Alsace

  1. Accueil
  2. France
  3. Alsace
  4. Colmar et le sud de la route des vins

Colmar et le sud de la route des vins

C’est ici que bat le cœur de l’Alsace : dans la plaine, à Colmar et dans ces villages viticoles qui parsèment les collines sous-vosgiennes. Colmar, petite mais riche préfecture du département du Haut-Rhin, concentre un patrimoine architectural exceptionnel et des bonnes tables reflétant l’art de vivre alsacien. Le vignoble alentour, dont les origines remontent à l’Antiquité romaine, produit, dit-on, les meilleurs vins d’Alsace. Protégé des influences océaniques par le massif des Vosges, c’est l’un des plus secs de France. Quant aux nombreux grands crus, ils témoignent de l’originalité et de la diversité des terroirs. Le long de la route des Vins, les villages fleuris aux opulentes maisons, souvent anciennes, reflètent la prospérité de ce vignoble. Au contact des habitants, le visiteur découvrira aussi leur générosité. Notez qu’il peut faire très chaud dans cette partie de l’Alsace, et les coins de baignade sont rares.

Le musée Unterlinden

Ce musée des Beaux-Arts, installé dans un ancien couvent dominicain, mérite à lui seul le voyage à Colmar. Le sanctuaire, fondé au XIIIe siècle “sous les tilleuls” (Unterlinden), a été transformé en musée dès 1853, sous l’impulsion de la Société Schongauer, qui gère toujours les lieux.

Église des Dominicains

Dominant le centre-ville de toute sa masse, l’église des Dominicains est la plus accomplie et la plus représentative des églises-halles élevées par les ordres mendiants en Alsace. Sa première pierre fut posée en 1283 par le roi Rodolphe de Habsbourg, mais sa construction date pour l’essentiel de la première moitié du XIVe siècle : chassés de la ville en 1330, les Dominicains y revinrent en 1346 et achevèrent alors la réalisation de la triple nef. Celle-ci possède les plus hautes arcades jamais construites en Alsace, avec celles de l’église Saint-Thomas de Strasbourg : une impression de vertige s’en dégage.
L’installation d’un décor baroque en 1720 a quelque peu rompu l’austérité de l’église – qui a conservé, notamment, de beaux vitraux du XIVe siècle. Durant la majeure partie du XIXe siècle, elle fut affectée à des fonctions laïques, avant de redevenir un lieu de culte en 1898. L’église, pour laquelle Martin Schongauer réalisa un retable en 1475 (le retable des Dominicains, visible au musée Unterlinden, encadré p. 176), abrite finalement en son chœur un autre chef-d’œuvre du peintre colmarien, La Vierge au buisson de roses (1473). Assise dans un jardin, la Vierge à l’Enfant y apparaît surmontée de deux anges portant une couronne. Le tableau, empreint de mysticisme et de mélancolie, a malheureusement été amputé puis, au début du XXe siècle, placé dans un retable. À l’origine, au-dessus des anges figuraient Dieu le Père et la colombe. Mais l’harmonie et la finesse de la composition demeurent. L’église accueille régulièrement des expositions en tous genres.
Mis à jour le : 10 juin 2020

À voir à faire en Alsace

Colmar Autour de la collégiale Saint-Martin

  • Maison Pfister

    renaissance

    Commandée par Ludwig Scherer, un riche chapelier, elle fut construite en 1537 et devint...

    Lire la suite
  • Musée Bartholdi

    sculpture classique

    erer Le créateur de La Liberté éclairant le monde (plus connue sous le nom de Statue de la Liberté)...

    Lire la suite
  • Maison Zum Schwan

    gothique

    La maison au cygne, aussi appelée maison Schongauer, possède un décor flamboyant : un large oriel,...

    Lire la suite
  • Collégiale Saint-Martin

    gothique

    Les Colmariens l’appellent la “cathédrale”, rang qu’elle occupa durant… une dizaine...

    Lire la suite
  • Maison Adolph

    gothique

    Bâtie vers 1350, elle serait la plus ancienne construction civile de Colmar. La famille Adolph, qui en...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Kientzheim

En se promenant le long des rues, on découvre de belles maisons à colombages, certaines à pans sculptés. Sur la place Schwendi se tient une belle fontaine Renaissance. La chapelle Saints-Félix-et-Régule(rue de la Chapelle) contient une émouvante exposition d’ex-voto des XVIIIe et XIXe siècles et un magnifique Saint Sépulcre en grès jaune daté du XVe siècle. Le château de Reichenstein(68 Grand’Rue), bâti au XIVe siècle par la famille qui lui a donné son nom, affiche un style Renaissance – notamment l’oriel – fruit de modifications ultérieures. Fortement touché lors des combats de la Libération, il a été admirablement restauré.

  • Musée du Vignoble et des Vins d’Alsace

    musée

    Dans une annexe du château des Schwendi, 300 m2 d’exposition indispensables pour tout connaître du...

    Lire la suite
  • Sentier viticole

    circuit pédestre

    Des panneaux explicatifs sont disposés le long de cet agréable parcours balisé dans les vignes. Ils...

    Lire la suite
  • Remparts

    fortifications médiévales

    Certaines portions des remparts (XVe-XVIe siècles) sont bien conservées, notamment deux tours (il y...

    Lire la suite

Colmar La Petite Venise

Ce quartier, parmi les plus touristiques de la ville, commence derrière le Koïfhus, passe par le quai de la Poissonnerie, et rejoint les ponts Turenne et Saint-Pierre. C’est sans doute le décor plein de charme de ces maisons, alignées le long du cours de la Lauch, qui a inspiré le nom de “Petite Venise”. Elle se situe au début de la Krutenau, autrefois lieu de cultures maraîchères (krut signifie chou). Les visiteurs au cœur romantique ne manqueront pas la promenade en barque .

  • Marché couvert

    produits locaux

    Cette halle, dont la construction fut achevée en 1865, est placée en un lieu stratégique : entourée...

    Lire la suite
  • Quartier de la Poissonnerie

    colombages

    Les pêcheurs de la ville, réunis en une puissante corporation, vivaient le long du quai de la...

    Lire la suite
  • Musée d’Histoire naturelle et d’Ethnographie

    musée

    Installé dans une demeure Renaissance, le musée présente les collections de la vénérable Société...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Eguisheim

  • Rue du Rempart nord et rue du Rempart sud

    balade

    Le mur d’enceinte d’Eguisheim date du XIIIe siècle. À l’origine, les fortifications étaient...

    Lire la suite
  • Place du Château

    centre-ville

    C’est le cœur du village. Au milieu, la fontaine Saint-Léon est l’une des plus grandes...

    Lire la suite
  • Église Saint-Pierre- et-Saint-Paul

    gothique

    Son clocher gothique à quatre niveaux date des années 1220. À l’intérieur du sanctuaire, en...

    Lire la suite
  • Cours domaniales

    cours colongères

    Au Moyen Âge, les riches propriétaires du vignoble d’Eguisheim (abbayes, couvents et nobles)...

    Lire la suite

Colmar Nord du vieux Colmar

  • Poêle des Laboureurs

    renaissance

    La corporation des laboureurs, parmi les plus importantes et influentes de Colmar, fit reconstruire son...

    Lire la suite
  • Musée du Jouet

    musée

    Petits et grands enfants vont adorer ce musée créé par la Ville de Colmar, dans un ancien cinéma,...

    Lire la suite
  • Espace d’art contemporain André-Malraux

    art contemporain

    Ce lieu, inauguré en 1996 dans une ancienne choucrouterie, n’est pas un musée, mais un espace géré...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Ribeauvillé

Les principales curiosités du centre historique s’égrènent de part et d’autre de la Grand’Rue. La place de la République, dans le haut de la ville, est un bon point de départ. La place du Bouc, attenante, est charmante : ici coule le Stadtbach, autrefois rendez-vous des lavandières. Le long du ruisseau, la maison Dissler comporte un superbe poteau d’angle sculpté d’un forgeron.

Plus bas, la place de la Sinne possède en son centre une fontaine sculptée par le Ribeauvilléen André Friederich en 1862. Elle représente la ville, son agriculture et son industrie. Sur la place toujours, l’auberge du Soleil était autrefois le rendez-vous des ménétriers et l’auberge du Mouton est la plus ancienne de la ville (XIVe siècle). À deux pas de là, le restaurant Au Cerf(81 Grand’Rue) occupe un ancien hôtel particulier construit par un comte de Ribeaupierre au XVe siècle. C’est là qu’est décédé le dernier seigneur de cette lignée.

  • Ancienne halle aux blés

    patrimoine

    Mentionnée dès 1431, elle permettait de stocker les céréales des redevances seigneuriales, que...

    Lire la suite
  • Auberge des Ménétriers

    patrimoine

    Cette belle maison à colombages ne fut transformée en auberge qu’en 1840… les ménétriers ...

    Lire la suite
  • Musée de la Vigne et de la Viticulture

    écomusée

    La cave vinicole de Ribeauvillé, élue en 2016 meilleure cave coopérative de France par la Revue du...

    Lire la suite
  • Notre-Dame de Dusenbach

    néogothique

    L’église et les chapelles de Dusenbach, reconstruites au XIXe siècle dans un style néogothique,...

    Lire la suite
  • Église Saint-Grégoire

    gothique

    Située rue de l’Église, l’église paroissiale, de style gothique, date des XIIIe et...

    Lire la suite
  • Tour des Bouchers

    porte médiévale

    Au XIIIe siècle, la ville fut divisée en quatre quartiers ayant chacun ses propres fortifications,...

    Lire la suite

Environs de Colmar Neuf-Brisach

  • Fortifications

    ouvrage d’art

    Un circuit pédestre de 2,4 km, jalonné de panneaux, offre un bel aperçu de la ville et des remparts....

    Lire la suite
  • Musée Vauban

    histoire

    Les deux grandes salles voûtées, au rez-de-chaussée du pavillon de la porte de Belfort, sont...

    Lire la suite
  • Musée d’Art urbain et de Street Art Ar

    art

    Depuis juillet 2018, ce nouvel espace muséal ouvert dans les remparts a déjà fait converger vers lui...

    Lire la suite
  • Portes

    architecture

    Seules quatre portes permettent d’accéder à la cité ; elles sont dénommées Strasbourg, Bâle,...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Kaysersberg

Au fil des rues, vous verrez nombre de demeures remarquables. Rue de l’Église, la maison à oriel (n°3) est l’une des deux plus vieilles de la ville (XVe siècle). Rue de l’Ancien-Hôpital, l’ancien manoir d’Étienne de Bavière et de Claire de Hunawihr possède un porche crénelé décoré des armes des époux. Rue de la Commanderie, la maison située au n°6 date de 1594. Elle a de belles allèges de fenêtres sculptées et une grande loggia de pignon. Au n°49 impasse du Père-Staub, la maison Bohn a été construite en 1601 ; elle a des poteaux corniers et des allèges sculptés. Rue du Général-de-Gaulle, au n°65, se trouve une maison du XVIe siècle. Sous la loggia, une Vierge baroque peinte au XVIIIe siècle. Au bout de la rue du Collège, la maison Voltz (1618, Renaissance) se situe au fond d’une cour. Elle possède un des puits les plus célèbres d’Alsace, sur lequel est inscrit, en allemand : “Bois modérément du vieux vin subtil, je te conseille, et laisse-moi mon eau.”

  • Musée Albert-Schweitzer

    musée

    Ce musée est avant tout un lieu à la mémoire d’Albert Schweitzer, regroupant objets, photos et...

    Lire la suite
  • Église Sainte-Croix

    roman et gothique

    La façade occidentale, la nef centrale, le transept et l’avant-chœur de l’église Sainte-Croix...

    Lire la suite
  • Place Jean-Geiler

    statue

    Ici s’élève la statue de Jean Geiler de Kaysersberg (1445-1510), considéré comme l’un des...

    Lire la suite
  • Musée historique Histoire locale

    histoire locale

    Ce petit musée d’histoire locale, installé dans un bel ensemble architectural du XVIe siècle,...

    Lire la suite
  • Pont fortifié

    prison passante

    Entre la rue de l’Oberhof et la rue du Général-de-Gaulle, cet ouvrage, devenu l’un des emblèmes...

    Lire la suite
  • Château impérial

    ruines médiévales

    Ces ruines offrent un magnifique point de vue sur la ville. Construit au XIIIe siècle, le château...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Turckheim

Au gré de votre promenade dans la ville, vous admirerez de belles maisons de la Renaissance. Oriels en bois sculpté (Hôtel des Deux Clés, 3 rue du Conseil) ou en grès (14 Grand’Rue ; Auberge au Bœuf rouge, 4 rue Wickram), tourelle d’escalier (maison du Prévôt royal, 21 rue du Conseil) et enseigne (À l’Homme sauvage, 19 Grand’Rue) sont au programme.

  • Hôtel de ville

    renaissance

    Entre l’église et le corps de garde, c’est un beau bâtiment Renaissance construit à la fin du...

    Lire la suite
  • Les trois portes

    fortifications

    La porte de France, ornée d’un cadran solaire et des armoiries de la ville, est la plus ancienne....

    Lire la suite
  • Corps de garde

    renaissance

    Construit vers 1580, il a servi de halle, puis d’hôtel de ville, avant d’abriter les réunions de...

    Lire la suite
  • Église Sainte-Anne

    roman

    Le clocher-porche de l’église Sainte-Anne est l’un des principaux témoins de l’édifice roman de...

    Lire la suite
  • Musée-mémorial des Combats de la poche de Colmar

    musée

    Aménagé dans un caveau du XVIIIe siècle ayant servi d’abri pendant la Seconde Guerre mondiale, ce...

    Lire la suite

Colmar Autour de la place du Marché-aux-Fruits

  • Palais du Conseil souverain

    néoclassique

    Ce bâtiment, qui abrite le tribunal de grande instance, doit sa façade néoclassique à des travaux...

    Lire la suite
  • Rue des Tanneurs

    colombages

    Les hautes maisons à colombages qui bordent la rue des Tanneurs datent pour la plupart des XVIIe et...

    Lire la suite
  • Koïfhus

    gothique

    L’ancienne douane a été érigée au confluent de la Grand’Rue et de la rue des Marchands, deux...

    Lire la suite
  • Commanderie Saint-Jean

    gothique

    De l’ancienne commanderie des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, érigée au XIIe siècle et où...

    Lire la suite
  • Maison des Chevaliers de Saint-Jean

    renaissance

    Son nom est trompeur, puisque cette maison n’a jamais appartenu aux chevaliers de Saint-Jean, mais la...

    Lire la suite
  • Maison Kern

    renaissance

    Édifiée en 1594, c’est l’une des plus belles maisons Renaissance de la ville. Son haut pignon à...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Gueberschwihr

  • Église Saint-Pantaléon

    roman

    De l’édifice roman du XIIe siècle, seul subsiste le clocher monumental. Cette tour carrée en grès...

    Lire la suite

Colmar Autour de l’église Saint-Matthieu

  • Église Saint-Matthieu

    médiévale

    Construite à partir de la fin du XIIIe siècle, achevée vers le milieu du XIVe siècle, l’ancienne...

    Lire la suite
  • Ancien hôpital

    néoclassique

    L’ancien couvent des franciscains, qui servait d’hôpital, fut détruit par la foudre en 1735. La...

    Lire la suite
  • Maison des Arcades

    renaissance

    Élevé en 1606, cet immeuble, construit dans le style de la Renaissance allemande, comporte à chaque...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Hunawihr

Situées de part et d’autre de la Grand’Rue, l’artère principale du village, les maisons de vignerons se composent, pour la plupart, d’un rez-de-chaussée en maçonnerie, occupé par les celliers, et d’un étage en pans de bois abritant le logement. Belle exception, la maison Renaissance(5 Grand’Rue), entièrement en pierre, qui abritait le poêle communal, c’est-à-dire le conseil du village. Sur le porche de la maison du n°10 figure l’emblème du tonnelier : un maillet croisé de deux serre-joints. Une curiosité : les nombreux clous plantés sur le colombage de la demeure du n°12 avaient pour fonction de faire tenir l’enduit dont la maison fut couverte au XVIIe siècle. La maison du n°19 porte l’emblème des boulangers, le bretzel, et celle du n°26 l’emblème des bouchers, un hachoir. La maison à colombages à l’angle de la rue Saint-Jacques est la plus ancienne du village. De style gothique, son porche en plein-cintre, ajouté en 1566, est décoré de têtes. Dans le prolongement de la Grand’Rue, l’ancienne halle aux blés(1 rue de la Mairie), édifiée à partir de 1517 dans un style Renaissance, abrite la mairie depuis la Révolution française. Sur le chemin menant à l’église, l’auberge à la Clef(Zum Schlussel ; 8 rue de l’Église) possède un porche dont le linteau en grès rose porte des étoiles, l’emblème du gourmet. Ce personnage assermenté servait d’intermédiaire entre les marchands de vin ou les consommateurs et les vignerons producteurs, une tâche souvent confiée aux aubergistes.

  • Église Saint-Jacques -le-Majeur

    église fortifiée

    L’église actuelle a été construite aux XVe et XVIe siècles à l’emplacement d’une église...

    Lire la suite
  • Jardin des Papillons

    parc animalier

    Une promenade fascinante dans des serres où vivent des papillons exotiques multicolores (d’Asie,...

    Lire la suite
  • NaturOparC turaliste

    parc animalier et naturaliste

    Ce petit parc de 5 ha, créé en 1976 dans une zone humide pour réintroduire la cigogne en Alsace,...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Bergheim

  • Ville intérieure

    architecture

    Passée la Porte haute, au n°57 de la Grand’Rue, la cour du Bailli est désormais celle de l’hôtel...

    Lire la suite
  • Maison des Sorcières

    musée

    Installé dans un bâtiment du XVIe siècle qui servit un temps d’ossuaire, ce petit musée...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Rouffach

  • Place de la République

    cœur historique

    Cœur de la ville, cette vaste esplanade pavée est bordée d’édifices qui méritent le coup...

    Lire la suite
  • Vieille ville et remparts

    balade

    Les rues bordant la place de la République recèlent elles aussi un riche patrimoine bâti : la rue de...

    Lire la suite
  • Église Notre-Dame- de-l’Assomption

    roman et gothique

    Au XIe siècle, Rouffach, capitale du Mundat supérieur, voulut se doter d’une église à l’allure...

    Lire la suite
  • Château d’Isenbourg e

    xix siècle

    Sur une colline surplombant le centre historique se dresse le château d’Isenbourg, aujourd’hui...

    Lire la suite
  • Colline du Bollenberg

    site naturel

    La colline calcaire du Bollenberg est l’un des espaces naturels les plus connus de la région. Il est...

    Lire la suite

Colmar Autour du musée Unterlinden

  • Les Catherinettes

    ancien couvent

    Fondé en 1310 par les sœurs dominicaines de Sainte-Catherine, ce couvent, qui abrite aujourd’hui des...

    Lire la suite
  • Théâtre municipal

    classique

    Œuvre de l’architecte Louis-Michel Boltz , ce théâtre empreint de classicisme fut inauguré en...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Saint-Hippolyte

  • Église Saint-Hippolyte

    patrimoine religieux

    Reconstruite au XIVe siècle et agrandie en 1821, l’église paroissiale comprend un beau chœur...

    Lire la suite

Le sud de la route des Vins Riquewihr

Protégé par une double enceinte, le centre historique de Riquewihr a conservé un tissu urbain essentiellement constitué de maisons bâties du XVe au XVIIIe siècle, bien restaurées. Pour commencer votre balade dans la vieille ville, passez sous le porche de l’hôtel de ville et remontez la rue du Général-de-Gaulle.

En guise d’introduction, face au mur de l’hôtel de ville, la reproduction d’une gravure de la cité en 1644 : une seule tour d’angle a disparu, ainsi que la porte basse. La première fortification date de 1291, le second rempart a été érigé vers 1500. Au n°12 de la rue du Général-de-Gaulle, une maison avec un oriel remarquable (1606) et, juste à côté, au n°14, le “gratte-ciel”. Cette bâtisse compte cinq étages en pans de bois : avec ses 25 m de haut, c’est l’une des plus hautes maisons à colombages d’Alsace. Sous les fenêtres du dernier niveau, le colombage forme des motifs de “chaises curules”, symbole de puissance et de notoriété, signifiant que la maison appartenait à un notable.

Faites une incursion dans la rue de la Couronne jusqu’à la maison Dissler (n°6), caractéristique de la Renaissance rhénane avec son pignon à volutes et obélisques et son oriel.

Plus haut dans la rue du Général-de-Gaulle, au n°42, une maison de style baroque (1686) offre l’une des façades les plus décorées de la cité, avec le motif de la chaise curule, des poteaux corniers (poteaux d’angle), des fenêtres et encadrements richement sculptés, et une enseigne d’un aubergiste-gourmet (intermédiaire assermenté entre les vignerons et les marchands de vin ou les consommateurs) tenant cruche et gobelet. La maison du n°45 (1667) possède aussi de beaux poteaux corniers, l’un représentant le métier de cloutier de son propriétaire. Au-delà du Dolder, la Porte haute remonte à la fin du XIIIe siècle (avec des remaniements ultérieurs) : elle comporte l’une des plus vieilles herses en bois d’Europe. De part et d’autre : les fortifications de 1291 et celles de 1500.

Juste avant la porte, la rue du Cerf, sur la gauche, mérite une incursion jusqu’à la façade de la maison du gourmet Conrad Ortlieb (1574) pour admirer ses bas-reliefs et lire ses inscriptions. Dans la rue du Cheval, que l’on gagne par la rue Latérale, l’Adrihof, ou cour de l’abbaye d’Autrey, a été construit à la fin du XVIe siècle : l’oriel à deux étages, le puits de 1587 et une tourelle d’escalier polygonale en font un ensemble architectural exceptionnel.

  • Musée du Dolder

    tour de guet

    La tour de guet (haute de 25 m) du Riquewihr médiéval est aussi sa porte d’entrée supérieure....

    Lire la suite
  • Tour des Voleurs et maison de vigneron

    prison et habitation

    À 50 m du musée du Dolder, un escalier raide et étroit mène au chemin de ronde des sentinelles,...

    Lire la suite
  • Maison de l’Oncle Hansi

    musée

    Longtemps, la “maison” (il n’y a jamais vécu) de l’oncle Hansi fut tenue par le petit-neveu de...

    Lire la suite

Colmar Place des Dominicains

  • Maison des Têtes

    renaissance

    Ce bel édifice de la Renaissance allemande est l’un des plus célèbres de Colmar, grâce à son...

    Lire la suite
  • Musée Hansi

    boutique et musée

    Le célèbre illustrateur, aquarelliste et dessinateur colmarien, chantre d’une “Alsace...

    Lire la suite
Paramètres des cookies