Lecce et le Salento

Pourquoi y aller

Péninsule baignée par deux mers, chauffée par les premiers rayons de soleil sur l’Italie, le Salento correspond au “talon” de la botte italienne. De cette région gâtée par la nature autant que par l’histoire, carrefour de civilisations, de cultures et de saveurs, beaucoup aimeraient garder le secret, pourtant éventé depuis belle lurette.
Très en vogue ces dernières années, la côte du Salento égrène plages sablonneuses dominées par d’anciennes tours de guet, criques aux eaux cristallines et grottes marines. L’été, particulièrement en août, les stations balnéaires de ce littoral aux faux airs de Grèce sont envahies par les estivants, mais il reste toujours possible de trouver des lieux préservés de la cohue touristique en cherchant un peu.
Terre aux multiples facettes, le Salento ne manquera pas de vous émerveiller. Admirez l’extravagance baroque de Lecce, surnommée à juste titre la “Florence du Sud”, et la beauté de tant d’autres petits bourgs aux magnifiques centres historiques. Flânez dans les villes de Gallipoli et Otrante, et découvrez la Grèce salentine, où l’on parle encore une langue grecque (le griko). Profitez de la nature généreuse qui comblera aussi bien les amateurs de plongée et de balades en bateau que les excursionnistes et les cyclistes. Enfin, partez en quête des monuments mégalithiques disséminés dans la campagne ponctuée d’oliviers millénaires, aux côtés de ruines messapiennes, grecques et romaines.

Quand partir

Si toutes les saisons ont leur attrait, l’été attire son flot de touristes sur le littoral comme dans les petites villes. Pour éviter la foule et la chaleur estivales, juin et septembre sont les mois idéaux. Le climat est parfait pour découvrir les sites, les plages et les spécialités locales en toute tranquillité. Et puis, comme vous tomberez sans doute sous le charme de la région, profitez d’un des nombreux événements et festivités qui animent le Solento toute l’année pour y revenir hors saison ou pour un bref séjour.

À ne pas manquer

  1. L’exubérance baroque de Lecce.
  2. Les épisodes bibliques illustrés sur les murs de la Basilica di Santa Caterina di Alessandria, à Galatina.
  3. Les fresques byzantines des cryptes rupestres de Poggiardo.
  4. Le pavement en mosaïque de la cathédrale d’Otrante.
  5. Une promenade dans le centre de Castro, la visite de la Grotta Zinzulusa puis un bain en pleine mer.
  6. Une journée à Tricase Porto incluant sortie en caïque, un cours de cuisine puis un dîner de poisson.
  7. Santa Maria di Leuca, pointe du talon de la botte italienne.
  8. Une étape à Melpignano, et pas seulement pour la Notte della Taranta.
  9. La mer divine à Torre del Pizzo et Punta della Suina.
  10. aLe charme de Gallipoli, qui semble flotter sur la mer.
  11. b Les criques spectaculaires du Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio.
Mis à jour le : 18 juin 2019

À voir à faire Pouilles

Lecce

  • Piazza Sant’Oronzo

    place

    Cette place hautement scénographique, autrefois appelée Piazza dei Mercadanti (place des Marchands),...

    Lire la suite
  • Castello di Carlo V

    château

    Pour Charles Quint, le Salento constituait une région stratégique dans la guerre contre les Turcs,...

    Lire la suite
  • Basilica di Santa Croce

    basilique

    Voici le plus fameux témoignage du barocco Leccese. Devant ce triomphe d’exubérance architecturale,...

    Lire la suite
  • Chiesa dei Santi Nicolò e Cataldo

    église

    Au-delà de la Porta Napoli, cette église de style byzantino-romain, située dans le cimetière de la...

    Lire la suite
  • Piazza del Duomo

    place

    Le centre géographique de Lecce paraît coupé du reste de la ville. Et pour cause, seul un étroit...

    Lire la suite
  • Teatro Romano

    théâtre

    Le Teatro Romano, probablement édifié entre le Ier et le IIe siècle, fut mis au jour en 1929 et...

    Lire la suite
  • Chiesa di Santa Chiara

    église

    Cette église édifiée en 1429, puis remaniée au XVIIe siècle est finalement restée inachevée....

    Lire la suite
  • Chiesa di San Matteo

    église

    La construction baroque la plus audacieuse de la ville. Contrairement à la majorité des autres...

    Lire la suite
  • Museo Faggiano

    musée

    Situé dans la rue centrale Via Ascanio Grandi, ce musée abrite un trésor mis au jour par Luciano...

    Lire la suite
  • Palazzo Taurino

    palais

    Dans les souterrains de l’ancien Palazzo Personè, devenu aujourd’hui un B&B , le propriétaire...

    Lire la suite
  • Porta San Biagio

    porte

    Une splendide porte du XVIIIe siècle, avec ses colonnes lisses, ses volutes et son inscription latine....

    Lire la suite
  • Museo Provinciale

    musée

    Dédié au duc Sigismondo Castromediano (1811-1895), patriote local et amateur d’art, ce musée compte...

    Lire la suite
  • Porta Napoli

    porte

    À l’extrémité de la Via Principe di Savoia, cette porte, construite en 1548 en prévision d’une...

    Lire la suite
  • Convitto Palmieri

    bâtiment d’intérêt

    Situé sur la Via Cairoli (un rue qui vient du centre historique), cet ancien couvent des jésuites,...

    Lire la suite
  • Via Palmieri

    rue

    Au sud de la Porta Napoli, la Via Palmieri est bordée d’autres édifices majestueux qui datent des...

    Lire la suite
  • Corso et Porta Rudiae

    avenue/porte

    La Piazza del Duomo est située sur l’axe principal de la ville. De là, la Via Vittorio Emanuele II...

    Lire la suite

La côte ionienne de Santa Maria di Leuca à Porto Cesareo Gallipoli

Avec son large front de mer ensoleillé et ses ruelles tortueuses, Gallipoli offre une image contrastée, soulignée par son architecture. À la ville angevine, évoquée par le château et les remparts, s’ajoutent la cité aragonaise aux constructions massives et austères, telles que le Palazzo Balsamo(Via A. De Pace 56), et la cité baroque, avec ses édifices du XVIIIe siècle, comme le Palazzo Romìto(Via Monacelle 27) orné de frises sinueuses, de parapets et de somptueux balcons. Tous ces bâtiments bien conservés se concentrent au nord de la Via Antonietta de Pace, tandis qu’au sud se déroule le dédale du quartier des pêcheurs, nettement plus négligé, quoique tout aussi évocateur. Sans oublier le charme des maisons à cour. Pour pallier le manque d’espaces habitables, nombre d’ensembles immobiliers furent morcelés au XVIIe et au XVIIIe siècle, les porches des maisons devenant des espaces communs et semi-publics. Vous les reconnaîtrez grâce au baldaquin de style baroque qui correspondait à l’ancienne porte d’entrée et au mignano (balcon) au-dessus qui permettait de surveiller la rue.

  • Riviera

    front de mer

    En arrivant sur la Riviera, vous apercevrez, entre les ruelles, la petite île del Campo, le rocher de...

    Lire la suite
  • Port de pêche

    site pittoresque

    Le port de pêche de Gallipoli fait partie de ces images que l’on n’oublie pas. Encadré par le...

    Lire la suite
  • Cattedrale di Sant’Agata

    cathédrale

    Ce superbe édifice du XVIIe siècle présente une façade essentiellement en pierre de carparo, parée...

    Lire la suite
  • Museo Civico

    musée

    Cet étrange petit musée, logé dans les locaux d’une ancienne bibliothèque, conserve...

    Lire la suite
  • Chiesa della Purità

    église

    Cette église construite en 1664 comme oratoire de la corporation des dockers constitue un exemple...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Francesco

    église

    La plus ancienne église du centre historique est surtout connue pour ses deux sculptures en bois de...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Domenico al Rosario

    église

    Caractérisée par une façade convexe en carparo, cette église est aussi austère que mystérieuse....

    Lire la suite

Intérieur du Salento Galatina

On entre dans le centre historique à l’endroit où se trouvait jadis la Porta Maggiore. Aujourd’hui, c’est la Chiesa dei Santi Pietro e Paolo Apostoli, église jaune orientée vers le sud, qui accueille le visiteur. Entrez et observez les piliers dotés de quatre demi-colonnes aux chapiteaux de style corinthien. Tout près, au début de la Via Garibaldi (la rue principale), un immeuble baroque, du même nom que la rue, abrite la Cappella San Paolo(Via Garibaldi 7 ; tlj), vraisemblablement lieu d’origine du culte de la Taranta. Promenez-vous dans les rues et ruelles de cette charmante petite ville, dont les édifices et les églises, d’époques et de styles différents, affichent une parfaite harmonie. Admirez notamment les balcons du XVIe siècle du Palazzo Scrimieri-Congedo(Via Santo Stefano 6) et le portail de la Chiesa della Santissima Trinità.

  • Basilica di Santa Caterina d’Alessandria

    basilique

    Chef-d’œuvre de la Renaissance italienne, cette basilique recouverte de fresques remarquables fut...

    Lire la suite
  • Museo Civico d’Arte Pietro Cavoti

    musée

    Fondé en l’honneur de l’historien de l’art Pietro Cavoti (1819-1890), ce musée expose une...

    Lire la suite

La côte adriatique de San Cataldo à Santa Maria di Leuca Otrante (Otranto)

  • Torre Alfonsina et remparts

    tour et remparts

    Pour accéder au centre historique d’Otrante, juché sur une petite colline donnant sur la baie,...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Pietro

    église

    Si vous souhaitez visiter une église complètement différente de la cathédrale, la Chiesa di San...

    Lire la suite
  • Ex Chiesa dell’Immacolata

    ruines

    Constitués des murs et de quelques autels, les vestiges de l’église de l’Immacolata...

    Lire la suite

Intérieur du Salento Poggiardo, Vaste et Ortelle

  • Museo della Civiltà Messapica

    musée

    Sur une très belle place, au sein du Palazzo Baronale (XVIe siècle), ce musée récemment agrandi (il...

    Lire la suite
  • Crypte des Santi Stefani

    église

    Cette église rupestre, l’une des plus grandes du Salento, est enchanteresse, avec ses trois nefs...

    Lire la suite
  • Musée des Fresques de la crypte de Santa Maria degli Angeli

    musée

    En 1929, des travaux de canalisations ont révélé l’existence d’une crypte tapissée de fresques...

    Lire la suite
  • Remparts messapiens

    ruines

    Dans le Parco dei Guerrieri, un très court segment de remparts messapiens d’une hauteur d’environ...

    Lire la suite

La côte ionienne de Santa Maria di Leuca à Porto Cesareo Porto Cesareo

L’Area Naturale Marina Protetta di Porto Cesareo s’étend de Torre Inserraglio, au sud, jusqu’à Punta Prosciutto, comprenant une zone protégée, et deux zones accessibles à la navigation. Vous trouverez toutes les informations au centre CEA de Torre Lapillo.

  • Museo di Biologia Marina Pietro Parenzan

    musée

    Le musée de biologie marine créé en 1966 par le naturaliste Pietro Parenza regroupe près de...

    Lire la suite

La côte adriatique de San Cataldo à Santa Maria di Leuca Castro et ses environs

  • Chemins des remparts messapiens

    fortifications

    Récemment restaurées, les voies qui longent l’enceinte du centre historique à travers parcelles...

    Lire la suite
  • Grotta Zinzulusa

    grotte

    Près de 150 000 touristes visitent cette célébrissime grotte chaque année, connue depuis la nuit...

    Lire la suite
  • Castello Aragonese

    château

    Ce château du XIe siècle combine défenses naturelles et architecture militaire comme peu d’autres...

    Lire la suite

Intérieur du Salento Nardò

Nardò se caractérise notamment par ses maisons à cour, typiques de l’architecture du Salento. Ces cours, auxquelles on accède en passant sous une belle arcade, comportent un four, un entrepôt, des étables ainsi qu’un emplacement pour les charrettes.

  • Castello

    château

    Ce château, construit par Giovanni Antonio Acquaviva au XVe siècle, vaut moins pour ses créneaux et...

    Lire la suite
  • Fontana del Toro

    fontaine

    On retrouve le taureau du blason de Nardò au-dessus de la vasque et sur deux médaillons de cette jolie...

    Lire la suite
  • Piazza Salandra

    place

    On dit qu’elle est la plus belle place baroque du Mezzogiorno. Jugez-en par vous-même en vous...

    Lire la suite
  • Cattedrale

    cathédrale

    Cet édifice du XIe siècle, revisité aux époques baroque et rococo, compte des plafonds à chevrons,...

    Lire la suite

Intérieur du Salento Grèce salentine Calimera

  • Casa Museo della Civiltà Contadina e della Cultura Grika

    musée

    Installé dans une casa a corte typique, à deux pas de Piazza del Sole. Outre une intéressante...

    Lire la suite
  • Museo Civico di Storia Naturale del Salento

    musée

    Dans la campagne à 2 kilomètres environ de Calimera, ce muséum vous fera découvrir la faune et la...

    Lire la suite

Intérieur du Salento Copertino

  • Chiesa Matrice

    église

    Cette église, commandée en 1088 par Godefroi de Conversano, puis consacrée à Notre-Dame-des-Neiges...

    Lire la suite
  • Santuario di San Giuseppe da Copertino

    sanctuaire

    Ce sanctuaire est consacré à saint Joseph de Copertino, protecteur des étudiants et des aviateurs....

    Lire la suite
  • Castello Angioino

    forteresse

    On doit le noyau originel de ce château, l’une des plus grandes forteresses d’Italie méridionale,...

    Lire la suite
Paramètres des cookies