Bretagne : Histoire

Chronologie de la Bretagne

La Bretagne s’est sentie distincte de l’ensemble français tout au long de son histoire : des racines celtes, une duchesse devenue deux fois reine de France pour sauver l’indépendance de sa région, un traité d’Union avec la France accepté du bout des lèvres et rarement respecté, une révolution aux répercussions différentes en Bretagne qu’ailleurs, un peuple de marins qui fit voile sur toutes les mers du globe…

5000-2000 av. J.-C.

Érection de menhirs et de dolmens par les premiers habitants de la péninsule.

VIe siècle av. J.-C.

Immigration celte.

56 av. J.-C.

La victoire romaine sur les Celtes inaugure deux siècles de pax romana.

IVe-VIIe siècle

Vagues d’immigration successives depuis l’actuelle Grande-Bretagne.

845

Victoire du chef breton Nominoë sur les Francs, qui veulent mettre la main sur la péninsule.

936-937

Alain Barbetorte met fin à l’avancée des Normands et devient duc de Bretagne.

1341-1365

Guerre de la Succession de Bretagne. Elle entraîne la France et l’Angleterre dans une guerre sur le sol breton.

1365

Traité de Guérande reconnaissant la victoire du clan Montfort. Jean IV, duc de Bretagne jusqu’en 1399.

XIVe-XVe siècle

Âge d’or du duché de Bretagne.

1487-1488

Guerre folle ; le duc François II est tué à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier.

1488-1514

Anne, duchesse de Bretagne. Elle épouse successivement deux rois de France, tout en régnant sur la Bretagne.

1514

Claude de France, fille d’Anne et de Louis XII, hérite du duché et en transmet peu à peu l’administration à François Ier, son époux.

1532

Traité d’Union entre la France et la Bretagne.

1675

Révoltes populaires et paysannes du papier timbré et des Bonnets rouges.

XVIIe-XVIIIe siècle

Le commerce maritime breton atteint son apogée.

1716

Nantes a le monopole du commerce triangulaire et devient le premier port négrier de France.

1789-1790

Perte des institutions de l’Ancien Régime qui garantissaient le respect des clauses du traité d’Union ; division en 5 départements.

1793-1799

Révolte de la chouannerie.

début du XIXe siècle

Déclin du commerce maritime. Les débuts de l’industrialisation ouvrent la porte de la Bretagne au mouvement ouvrier.

1858

Achèvement du canal de Nantes à Brest, après 47 ans de travaux.

fin du XIXe siècle

Avec l’arrivée du chemin de fer, la folie des bains de mer gagne le littoral breton : en 1879, la station balnéaire de La Baule est lancée.

1871-1911

Vague d’émigration des Bretons, vers Paris notamment.

1898

Création de l’Union régionaliste bretonne, première manifestation de l’autonomisme breton.

1902

Le breton est interdit dans les écoles.

1940-1945

La Bretagne est lourdement bombardée (Saint-Malo, Lorient, Brest, Rennes…). C’est une région sinistrée à la Libération.

1978-1980

La marée noire de l’Amoco Cadiz et le projet de centrale nucléaire de Plogoff (pointe du Raz) cristallisent le mécontentement.

décembre 1999

Le pétrolier Erika, qui a fait naufrage, laisse échapper 20 000 tonnes de fioul lourd au large et le long des côtes du sud de la Bretagne.

2013

La crise économique s’amplifie en Bretagne ; face aux manifestations, le gouvernement renonce à la taxe poids lourds.

2014

La Bretagne est l’une des rares régions à rester “dans ses frontières” à l’occasion de la réforme territoriale.

2017

Mise en service de la Ligne à Grande Vitesse (LGV), qui met Rennes à moins de 1 heure 30 de Paris.
 

Mis à jour le : 8 janvier 2020

Articles récents

Paramètres des cookies