la suite
Paramètres des cookies