Dordogne et Lot : Le meilleur du Quercy

Itinéraire de Collonges-la-Rouge à Moissac

De Collonges-la-Rouge, aux portes de la Corrèze, à Moissac, déjà dans le Tarn-et-Garonne, cet itinéraire aborde, du nord au sud, de nombreux lieux du Quercy à ne pas manquer. Au programme : villes d’art et d’histoire, villages de caractère, paysages verdoyants, grottes, gouffres et patrimoine.

1 Collonges-la-Rouge

Premier des “Plus beaux villages de France”, Collonges doit l’étonnante couleur de la pierre dans laquelle elle est bâtie aux grès des environs. Ce bourg, aussi photogénique que tranquille dès que les foules estivales l’ont déserté, est le lieu idéal pour débuter un itinéraire.

Collonges-la-Rouge I Martel

30 minutes par la D14 et la D96

2 Martel

Fondée au XIIe siècle et enrichie par le négoce des toiles et du sel, la “ville aux sept tours” est parée d’un patrimoine – notamment les sept bâtiments historiques auxquels elle doit son surnom – qui fait aujourd’hui son charme. Étape tranquille, elle offre par ailleurs d’excellents hébergements.

Martel I Château de Castelnau-Bretenoux 

30 minutes par la D803

3 Castelnau-Bretenoux

Posé sur un éperon rocheux au-dessus des vallées, le château de Castelnau-Bretenoux attire l’œil à des kilomètres à la ronde. Bâtie durant la guerre de Cent Ans, cette forteresse dominée par un donjon et hérissée de tours offre un très bel exemple d’architecture militaire médiévale, préservée d’un aspect trop martial par la délicate couleur rosée de la pierre dans laquelle elle est construite. 

Château de Castelnau-Bretenoux I Gouffre de Padirac

30 minutes par la D30 et la D60

4 Gouffre de Padirac

 “Ici commence la vraie merveille”, s’écria Édouard-Alfred Martel en explorant pour la première fois, en 1889, la rivière souterraine qui s’écoule une centaine de mètres en contrebas de l’ouverture de ce fantastique gouffre. La visite, entre promenade en barque sous la terre, concrétions de calcaire et lacs souterrains, est l’un des points forts de la région.

Gouffre de Padirac I Rocamadour

30 minutes par la D90 et la D673

5 Rocamadour

Pour les uns c’est un fromage de chèvre, pour d’autres un site de pèlerinage et un fabuleux village perché… Rocamadour, qui semble posé en équilibre 150 m au-dessus des gorges de l’Alzou, est connu de tous. Le site, incontournable lors d’une découverte du Quercy, est aussi touristique en saison que tranquille le reste de l’année.

Rocamadour I Figeac

1 heure par la D840

6 Figeac

Principale localité du haut Quercy, Figeac, bordée par les eaux du Célé, se dota au Moyen Âge, grâce au commerce, d’une série de places et de demeures auxquelles elle doit son titre de “ville d’art et d’histoire”. Sa renommée doit aussi au plus illustre enfant de la ville, Jean-François Champollion, premier égyptologue à déchiffrer les hiéroglyphes. La ville lui consacre un beau musée.

Figeac I Cabrerets (grotte du Pech Merle)

1 heure par la D653

7 Grotte du Pech Merle et Saint-Cirq-Lapopie

Longue de 2 km, la grotte du Pech Merle présente une série de peintures paléolithiques exceptionnelles, notamment la frise noire, les “chevaux ponctués” et les mains négatives. Neuf kilomètres plus au sud, Saint-Cirq-Lapopie, avec son site d’exception, ses ruelles pentues et ses antiques demeures de pierre blonde, est l’un des plus beaux villages du Quercy.

Saint-Cirq-Lapopie I Cahors

45 minutes par la D8 et la D911

8 Cahors

L’agréable préfecture du Lot abrite l’un des sites les plus emblématiques de la région, le pont Valentré, long de 172 m et considéré à juste titre comme l’un des plus beaux ponts médiévaux fortifiés de France. Mais les atouts de la ville ne s’arrêtent pas là : Cahors séduit également par son cœur de ville historique, sa cathédrale Saint-étienne, flanquée d’un joli cloître, et le vignoble qui la borde, terrain de prédilection du cépage malbec.

 Cahors I Montcuq

40 minutes par la D620 et la D653

9 Le Quercy blanc

L’éclatante pierre claire, presque blanche, des sols calcaires, a donné son nom à cette microrégion qui égrène les villages de charme. Au sud-ouest de Cahors, Montcuq, Castelnau-Montratier et Lauzerte, les principaux village du Quercy blanc, ont su rester eux-mêmes sans trop céder aux sirènes du tourisme. Une découverte tranquille ponctuée de paysages doucement vallonnés.

Lauzerte I Moissac

30 minutes par la D2 et la D16

10 Moissac

Concluez cet itinéraire par un détour en Tarn-et-Garonne, vers Moissac, halte majeure des pèlerins de Compostelle depuis des siècles. La ville brille par sa sublime abbaye, qui compte parmi les plus belles réalisations de l’art roman. Vous pourrez notamment admirer son portail sud, sa nef particulièrement lumineuse et son sublime cloître aux 116 colonnes.
 

Mis à jour le : 22 juin 2016

Articles récents

Paramètres des cookies