Nantes

  1. Accueil
  2. France
  3. Nantes
  4. L’estuaire de la Loire

Nantes : L’estuaire de la Loire

La découverte de l’estuaire de la Loire lors d’une balade en voiture, à vélo ou le temps d’une croisière (voir p. 124 pour les prestataires) permet d’appréhender le fleuve sous toutes ses facettes ‒ voie navigable, espace industrialo-portuaire et milieu naturel ‒, y compris sa dimension artistique, impulsée par Estuaire (voir p. 128). Entre 2007 et 2012, cette biennale d’art contemporain a ainsi ménagé de nouveaux points de vue sur cet espace délaissé par les visiteurs.

  • Départ Nantes ; Gare-Maritime pour les croisières
  • Arrivée Saint-Brevin-les-Pins ou Saint-Nazaire
  • Distance 65 km en voiture jusqu’à Saint-Nazaire via Couëron puis le bac et la rive sud ; 55 km jusqu’à Saint-Brevin-les-Pins à vélo via la rive sud
  • Durée 2 heures en voiture et 5 heures à vélo 

Une petite faim ?

Couëron compte une excellente table, le François II (02 40 38 32 32 ; www.francois2.com ; 5 pl. Aristide-Briand ; hmar-dim midi, ven-sam soir ; menus du jour 12,90-14,90 €, sinon 23,70-56,50 €), où Jérôme Evain transforme les produits du terroir en un joli récital gastronomique.
À Saint-Nazaire, attablez-vous au Skipper (%02 40 22 20 03 ; 1 bd René-Coty ; plats 17-19 € ; hfermé dim, et aussi sam midi hors saison ; W), une brasserie contemporaine.

1 Indre

Sur la rive nord, Haute-Indre et Basse-Indre forment avec Indret (rive sud) une seule et même commune, Indre. Elles s’illustrèrent dans la pêche à la civelle ; c’est d’ailleurs un ancien bateau civelier qui assure le bac vers Indret (gratuit). Depuis l’embarcadère, vous pourrez voir Serpentine rouge de Jimmy Durham, un serpent métallique.

2 Couëron

Couëron était l’un des avant-ports de Nantes aux XVIe et XVIIe siècles. Près de la tour à plomb, vestige d’une usine métallurgique, vous verrez la désormais célèbre Maison dans la Loire, une œuvre du parcours Estuaire signée Jean-Luc Courcoult.

3 La Villa-Cheminée et l’Observatoire

Plus loin sur la rive nord, une œuvre Estuaire fait face à la centrale thermique de Cordemais et au fleuve : la Villa-Cheminée (%0892 464 044 ; hvisites dim 14h-18h), de Tatzu Nishi, où l’on peut passer la nuit. Plus en aval, l’Observatoire de Tadashi Kawamata est librement accessible depuis Lavau-sur-Loire (on s’y rend à pied en suivant des dalles en bois). 

4 Le Pellerin

Revenez à Couëron et prenez le bac (gratuit)jusqu’à cet ancien avant-port de Nantes, qui profite aujourd’hui de la proximité du canal de la Martinière. Un but de promenade pourra être Misconceivable d’Erwin Wurm, un voilier courbé et prêt à tomber dans la Loire, près de l’écluse de la Martinière.

5 Paimbœuf

Face aux installations portuaires de Saint-Nazaire, ne manquez pas le Jardin étoilé (quai Edmont-Libert), une œuvre conçue par Kinya Maruyama (2007), ni les maisons d’armateurs et de pêcheurs qui rappellent l’activité maritime de la cité à partir du XVIIIe siècle.

6 Saint-Brevin

Près de la pointe de Mindin, le Serpent d’océan (Huang Yong Ping, 2012) est un grand squelette de monstre marin qui apparaît et disparaît selon la marée, à la limite des eaux fluviales et maritimes.

7 Saint-Nazaire

Fermant l’estuaire, l’impressionnant pont de Saint-Nazaire (1975) relie Saint-Brevin à la ville-port, qui compte plusieurs œuvres Estuaire : Suite de triangles (Felice Varini, 2007) sur la terrasse panoramique de l’écluse fortifiée, et le jardin du Tiers Paysage, de Gilles Clément, sur le toit de la base sous-marine.
 

Mis à jour le : 28 juillet 2015

Articles récents

Paramètres des cookies