Pouilles

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Italie
  4. Pouilles
  5. Promontoire du Gargano et nord des Pouilles

Promontoire du Gargano et nord des Pouilles

Pourquoi y aller

Diomède, compagnon d’Ulysse échoué sur les îles Tremiti au retour de la guerre de Troie, baptisa la région du nord des Pouilles “Terre heureuse”, et c’est toujours ainsi qu’elle apparaît au visiteur.
Le promontoire du Gargano, “éperon” de la botte italienne, est sa principale carte de visite. Ses parois qui tombent à pic dans la mer, ses forêts épaisses, ses ports de pêche et ses innombrables plages composent un tableau particulièrement attrayant. Les touristes ne s’y trompent pas et affluent en masse l’été. Aussi faut-il bien choisir son moment pour profiter pleinement de ses charmes : un dîner dans un trabucco, la découverte d’une crique secrète, une balade dans le maquis méditerranéen. Pour découvrir de véritables îles, vous n’aurez qu’à mettre le cap sur l’archipel des Tremiti, une poignée de confettis rocheux à quelques encablures du promontoire, dont les fonds marins multicolores recèlent des trésors de coraux, de poissons, d’éponges et d’épaves.
En retrait de la côte s’étend la plaine du Tavoliere, “grenier à blé de l’Italie”, qui présente l’aspect d’une immense mosaïque de champs dorés. Vous aurez sans doute à passer par la dynamique Foggia, chef-lieu de la province, mais ne négligez pas des cités historiques comme Lucera.
Si vous n’êtes pas pressé, pourquoi ne pas pousser plus à l’ouest, vers la région sauvage et peu fréquentée des Monti Dauni ? Vous traverserez un paysage de douces collines parsemées de petits bourgs bien conservés où le temps semble suspendu, comme Bovino, Pietramontecorvino, Rocchetta Sant’Antonio ou Roseto Valfortore.

À ne pas manquer

  1. Les îles Tremiti, perles de l’Adriatique .
  2. L’excursion jusqu’à Monte Sant’Angelo pour visiter le Santuario di San Michele et, un peu plus loin San Giovanni Rotondo, lieu de pèlerinage consacré à Padre Pio.
  3. Une randonnée à la Spiaggia di Vignanotica.
  4. Un dîner dans le centre de Peschici après une journée à la mer.
  5. Une pause balnéaire à Vieste, suivie d’un déjeuner dans un caïque.
  6. Foggia, ses églises baroques et ses vieux palais à restaurer.
  7. À pied ou en VTT, une promenade dans la Foresta Umbra.
  8. Si vous avez du temps, la nature sauvage, luxuriante et préservée des Monti Dauni.
Mis à jour le : 18 juin 2019

À voir à faire Pouilles

Foggia et le Tavoliere Foggia

  • Museo Civico

    musée

    Le musée municipal occupe le Palazzo Arpi, face aux Tre Archi. Il a récemment changé de look et...

    Lire la suite
  • Complesso del Calvario

    église

    Cet ensemble de monuments doit sa construction à un événement “miraculeux” intervenu à la fin du...

    Lire la suite
  • Piazza Nigri

    place

    Cette place est la plus attrayante de Foggia pour trois raisons. D’abord, on y accède par les Tre...

    Lire la suite
  • Ipogeo di Sant’Agostino et ipogeo di Via San Domenico

    souterrains

    Avant de quitter la vieille ville, peut-être aurez-vous la curiosité d’explorer quelques-unes des...

    Lire la suite
  • Piazza Cavour

    place

    Le Viale XXIV Maggio rejoint vers le sud la Piazza Cavour et sa majestueuse Fontana del Sele,...

    Lire la suite
  • Civica Pinacoteca Il 9cento

    musée

    Depuis 2009, l’ex-Mercato Popolare Ferrante Aporti s’est transformé en lieu d’exposition original...

    Lire la suite
  • Piazza del Lago

    place

    À deux pas de la cathédrale, la Piazza del Lago doit son nom à l’étang où, d’après une...

    Lire la suite
  • Piazza XX Settembre

    place

    Parmi les plus belles de Foggia, cette place possède également une fontaine, en face de la blanche...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Vieste

Ne vous limitez pas au cœur de la ville : n’hésitez pas à traverser la Piazza Garibaldi et la Piazza Kennedy, puis à tourner à gauche pour tomber sur les marches de la Marina Piccola. À l’écart des magasins et du flot des touristes, parcourez aussi la Via Tripoli et les rues limitrophes qui donnent un peu l’impression d’être à Tanger ou en Grèce. Au croisement de la Via Cimaglia et de la Via Gregorio XIII, jetez un œil à la Chianca Amara (“roche amère”) sur laquelle, en juillet 1554, le corsaire ottoman Dragut fit décapiter une grande partie des habitants après avoir mis la ville à sac. Dans les parages, la Via Judeca témoigne de l’existence d’une communauté juive autrefois ; la Via Uria descend vers la Piazzetta del Seggio, qui donne elle aussi sur le spectaculaire Strapiombo della Ripa et doit son nom au Sedile di San Giorgio, un bâtiment carré où se réunissaient les notables (il abrite aujourd’hui un hôtel).

  • Scoglio di Pizzomunno

    récif

    Lorsqu’on aborde Vieste par le sud on aperçoit un récif blanc de plus de 20 m de haut s’élever...

    Lire la suite
  • Cattedrale dell’Assunta

    cathédrale

    Cet édifice du XIe siècle, plusieurs fois remanié au cours de son histoire, constitue un remarquable...

    Lire la suite
  • Museo Malacologico

    musée

    Une collection de 14 550 coquillages du monde entier, dont l’Epitonium scalare constitue la pièce...

    Lire la suite
  • Complesso di San Francesco

    lieu de culte

    Situés à l’extrémité de l’éperon rocheux, l’église et le monastère San Francesco, ensemble...

    Lire la suite
  • Faro

    phare

    Blanche tour solitaire sur le récif de Sant’Eufemia, le phare de Vieste fut réalisé en 1867 afin de...

    Lire la suite
  • Necropoli della Salata

    site archéologique

    À 9 km au nord de la ville, sur la portion finale de la Spiaggia di Scialmarino, une formation...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Mattinata

  • Farmacia Sansone

    pharmacie/musée

    Cette pharmacie conserve une partie de la collection privée de Matteo Sansone (1916-1992), pharmacien...

    Lire la suite
  • Quartiere Junno

    quartier historique

    Le centre historique de Mattinata forme un dédale de ruelles et d’escaliers qui conservent encore de...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Monte Sant’Angelo

  • Santuario di San Michele

    grotte sacrée

    Formé d’une grotte naturelle et d’un ensemble de constructions d’époques diverses, ce sanctuaire...

    Lire la suite
  • Tomba di Rotari

    baptistère

    Devant le sanctuaire, un petit escalier mène à la Chiesa di San Pietro. La façade ornée d’une...

    Lire la suite
  • Museo di Arti e Tradizioni Popolari

    musée

    Fermé lors de notre passage, ce musée présentedes modèles de cheminées (cappelletti) aux formes et...

    Lire la suite

Foggia et le Tavoliere Lucera

  • Villa Comunale

    parc urbain

    Cette oasis de fraîcheur de 4 ha, sur le Colle Belvedere, offre un refuge contre le soleil de plomb...

    Lire la suite
  • Fortezza Svevo-Angioina

    château fort

    Cette forteresse impériale fut bâtie en 1233 par Frédéric II sur la plus haute des trois collines...

    Lire la suite
  • Piazza Duomo

    place

    Outre la cathédrale, la Piazza Duomo compte plusieurs palais aristocratiques. Dans le Palazzo Vescovile...

    Lire la suite
  • Museo Civico Fiorelli

    musée

    À l’intérieur d’un vieux palais ayant conservé sa cuisine d’origine et son somptueux salon du...

    Lire la suite
  • Cattedrale

    cathédrale

    Ce témoignage monumental de l’architecture gothico-byzantine des Pouilles porte l’empreinte de la...

    Lire la suite
  • Anfiteatro Augusteo

    site archéologique

    Construit à l’époque d’Auguste, cet amphithéâtre de vastes dimensions pouvait accueillir près...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Domenico

    église

    Autre édifice de fondation angevine, élevé à l’emplacement d’anciens entrepôts arabes après...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Francesco d’Assisi

    église

    Charles II d’Anjou fit construire au XIVe siècle cette église à nef unique, simple et austère...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Îles Tremiti Île de San Nicola

  • Abbazia e Chiesa di Santa Maria

    église

    Une fois passés le portail Renaissance et la façade en pierre d’Apricena datant de 1473, vous...

    Lire la suite
  • Fortifications

    remparts et tours

    Pour aller du port au cœur de l’île, il faut gravir Salizada (l’ascenseur est hors service), une...

    Lire la suite
  • Zona Archeologica

    nécropole

    Continuez la promenade le long du sentier qui conduit jusqu’à la zone archéologique englobant la...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Monte Sant’Angelo Environs de Monte Sant’Angelo

  • Abbazia di Santa Maria di Pulsano

    monastère

    À 9 km environ au sud-ouest de la ville, sur un massif rocheux proche de la gorge de Pulsano, cette...

    Lire la suite

Monti Dauni Ascoli Satriano

  • Polo Museale

    musées

    Le cadre, celui du monastère de Santa Maria del Popolo (XVe siècle), incite déjà à entrer. Le...

    Lire la suite
  • Villa Faragola

    site archéologique

    À environ 5 km du bourg, les thermes de 500 m2 pavés de mosaïques découverts dans cette villa...

    Lire la suite
  • Centro storico

    zone monumentale

    Un dédale de ruelles bordées de maisons et de palais nobiliaires s’organise autour du Palazzo Ducale...

    Lire la suite
  • Parco Archeologico dei Dauni

    site archéologique

    Les ruines antiques du VIe au IVe siècle av. J.-C. mises au jour en 2002 comprennent, notamment, la...

    Lire la suite

Foggia et le Tavoliere San Severo

Seules deux églises témoignent, malgré des ajouts postérieurs, du passé médiéval de la ville : la Cattedrale di Santa Maria Assunta, avec sa grande rosace et ses fonts baptismaux en pierre, et la Chiesa di San Severino, avec la baie géminée de son clocher élancé, son portail dont l’archivolte repose sur des lions, sa rosace à six pétales et ses bas-reliefs.

Les autres édifices religieux relèvent du style baroque. Santa Maria del Carmine (XVIIIe siècle) possède une façade sobre et un dôme couvert de faïence ; la Chiesa Santa Trinità dei Celestini arbore un beau clocher-mur ; la Chiesa di San Lorenzo delle Benedettine vante une élégante façade en marbre d’Apricena et un clocher coiffé d’une coupole revêtue de faïence. Des stucs d’Ambrogio Piazza, des toiles de Nicola Menzele et des autels en marbre aux putti rêveurs signés Giuseppe Sanmartino, maître de la sculpture napolitaine du XVIIIe siècle, décorent l’intérieur ; la Chiesa di San Nicola invite à admirer le plafond peint de Nicola Menzele, un maître-autel en marbre polychrome et les grandes orgues d’Innocenzo Gallo. Pour terminer, le Palazzo di Città (XVe-XVIIIe siècle), siège de la mairie depuis 1815, produit un formidable effet scénographique, avec, de part et d’autre de l’entrée, deux colonnes qui encadrent un fronton triangulaire portant l’écusson des Célestins (dont il occupe l’ancien couvent).

  • MAT – Museo dell’Alto Tavoliere

    musée

    Installé dans un couvent franciscain du XIIIe siècle reconstruit en 1627, le MAT retrace l’histoire...

    Lire la suite
  • Teatro Comunale Giuseppe Verdi

    théâtre

    ( Construit par Cesare Bazzani entre 1929 et 1936, voici le plus beau théâtre à l’italienne des...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Vico del Gargano

Le quartier de Civita, autour du Castello et de la Chiesa Madre Santa Maria Assunta, constitué d’un dédale de ruelles qui fait perdre le sens de l’orientation, correspond à la partie médiévale de la ville. Le quartier de Terra, où résidaient jadis les propriétaires terriens, date du XVIe siècle, tandis que le secteur de Casale et le Borgo Nuovo remontent respectivement aux XVIIe et XVIIIe siècles.

  • Museo Trappeto “Maratea”

    musée

    Très beau site d’archéologie industrielle, cette fabrique d’huile d’olive du XIVe siècle...

    Lire la suite
  • Vicolo del Bacio

    ruelle

    Ne quittez pas la ville sans avoir fait un tour dans la “ruelle du Baiser”, devant la Chiesa di San...

    Lire la suite
  • Palazzo della Bella

    château

    Bâti entre 1908 et 1929, ce château sobre et imposant fut la propriété d’une riche famille noble...

    Lire la suite
  • Convento dei Cappuccini

    couvent

    Situé au nord-est de la ville, il fut édifié en 1556, puis reconstruit à la suite du tremblement de...

    Lire la suite
  • Castello Normanno Svevo

    château

    Offert comme dot par Frédéric II à sa troisième épouse Isabelle d’Angleterre en 1234, ce lieu...

    Lire la suite

Monti Dauni Troia

  • Concattedrale

    église

    Construite entre 1098 et 1120, la cathédrale de Troia est un chef-d’œuvre de l’art roman...

    Lire la suite
  • Museo del Tesoro della Cattedrale

    musée

    Les salles de l’ancien séminaire épiscopal servent d’écrin à une collection d’objets sacrés,...

    Lire la suite
  • Museo Ecclesiastico Diocesano

    musée

    ( Occupant les salles de l’ancien monastère des bénédictines (XVIe siècle), ce musée abrite des...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Benedetto

    église

    L’église du couvent de San Benedetto, juste en face de la cathédrale, illustre la façon dont...

    Lire la suite

Promontoire du gargano Peschici

  • Chiesa di Sant’Elia

    église

    Les habitants vouent un culte fervent à saint Élie , patron de Peschici, qui aurait sauvé la ville...

    Lire la suite
  • Chiesa del Purgatorio

    lieu de culte

    Cette église du XIXe siècle abritant un ossuaire de moines bénédictins se distingue par son joli...

    Lire la suite
  • Chiesa della Madonna di Loreto

    église

    À environ 2 km de Peschici, sur la route côtière menant à Vieste, cette petite chapelle blanchie à...

    Lire la suite
  • Castello

    château

    Dressé au sommet d’un rocher à pic, ce château fut édifié par les Normands entre le XIe et le...

    Lire la suite
  • Abbazia di Santa Maria di Càlena

    abbaye

    Les voyageurs en quête de paysages poétiques apprécieront cette abbaye médiévale perdue en pleine...

    Lire la suite

Promontoire du gargano San Giovanni Rotondo

  • Monumento a Padre Pio

    monument

    Devant la Chiesa di San Leonardo, le sculpteur Pericle Fazzini a illustré, en 1987, les épisodes les...

    Lire la suite
  • Santuario di Santa Maria delle Grazie

    sanctuaire

    Ce vaste ensemble comprend l’église Santa Maria delle Grazie (1959), resplendissante de mosaïques...

    Lire la suite
  • Nuova Chiesa di San Pio da Pietrelcina

    église

    Ce lieu de culte controversé s’élève derrière l’Ufficio Accoglienza Pellegrini. Œuvre...

    Lire la suite
  • Casa Sollievo della Sofferenza

    hôpital

    À l’est de la Chiesa di Santa Maria delle Grazie se tient l’hôpital fondé par Padre Pio en 1947....

    Lire la suite
Paramètres des cookies