Vendée Charente-Maritime

  1. Accueil
  2. France
  3. Vendée Charente-Maritime
  4. Littoral charentais et île d’Oléron

Littoral charentais et île d’Oléron

Vu du ciel, le littoral charentais laisse à l’observateur le loisir de percer ses plus beaux secrets. De la pointe de la Fumée tout au nord jusqu’à l’estuaire de la Gironde, le regard balaye de magnifiques pans de côte sauvage fouettés par l’océan, des étendues boisées, des marais et, un peu partout, d’étonnants damiers de parcs à huîtres qui font la singularité du territoire. Dans cet environnement d’une sérénité rare, un arsenal militaire et d’imposantes fortifications commencent à être déployés au XVIIe siècle. Les forts et fortins isolés – dont le fameux fort Boyard –, les anciens remparts et la Corderie royale de Rochefort, vous narreront les épisodes de cette époque agitée. Comment oublier les phares, au premier rang desquels Cordouan, perdu au milieu des flots ? Restent deux îles de caractère où les flots semblent un peu assagis : Oléron, deuxième plus grande île de France après la Corse, et, plus au nord, l’île d’Aix. Goûtez au plaisir de l’insularité pour au moins une journée. Vous reviendrez de là-bas envoûté par un délicieux parfum de bout du monde qui ne vous quittera pas de sitôt.

À ne pas manquer

  1. Phare de Chassiron Installé sur le site d’une tour à feu construite en 1685 par Colbert, le phare de Chassiron fut érigé en 1834. Les trois bandes noires qui lui donnent toute son élégance furent ajoutées 90 ans plus tard afin de le rendre plus visible de jour par temps de brume et de mieux le différencier de l’autre grand phare insulaire du secteur, celui des Baleines sur l’île de Ré. Son feu est visible jusqu’à 52 km par temps dégagé.
    Quand vous aurez monté les 224 marches, le spectacle est exceptionnel : l’océan bien sûr, mais aussi la balise d’Antioche, La Rochelle, l’île de Ré, le fort Boyard, et à marée basse, tous ces pêcheurs à pied partis à la conquête de l’estran rocheux qui ceint le phare. Un petit espace muséographique et un parcours spectacle dans la rotonde du phare agrémentent la visite.
    Les jardins du phare, dont les allées dessinent une rose des vents, sont ponctués de bornes informatives ludiques qui racontent mille et une anecdotes sur le phare et sur le domaine maritime. Les curieux de techniques s’intéresseront aussi aux quelques écluses à poissons présentes sur le site. Elles reposent sur un savoir-faire ancestral !
  2. Zoo de La Palmyre C’est assurément l’un des meilleurs parcs zoologiques de France, et la visite devrait émerveiller les grands comme les petits. Plus de 700 000 visiteurs s’y rendent chaque année, ce qui en fait le parc zoologique privé le plus fréquenté de France. On y approche de très près les animaux, y compris les plus grands (girafes, éléphants d’Asie, et gros herbivores) dans un cadre naturel agréable, spacieux et ombragé.
    Le zoo a pris ses quartiers dans une ancienne forêt de pins où l’on a aménagé des cascades. Le point fort des lieux ? Sans conteste, l’espace dédié aux grands singes, inauguré en 2009 dans la partie nord du parc. Chimpanzés, orangs-outans et gorilles y vivent entre quatre grandes îles et plusieurs volières d’hiver. Notre conseil pour une visite tranquille : s’y rendre à la belle saison dès l’ouverture du parc pour assister au réveil des primates. Vous pourrez ensuite aller nourrir les girafes ou les chèvres naines, admirer de somptueux perroquets et oiseaux exotiques, frissonner en voyant serpents et reptiles sans oublier d’assister au fameux spectacle d’otaries de Californie. Effet garanti sur les enfantst !
  3. Phare de Cordouan Le plus ancien phare français encore en activité est aussi le seul situé en pleine mer à être ouvert à la visite. Chaque année, des milliers de promeneurs débarquent à marée basse pour contempler celui qu’on a surnommé “le Versailles de la mer” ou encore le “phare des Rois”. Située à égale distance des côtes charentaises et girondines, cette sentinelle des mers a été érigée sur un plateau rocheux de 150 hectares. Il s’agissait de signaler l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, un véritable cimetière marin qu’on avait commencé à baliser en 1360 environ, grâce à une première tour à feu. À l’époque, un ermite placé tout en haut d’une tour polygonale de 16 m était chargé d’allumer un feu de bois le soir. C’est en 1594 que Henri III confie à Louis de Foix la construction d’une tour ronde de 3 étages qui soit véritablement “une œuvre royale”. Dans l’appartement du roi, au premier étage, l’architecte pose un sol de marbre, il fait dresser une chapelle sertie de vitraux au 2e étage, et imagine un escalier de 311 marches pour mener jusqu’à la lanterne. Le phare sera achevé en 1611, puis surélevé de 20 m en 1786, atteignant les 67,50 m qu’on lui connaît aujourd’hui. De là-haut, la vue sur la presqu’île d’Arvert et la pointe de Grave est fantastique !
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Vendée Charente-Maritime

Quartier de l’Arsenal

On accède à ce secteur par la majestueuse porte du Soleil, une porte en forme d’arc de triomphe dans l’axe duquel on peut admirer le soleil se lever à chaque équinoxe. Pris entre la Charente et le centre-ville, ce quartier était une véritable petite ville dont chaque édifice était dédié à la construction navale : poudrière, forge, corderie, halle aux vivres… On peut encore voir quelques bâtisses anciennes, et surtout y revivre toute l’histoire de la Royale dans les différents bâtiments, dont beaucoup ont été réhabilités en musées.

  • Musée national de la Marine

    histoire maritime

    Installé dans le très bel hôtel particulier de Cheusses, datant du XVIIe siècle, ce musée revient...

    Lire la suite
  • Corderie Royale

    histoire maritime

    Une série interminable de fenêtres dans un bâtiment de 374 m de long dans le plus pur style...

    Lire la suite
  • L’Hermione

    frégate de légende

    L’incroyable aventure du chantier de l’Hermione aura duré 17 ans. Charpentiers de marine,...

    Lire la suite

dans le sud de Rochefort

  • Conservatoire du Bégonia

    botanique

    C’est à Michel Bégon – intendant de la Marine et cousin de Colbert – qui envoya deux...

    Lire la suite
  • Pont Transbordeur de Martrou

    construction en fer

    Rejouez la scène d’ouverture des Demoiselles de Rochefort en empruntant le pont transbordeur !...

    Lire la suite

Environs de Rochefort

  • Port-des-Barques

    plage et huîtres

    Ce petit port ostréicole situé sur une presqu’île est aussi une station balnéaire un peu oubliée...

    Lire la suite

Centre-ville

  • Maison de Pierre Loti

    littérature et exotisme

    Né à Rochefort en 1850, Julien Viaud (Pierre Loti est son nom de plume) passe le concours de...

    Lire la suite
  • Hôtel Hèbre de Saint-Clément

    art, histoire et loti en 3d

    Cet ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, dont seule la façade a été conservée, abrite un...

    Lire la suite
  • Musée des commerces d’autrefois

    mélodie de jadis

    Belle surprise que ce musée qui rend hommage aux commerces de proximité de jadis. Barbier, épicerie,...

    Lire la suite
  • Musée de l’École de médecine navale

    médecine et sciences humaines

    Créée en 1722, l’École de médecine navale forma des milliers d’officiers de santé qui,...

    Lire la suite