Le Morbihan

Ces itinéraires vous plongent au cœur du Morbihan, de ses parfums d’îles et d’océan aux accents balnéaires à une partition historique bien différente, qui invite à s’aventurer dans ses terres.

À ne pas manquer

  1. Locmariaquer À la limite ouest du golfe du Morbihan, logée à l’extrémité d’une langue de terre, Locmariaquer est une petite station balnéaire aux plages sauvages agréables et un centre ostréicole toujours actif. La Grande Plage, orientée au sud, naît à l’ouest de la pointe de Kerpenhir. En face, à 1 km à vol d’oiseau, vous pouvez apercevoir la silhouette de Port-Navalo à l’extrémité de la presqu’île de Rhuys.
    Haut lieu de la préhistoire, Locmariaquer possède des sites mégalithiques exceptionnels à l’entrée du bourg. Trois ensembles symbolisent à eux seuls la beauté mystérieuse de l’art mégalithique. La Table des Marchands (3900 av. J.-C.), un dolmen à couloir, est l’un des plus spectaculaires. De forme grossièrement ovale, il mesure de 25 à 30 m de diamètre. Le couloir, long de plus de 20 m, mène à une chambre funéraire. Sur les parois intérieures, des motifs gravés représentent des haches et des bovidés. Le Grand Menhir brisé (4500 av. J.-C.) est couché près de la Table des Marchands, brisé en quatre morceaux. S’il tenait encore debout, il dépasserait 20 m de haut et serait le plus grand menhir de Bretagne. À l’origine, il faisait partie d’un alignement de 19 menhirs. Quant au tumulus d’Er Grah, il s’agit d’un monument funéraire long de 140 m renfermant un caveau. Visites guidées possibles.
  2. Cairn de Gavrinis (Gavriniz) Le monument mégalithique de l’île de Gavrinis, au sud de Larmor-Baden, est un dolmen sous cairn (c’est-à-dire recouvert de pierres sèches) construit 3 500 ans avant J.-C. et sans doute destiné au culte des morts. À cette époque, l’île était encore rattachée au continent, la mer étant plus basse. D’un diamètre de 50 m, haut de 6 m, il est célèbre pour ses splendides gravures représentant haches, arcs et flèches, chevrons, crosses ou serpents qui ornent la petite chambre funéraire et la galerie qui y mène. Bien qu’elles soient étudiées depuis un siècle et demi, leur signification reste mystérieuse. On est saisi devant la beauté esthétique de cette œuvre d’art universelle, qui a inspiré entre autres le peintre William Turner ou le sculpteur Henry Moore. La technique, le style et la qualité de construction de ce cairn, considéré comme l’un des joyaux du néolithique, n’ont pas d’équivalent.
    Outre ce trésor, cette petite île sauvage de 15 ha offre aux visiteurs un panorama unique du golfe du Morbihan. On observe sans difficulté hérons, aigrettes et goélands, ainsi que le ballet des barges ostréicoles.
  3. Château de Josselin Nichée dans la vallée de l’Oust, Josselin est une petite cité de caractère qui compte de nombreuses demeures datant du XVe au XVIIIe siècle. Ces maisons à colombages, ou dont les façades sont ornées de sculptures, méritent une visite, tout comme le château, posté au bord de la rivière. C’est au XIe siècle que se construit ici une forteresse. Démantelé en 1488 à la suite des affrontements qui opposent les Rohan aux ducs de Bretagne, le château est restauré fin XVe-début XVIe. Richelieu ordonne un second démantèlement pour cause de ralliement des Rohan au protestantisme. Abandonné, le château est de nouveau restauré au XIXe siècle. Vue de la rivière, la façade extérieure de style médiéval, avec ses 3 tours circulaires hautes de 60 m, est assez dépouillée. La façade intérieure, à l’inverse, se caractérise par des dentelles de granit sculptées dans un style gothique flamboyant. Observez, entre les fenêtres, le tympan ajouré. Il arbore les signes distinctifs de la famille de Rohan – leur devise, “A plus” qui signifie “sans plus”, à savoir sans supérieur, et les losanges tirés de leurs armoiries –, ainsi que des hermines, symboles de la Bretagne, et une fleur de lys. L’intérieur du château, encore habité, a été restauré dans le style néogothique. Un jardin à la française fait face à la façade intérieure. Espace pique-nique dans le jardin à l’anglaise, près du cours d’eau.
    D’avril à septembre, il est possible d’accéder au clocher de la basilique Notre-Dame-du-Roncier (pl. Notre-Dame), un bel édifice de style gothique flamboyant. On y jouit d’une vue panoramique sur la rivière et la façade Renaissance du château.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Bretagne sud

Vieille ville

Vannes fait partie des “villes d’art et d’histoire” et c’est à pied qu’il faut la découvrir : comptez deux heures de balade. La vieille ville est délimitée au nord par la rue du Mené, à l’est par les remparts, à l’ouest par la rue Thiers, et au sud par la place Gambetta, face au port. Au nord-est du centre, passés les remparts, vous trouverez le quartier Saint-Patern.

  • Château Gaillard – musée d’Histoire et d’Archéologie

    du néolithique au médiéval

    Une riche collection vous attend dans cet hôtel particulier en pierre de taille du XVe siècle qui fut...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Pierre

    architecture religieuse

    Le cœur médiéval de la ville se déploie autour de la massive cathédrale, véritable condensé...

    Lire la suite
  • Porte Prison et quartier Saint-Patern

    quartier historique

    Cette porte fortifiée, anciennement appelée porte Patern et alors flanquée de deux tours, prit son...

    Lire la suite
  • Port et centre-ville

    promenade

    La grande place Gambetta, construite en hémicycle (1835) avec ses nombreuses terrasses, couronne le...

    Lire la suite
  • Remparts

    architecture militaire

    Remarquable appareil défensif parfaitement conservé, les remparts suivent en grande partie la courbe...

    Lire la suite
  • Place Valencia et ses environs

    patrimoine architectural

    Sur cette place portant le nom de la ville natale de saint Vincent Ferrier, on peut admirer la maison du...

    Lire la suite
  • La Cohue – musée des Beaux-Arts

    art moderne et contemporain

    Ce musée renommé – il collabore avec le Centre Pompidou et la Bibliothèque nationale de...

    Lire la suite

Saint-Gildas-de-Rhuys (Lokentaz)

  • Musée des Arts, Métiers et Commerces

    musée

    En entrant, on est tout de suite plongé dans l’atmosphère d’une école du début du...

    Lire la suite
  • Église abbatiale de Saint-Gildas-de-Rhuys

    architecture religieuse

    La fondation du monastère par saint Gildas, en 530, fit la prospérité du village. Après sa...

    Lire la suite

  • Alignements

    site mégalithique

    Les fameux alignements s’étendent sur 4 km d’ouest en est, au nord de Carnac, et sont répartis...

    Lire la suite
  • Musée de la Préhistoire

    musée

    Un fabuleux petit musée qui regroupe, sur deux niveaux d’exposition et suivant un parcours...

    Lire la suite
  • Église Saint-Cornély

    église

    Dans le centre-ville, sur le fronton du portail de cette église de style Renaissance édifiée du XVIIe...

    Lire la suite
  • Locmiquel

    bourg historique

    Depuis le port, la rue Neuve puis la petite rue des Escaliers grimpent jusqu’au bourg, carrefour des...

    Lire la suite
  • Cromlech de Kergonan

    site mégalithique

    Au centre de l’île, juste avant le bar Aloa, vous trouverez le cromlech (alignement circulaire de...

    Lire la suite
  • Citadelle Vauban

    architecture militaire

    La citadelle représente un patrimoine historique militaire unique. Sa masse imposante se dresse sur un...

    Lire la suite
  • Pointe des Poulains

    promenade

    Sauvage, battue par les vents et dominée par un phare haut de 20 m balisant la pointe nord-ouest de...

    Lire la suite
  • Réserve ornithologique de Koh-Kastell

    réserve naturelle

    Territoire protégé par le Conservatoire du littoral, cette presqu’île de 17 ha s’étend au sud...

    Lire la suite
  • Aiguilles de Port-Coton et Port-Goulphar

    espace naturel

    Site incontournable de la Côte sauvage, les aiguilles de Port-Coton semblent résumer à elles seules...

    Lire la suite
  • Grand Phare

    phare

    Achevé en 1835, le phare de Goulphar est l’un des plus puissants de France par sa portée...

    Lire la suite
  • Dunes de Donnant

    plage

    Situées entre les hameaux de Kerhuel et de Donnant, ces dunes de sable dessinent un paysage mouvant de...

    Lire la suite

Centre-ville d’Auray

En flânant dans les petites rues animées et bordées de superbes maisons à colombages du centre de la ville haute, vous découvrirez quelques trésors. À partir de la place de la République (dont les halles abritent un marché couvert du lundi au samedi de 6h30 à 13h), dominée par l’élégant hôtel de ville (de la fin du XVIIIe siècle) et quelques belles vieilles demeures (XVIe-XVIIe siècles), vous pouvez rejoindre la rue J.-M.-Barré, très commerçante depuis le XVIIe siècle, époque à laquelle on y trouvait des auberges (aux n°1, 3 et 5).

En poursuivant la rue Barré jusqu’au bout, vous atteindrez la très jolie chapelle Sainte-Hélène (XVe siècle), puis, en prenant la rue du Dr-Bourdeloy, l’église Saint-Gildas. Édifiée en 1623, elle présente une architecture d’inspiration Renaissance. À l’intérieur, un superbe buffet d’orgue en bois sculpté, datant du XVIIIe siècle, et un retable en marbre méritent la visite. La chapelle de la Congrégation (1672), qui abrite aujourd’hui l’office du tourisme, se situe dans la rue du Lait. Dans celle du Jeu-de-Paume se dresse une ancienne prison (1788), en service jusqu’en 1897.

  • Chapelle du Saint-Esprit

    architecture religieuse

    Cet édifice impressionnant des XIIIe et XIVe siècles, le plus ancien d’Auray, partiellement...

    Lire la suite

Sainte-Anne d’Auray

À 7 km au nord-ouest de la ville, Sainte-Anne d’Auray est le lieu d’un des pèlerinages les plus importants de Bretagne, le pardon de sainte Anne (patronne des Bretons), qui réunit des milliers de fidèles le 25 et le 26 juillet, chaque année depuis plus de 3 siècles.

  • Basilique et sanctuaire

    haut lieu spirituel

    Édifiée en 1645 sur le lieu où sainte Anne, mère de Marie, serait apparue à un paysan une quinzaine...

    Lire la suite
  • Mémorial des victimes de guerre

    histoire

    Impressionnant, ce mémorial, situé à proximité de la basilique, est entouré par des murs sur...

    Lire la suite

Sarzeau (Sarzhav)

  • Château de Suscinio

    château

    Résidence des ducs de Bretagne du XIIIe au XVe siècle, le château est situé à environ 4 km au...

    Lire la suite
  • Pointe de Penvins

    point de vue

    En poursuivant jusqu’à cette pointe, au sud-est de Sarzeau, vous trouverez une petite chapelle qui...

    Lire la suite

Arzon (Arzhon-Rewiz), Port-Navalo et le port du Crouesty

  • Cairn du Petit-Mont

    site mégalithique

    Implanté sur un promontoire qui marque la côte méridionale de la presqu’île de Rhuys, ce cairn...

    Lire la suite
  • Moulin de Pen Castel

    art contemporain

    Il est l’un des plus beaux moulins à marée de la région, par sa facture architecturale peu...

    Lire la suite
  • Tombe du Petit Mousse

    promenade

    Depuis le phare de Port-Navalo, un sentier côtier s’engage vers le sud, menant à la plage, puis à...

    Lire la suite
Paramètres des cookies