Provence

  1. Accueil
  2. France
  3. Provence
  4. Haute Provence et Verdon

Haute Provence et Verdon

Cultivant un certain esprit d’indépendance, cette région a, indéniablement, du caractère. Ici, point de ville majeure qui jouirait d’un monopole exagéré : tout réside dans l’équilibre des différentes identités des territoires, à la personnalité affirmée, à la vie paysanne encore intense et, surtout, aux trésors naturels exceptionnels. Elle est ainsi l’écrin des dantesques gorges du Verdon, dont les falaises vertigineuses atteignent, au cœur du grand canyon, des hauteurs de 700 mètres. Elle abrite aussi le plateau de Valensole, dont les images des champs de lavande en fleur, aux nuances bleu-violet infinies, font chaque été le tour du monde. Sous la silhouette de la montagne de Lure s’étend le pays de Forcalquier, aux mystérieuses ondulations maintes fois chantées par Jean Giono. Moins connu, le pays dignois s’entoure d’incroyables trésors géologiques, témoignages grandeur nature de l’histoire de notre Terre.

Le Verdon, ruban vert émeraude

Depuis les sommets surplombant le col d’Allos, à plus de 2 500 m d’altitude jusqu’à sa confluence avec la Durance, près de Vinon-sur-Verdon, le Verdon parcourt près de 165 km. Englobée au sein du parc naturel régional du Verdon, sa portion entre Castellane et le lac d’Esparron est la plus touristique. Il y a de multiples façons de la découvrir : en voiture, en randonnée, en sports aquatiques… Tour d’horizon de ses différentes portions et des possibilités qu’elles offrent.

Le pays de Forcalquier à pied, à vélo ou à cheval

Sans être spectaculaires, les paysages de ce territoire n’en sont pas moins envoûtants. De multiples activités permettent de le découvrir à votre rythme :

L’Unesco Géoparc de Haute-Provence

La géologie a façonné des paysages extraordinaires autour de Digne et de la vallée du Bès. Créé en 2000, l’Unesco Géoparc de Haute Provence (04 92 36 70 70 ; www.geoparchauteprovence.com), fut le 1er Géoparc au monde (il en existe aujourd’hui 140, dont 13 en France). Basé au Musée Promenade, il met en valeur un territoire dont la géologie retrace plus de 300 millions d’années d’histoire. Le territoire à appréhender est immense. Il regroupe 5 routes “découverte”, dont la plus emblématique est sans doute la route des empreintes d’art dans la mémoire de la terre (au départ de Digne, vers le nord), qui emprunte, au cœur de la Réserve, la vallée du Bès.
Sur ce territoire, géologie et arts sont en outre intimement liés. Un partenariat avec des artistes du land art s’est ainsi étoffé d’année en année et la région est désormais jalonnée d’œuvres d’une trentaine d’artistes (dont le Refuge d’Art d’Andy Goldsworthy). On y trouve également une route de l’art contemporain, VIAPAC, reliant Digne à la ville italienne de Caraglio.
Mis à jour le : 10 juin 2020

À voir à faire en Provence

Pays du verdon Moustiers-Sainte-Marie

  • Musée de la Faïence

    artisanat

    Ouvert en 1929 et rénové en 2014, ce musée est une bonne introduction à l’histoire de la faïence...

    Lire la suite
  • Église Notre-Dame- de-l’Assomption

    église paroissiale

    Trônant au centre du village, elle se signale par son magnifique clocher roman (XIIe siècle)...

    Lire la suite
  • Chapelle Notre-Dame- de-Beauvoir

    chapelle perchée

    Véritable nid d’aigle dévoilant une vue à couper le souffle sur la ville, la vallée et le plateau...

    Lire la suite
  • Étoile de Moustiers

    curiosité

    Au-dessus de la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir est suspendue cette curiosité à laquelle Moustiers...

    Lire la suite

Val de durance, Sisteronais et pays dignois Val de Durance

Édifié par Pierre de Glandevès, entre 1510 et 1530, le château de Château-Arnoux est entouré d’un parc arboré et abrite un bel escalier en colimaçon. Appelez la mairie (04 92 33 20 00) pour le visiter.

  • Les Pénitents des Mées

    promenade géologique

    Ces spectaculaires formations géologiques forment un dense alignement d’immenses blocs rocheux...

    Lire la suite
  • Abbaye de Ganagobie

    église

    Fondé au Xe siècle, le prieuré est aujourd’hui habité par des moines bénédictins. Seule...

    Lire la suite

Pays du verdon Basses gorges du Verdon Quinson

  • Musée de Préhistoire des gorges du Verdon

    préhistoire

    Ce musée retrace un million d’années d’aventure humaine en Provence grâce à des éléments...

    Lire la suite

Pays de manosque, de forcalquier et montagne de lure Manosque

Du patrimoine architectural manosquin, on retiendra principalement les constructions fortifiées d’origine médiévale : la porte Soubeyran, au nord, est coiffée d’un campanile en fer forgé en forme de poire érigé en 1830 ; au sud, la porte Saunerie, crénelée, date de 1382.

Au centre de la vieille ville, l’église Notre-Dame-de-Romigier mérite le coup d’œil pour son sarcophage paléochrétien (Ve siècle) et sa Vierge noire du Xe siècle. Arpentez la rue Grande, la principale artère commerçante, qui s’enorgueillit de quelques hôtels particuliers. Au n°14, une plaque signale un immeuble où habita Jean Giono. L’hôtel de ville, de style classique, témoigne également d’une belle finesse d’exécution.

En septembre, le passionnant festival des Correspondances(correspondances-manosque.org), axé sur l’écriture, anime la ville (cafés littéraires, lectures, débats et tables rondes).

  • Centre Jean Giono

    centre culturel et littéraire

    C’est avec plaisir que l’on se plonge dans l’univers de l’écrivain manosquin à travers une...

    Lire la suite
  • Le Paraïs – Maison de Jean Giono

    maison d’écrivain

    Né au n°1 rue Torte, ayant vécu une partie de sa vie au n°14 rue Grande, Jean Giono gagna, en 1929,...

    Lire la suite
  • Fondation Carzou

    chapelle peinte

    Atypique et saisissante, cette chapelle de style néoclassique a été entièrement peinte par...

    Lire la suite
  • Écomusée de l’Olivier

    autour de l’olivier

    À 7 km de Manosque, ce musée relate l’histoire de la culture de l’olivier autour de la...

    Lire la suite

Val de durance, Sisteronais et pays dignois Sisteron

Découvrez à pied le lacis des ruelles de la vieille ville émaillée de multiples andrônes (passages médiévaux), d'escaliers, de fontaines et de placettes. Un parcours fléché parcourt les différents quartiers, dont le quartier paysan, très typique, en contrebas. Sur les 12 d’autrefois subsistent encore 5 tours, dont la tour de l’Horloge, du XIVe, dotée d’un campanile en fer forgé.

Labellisée “Ville et Métiers d’Art”, Sisteron abrite un nombre étonnant de galeries et d’ateliers de créations : rendez-vous autour de la rue Mercerie notamment, à l’Espace d’Ornano(04 92 61 54 50 ; 8 rue Saunerie ; mar-sam), qui organise des expositions d’envergure, à la Galerie Domnine(04 92 61 54 50 ; 4 rue Mercerie ; mar-sam) ou encore à L’Atelier Sist-Art(36 rue Mercerie ; mer et sam 10h-12h et 15h-18h, ven 15h-18h).

  • Citadelle

    forteresse

    Perchée sur une butte, elle offre un panorama incomparable. Le soir venu, ses illuminations donnent à...

    Lire la suite
  • Cathédrale

    art religieux

    Ne manquez pas la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Thyrse, belle construction d’inspiration lombarde...

    Lire la suite
  • Terre et Temps

    mesures du temps

    Dans l’ancienne chapelle des Visitandines (XVIIe siècle), des objets insolites retracent et...

    Lire la suite
  • Musée gallo-romain

    archéologie

    Il expose et explique les pratiques funéraires de l’époque gallo-romaine.

    Lire la suite
  • Écomusée du Pays sisteronais

    arts et traditions populaires

    Ce petit musée retrace les us et coutumes locales à travers l’artisanat, la vie agricole et les...

    Lire la suite

Pays de manosque, de forcalquier et montagne de lure Mane

  • Prieuré de Notre-Dame- de-Salagon

    prieuré et jardins

    Édifié sur des ruines gallo-romaines, cet ancien prieuré et sa magnifique église romane du...

    Lire la suite
  • Château de Sauvan

    château et jardin classique

    À 2 km de Mane, sur la N100 en direction d’Apt, ce château du XVIIIe siècle, surnommé le...

    Lire la suite

Pays du verdon Hautes gorges du Verdon Castellane

Juchée comme une vigie bienveillante à 180 m à l’aplomb de la ville (comptez 45 min en montée), Notre-Dame-du-Roc renferme une série d’ex-voto. Lieu de pèlerinage depuis le Moyen Âge, en particulier de la part des jeunes mariés qui allaient demander protection à la Vierge, la chapelle a plusieurs fois été détruite avant de prendre son apparence actuelle à la fin du XIXe siècle. En redescendant vers le centre-ville, vous passerez près des vestiges des remparts édifiés au XIVe siècle, avec la Tour pentagonale fortifiée de mâchicoulis.

  • Musée Sirènes et Fossiles

    fossiles

    Sis dans la maison Nature et Patrimoines, ce musée invite à découvrir le monde des siréniens, un...

    Lire la suite

Val de durance, Sisteronais et pays dignois Digne-les-Bains

Digne ne compte pas de monuments notables, mais on signalera toutefois la cathédrale Saint-Jérôme, à la façade du XVe siècle et, attenant, le campanile de la tour de l’Horloge (XIVe siècle), en fer forgé de style provençal. Sur la place principale, vous noterez la plaque dédiée à la Charte des Droits de la mémoire de la Terre, signée il y a 4 ans. La ville accueille aussi un petit musée de la Lavande.

A l’est de la ville, la cathédrale romane Notre-Dame-du-Bourg(04 92 32 06 48 ; entrée libre ; mar-dim 15h-18h30 juin à mi-sept) abrite la crypte archéologique(04 92 61 09 73 ; tlj sf mar 10h-12h et 15h-18h juin-sept, deux ven/mois à 14h ou sur rdv reste de l’année), qui rassemble des vestiges datant de l’Antiquité jusqu’au haut Moyen Âge.

  • Musée Gassendi

    sciences, beaux-artset land art

    Arts et science nouent un fructueux dialogue dans cet ancien hospice, dont la visite constitue une bonne...

    Lire la suite
  • Musée Alexandra David-Néel

    maison d’écrivain

    La maison de l’écrivain et exploratrice Alexandra David-Néel (1868-1969), Dignoise d’adoption,...

    Lire la suite

Pays de manosque, de forcalquier et montagne de lure Forcalquier

Au cours de votre promenade, admirez la cathédrale Notre-Dame-du-Bourguet, à la charnière entre l’art roman et le gothique, et, non loin de là, le couvent des Cordeliers (XIIIe siècle), qui abrite aujourd’hui le musée Artemisia. Ne manquez pas de visiter son cloître et son agréable jardin(tlj 8h-20h).

Montez ensuite au sommet de la colline par la rue Saint-Mari et régalez-vous du panorama qui se déploie du Luberon aux Préalpes. Voisin de la chapelle Notre-Dame-de-Provence (érigée en 1875), se trouve un carillon unique en son genre : c’est le seul carillon de 37 cloches exclusivement manuel de toute la Provence. Tous les dimanches, entre 11h et 12h, un bénévole vient y jouer à “coups de poing”. Le cimetière, classé pour son étonnante architecture végétale, plantée au début du XIXe siècle, vaut également le détour.

Appréciée des artistes et créateurs, la ville compte de nombreux ateliers d’art qu’il est possible de découvrir grâce à l’association Les Ateliers Forcalquier(www.les-ateliers-forcalquier.fr), à travers ses événements mais aussi par un itinéraire téléchargeable en ligne.

  • Artemisia

    musée des senteurs

    Installé dans le couvent des Cordeliers, ce magnifique musée ravira enfants et parents à travers une...

    Lire la suite

Pays de manosque, de forcalquier et montagne de lure Pays de Banon et montagne de Lure Simiane-la-Rotonde

  • Rotonde

    donjon et aromathérapie

    Chef-d’œuvre d’art roman militaire (XIIe siècle), la rotonde est l’ancien donjon circulaire du...

    Lire la suite
  • Jardin de l’abbaye de Valsaintes

    plantesméditerranéennes

    À seulement 4 km du centre du village, à proximité des vestiges d’une abbaye cistercienne, le...

    Lire la suite
Paramètres des cookies