Dordogne et Lot : La grande traversée

Itinéraire de Brantôme à Cahors

Si vous voulez découvrir les sites les plus emblématiques de la Dordogne et du Lot, cet itinéraire, qui traverse les deux départements du nord au sud et mêle les incontournables du Périgord et du Quercy, tant côté patrimoine que sites naturels, a tous les atouts pour vous satisfaire.

Brantôme

Avec sa position centrale, sa proximité avec les sites majeurs du nord de la Dordogne et surtout le pouvoir de fascination qu’elle exerce sur les visiteurs, Brantôme est tout indiquée pour débuter cet itinéraire. Très animée en été, la “Venise du Périgord” est une cité pleine de charme.

Brantôme I Périgueux

40 minutes par la D939

Périgueux

D’un côté le quartier de la Cité, aménagé sur une ancienne cité gallo-romaine, de l’autre la vieille ville, dominée par la cathédrale Saint-Front et ses coupoles byzantines… La capitale du Périgord blanc, appréciée des gourmets et des amateurs d’art, est une étape de choix.

Périgueux I grotte de Lascaux

1 heure par la D6021, l'A89 et la D46

Grotte de Lascaux

Dans ce site emblématique de l’art pariétal, on admire des représentations animales peintes et gravées il y a environ 20 000 ans. La grotte a été fermée au public en 1963, mais Lascaux II, sa copie fidèle, a été inaugurée vingt ans plus tard. L’ouverture de Lascaux IV est prévue fin 2016.

Grotte de Lascaux I Les Eyzies

35 minutes par la D65

4 Les Eyzies-de-Tayac

Au cœur de la vallée de la Vézère, inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, la commune des Eyzies propose un véritable voyage au cœur de nos origines avec son Pôle international de la Préhistoire et son musée national de Préhistoire. Une visite à poursuivre avec celle de la grotte ornée de Font-de-Gaume.

Les Eyzies > Sarlat

30 minutes par la D47

5 Sarlat-la-Canéda

Le temps semble s’être arrêté à la fin du XVIIe siècle dans les ruelles de cette cité médiévale sauvegardée et restaurée de façon exemplaire. Ne ratez pas les animations de la ville, en été, et les marchés du mercredi et du samedi de la capitale du Périgord noir.

Sarlat I La Roque-Gageac

25 minutes par la D57

6 La Roque-Gageac et Domme

Les deux font la paire. Accroché à la falaise au-dessus de la Dordogne, La Roque-Gageac est l’un des villages phares de la vallée. Ancien point avancé de la défense du monastère de Sarlat, le bourg se distingue notamment par ses maisons semi-troglodytiques. La superbe bastide de Domme, 6 km plus au sud, sur les rives de la Dordogne, permet d’embrasser une pleine vue sur la vallée et le château de Montfort.

Domme I Padirac

1 heure 30 par la D703 et la D70

7 Gouffre de Padirac

Né de l’effondrement de la voûte d’une ancienne grotte, le gouffre de Padirac est l’un des sites les plus impressionnants de la région. Au fond du gouffre, plus de 100 m sous terre, une courte balade en barque sur les eaux calmes d’une rivière souterraine mène à une série de superbes grottes tapissées de concrétions de calcaire.

Padirac I Rocamadour

30 minutes par la D90 et la D673

8 Rocamadour

Dominant les gorges de l’Alzou, Rocamadour est un lieu de pèlerinage depuis le XIIe siècle, et une spectaculaire cité médiévale. Le village, aussi étonnant par sa dimension culturelle que par son site naturel, est particulièrement animé durant les Montgolfiades, un rassemblement de montgolfières qui a lieu fin septembre.

Rocamadour I Cabrerets (grotte du Pech Merle)

1 heure par la D36, la D840, la D40 et la D17

9 Grotte du Pech Merle et Saint-Cirq-Lapopie

Pech Merle est, avec Lascaux, l’un des chefs-d’œuvre de l’art préhistorique de la région. On y voit notamment une très belle frise noire, ses “chevaux ponctués” et ses mains négatives, véritable signature de l’artiste. Au sud de la grotte, Saint-Cirq-Lapopie, qui surplombe magistralement le Lot, figure parmi les plus beaux villages du département.

Saint-Cirq-Lapopie I Cahors

45 minutes par la D8 et la D911

Cahors

Enserrée dans une magnifique boucle du Lot, la capitale du Quercy est le lieu idéal pour finir ce périple. Outre le lacis de ruelles de sa vieille ville, ne ratez pas sa cathédrale Saint-étienne et son superbe cloître, le panorama du mont Saint-Cyr, et surtout le pont Valentré, emblème de la ville, qui enjambe le Lot en sept gracieuses foulées.

Mis à jour le : 22 juin 2016

Articles récents

Paramètres des cookies