Pays basque

  1. Accueil
  2. France
  3. Pays basque
  4. Biarritz, Bayonne et Anglet

Biarritz, Bayonne et Anglet

Situé autour de la cathédrale, le centre historique se parcourt aisément à pied. Les visites guidées de l’office du tourisme permettent l’accès à certaines demeures habituellement fermées.

À ne pas manquer

  1. Musée basque et de l’histoire de Bayonne Aménagé en 1924 dans la magnifique demeure du marchand Dagourette (XVIIe siècle), voici un modèle de musée ethnographique, à la fois moderne et ludique, articulé autour de 20 salles thématiques. La visite commence par de superbes stèles funéraires basques, avant de mettre en scène la vie quotidienne locale. Dans une petite pièce circulaire au décor futuriste, symbolisant le coin du feu, une voix récite des contes en basque, en gascon et en français. Les pratiques sociales et religieuses sont ensuite évoquées. De très belles sculptures peintes de saints témoignent de l’importance de la religion dans cette région marquée par le jansénisme et au carrefour des chemins de Compostelle. Les dernières salles sont consacrées à l’histoire du Pays basque du XVe au XXe siècle et à la naissance de son identité, notamment maritime. L’une d’entre elles parle de la communauté juive de Bayonne. Des peintures régionalistes illustrent un Pays basque rêvé, pays de cocagne et de fêtes. La danse, la musique, le théâtre populaire (pastorales), l’improvisation, la pelote basque… sont par ailleurs aussi évoqués. Des expositions temporaires sont également organisées. En somme, ce musée constitue une très bonne entrée en matière à qui entreprend un voyage en ces terres. N’hésitez pas à opter pour une visite guidée.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire aux Pays basque

Quartier Saint-Esprit

De l’autre côté de l’Adour, autour de la gare, ce quartier a une histoire originale, dont il reste peu de traces. Cet ancien faubourg fut aménagé autour d’un prieuré édifié au XIIe siècle sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Grâce à Louis XI, le prieuré devint une collégiale, et plus tard un hôpital. Dès le XIIIe siècle, Saint-Esprit contesta l’autorité de Bayonne en revendiquant plus d’autonomie. Au XVIe siècle, les Juifs chassés d’Espagne et du Portugal s’y installèrent, et contribuèrent à son enrichissement. Durant la seconde moitié du XVIIe siècle, Vauban y fit construire la citadelle.

L’église Saint-Esprit(rue Sainte-Ursule), de style gothique tardif, date de la fin du Moyen Âge. À l’intérieur, les voûtes basses et les piliers massifs de la nef contrastent fortement avec le chœur de style gothique flamboyant. Remarquez la sculpture polychrome du XVe siècle, représentant la Fuite en Égypte.

Depuis l’église, passez devant la gare et remontez la rue Maubec jusqu’au no35. En face, la synagogue, datant de 1837, témoigne de la présence des Juifs ibériques dans la région dès la Renaissance. En travaux lors de notre dernier passage, elle fait l’objet de visites guidées organisées par l’office du tourisme.

Derrière la gare se trouve la citadelle de Vauban. Occupée aujourd’hui par un régiment de parachutistes, elle n’est pas ouverte au public.

  • Makila Golf Club

    18 trous

    Installé sur un large fairway de style américain, le parcours est vallonné et assez physique. Sachez...

    Lire la suite
  • Voie verte de la Nive

    à pied ou à vélo

    Une voie verte accessible aux cyclistes, rollers et piétons longe la rive gauche de la Nive depuis le...

    Lire la suite
  • Adour Loisirs

    excursions en bateau

    Michel Ravel, truculent personnage passionné par la vie fluviale autant que par l’histoire de son...

    Lire la suite

Reportez-vous p. 62 pour un itinéraire détaillé le long de la corniche de Biarritz.

  • Cité de l’océan

    musée high-tech

    Face à la plage de la Milady, cette vague de béton et de verre, œuvre de l’architecte new-yorkais...

    Lire la suite
  • Musée Asiatica

    art asiatique

    Installé dans un bâtiment moderne sans grâce, ce musée expose statues, bas-reliefs, mandalas, objets...

    Lire la suite
  • Phare

    panorama

    À l’extrémité de la pointe Saint-Martin, ce phare édifié en 1834, haut de 44 m, est...

    Lire la suite
  • Église orthodoxe de Biarritz

    architecture religieuse

    Derrière l’Hôtel du Palais, cette église néobyzantine, surmontée d’une coupole, a été bâtie...

    Lire la suite
  • Chapelle impériale

    témoignage second empire

    Non loin de l’église orthodoxe, cette chapelle fut édifiée en 1864 à la demande d’Eugénie. Rare...

    Lire la suite
  • Promenadelittorale

    marche et jogging

    Très bien aménagée en front de mer, cette promenade de 4,5 km longe les 11 plages d’Anglet,...

    Lire la suite
  • Musée historique de Biarritz

    histoire locale

    Aménagé dans une ancienne église anglicane, ce musée associatif est un bric-à-brac de...

    Lire la suite
  • Parc Izadia et Maison de l’environnement

    parc écologique

    Le site de La Barre accueille un bel édifice en bois et acier, monté sur pilotis, dessiné par...

    Lire la suite
  • Aquarium de Biarritz

    musée de la mer

    Ce musée de 1935 aux belles lignes Art déco a doublé sa surface d’exposition en 2011. Aux aquariums...

    Lire la suite
  • Planète Musée du Chocolat

    saga gourmande

    Le musée expose la collection personnelle de Serge Couzigou, qui présida à la destinée de la...

    Lire la suite

Grand Bayonne

C’est la partie la plus ancienne de la ville, construite au sommet de la colline, autour de la cathédrale. Ce centre historique n’est pas immense, et on peut aisément en faire le tour à pied ; reportez-vous p. 72 pour une balade dans ses belles rues médiévales.

  • Cathédrale Sainte-Marie

    harmonie gothique

    Elle a été élevée à l’emplacement d’une église romane à partir du XIIIe siècle. Si certains...

    Lire la suite

Petit Bayonne

À partir du XIIe siècle, quand la place vint à manquer sur l’autre rive de la Nive, le Petit Bayonne fut aménagé sur d’anciens marais asséchés et baptisé Borc-Nau (bourg neuf) en gascon. Le quartier devint le fief des marchands, des artisans liés au commerce maritime (charpentiers, cordiers, galupiers…), mais aussi des corsaires, dont le fameux Johannes de Suhigaraychipy, surnommé Coursic. C’est l’un des secteurs les plus agréables de la ville, grâce aux maisons à colombages qui jalonnent ses rues étroites.

  • Musée Bonnat-Helleu

    peintures

    Ce formidable musée expose la collection que le peintre Léon Bonnat (1833-1922) a léguée à...

    Lire la suite
  • Trinquet Saint-André

    institution

    D’octobre à juin, l’une des plus vieilles salles de jeu de paume de France – on dit que...

    Lire la suite
  • Église Saint-André

    édifice religieux

    Cet édifice néogothique du XIXe siècle renferme une Assomption signée Léon Bonnat et de grandes...

    Lire la suite
  • Château Neuf

    ancien site défensif

    Il accueille aujourd’hui le campus de la Nive. Aménagée en 2005 dans un talus défensif que l’on...

    Lire la suite
Paramètres des cookies