Béarn

Loti de paysages superbes, ce territoire au charme puissant dévoile également un patrimoine historique impressionnant. Attendez-vous à être surpris du fort contraste existant entre le Béarn des gaves et les vallées pyrénéennes, plus au sud. Aux cités historiques, terres cultivées et paysages de coteaux succède le haut relief des montagnes, fief du pastoralisme. Capitale du Béarn, voici Pau, dont le cadre de vie est d’une qualité exceptionnelle. Partout en ces lieux, le passé résonne fort et nul n’ignore les noms de Gaston Phébus, de la famille d’Albret ou d’Henri IV. L’indépendance, longtemps conservée, a joué un rôle dans la spécificité béarnaise, marquée par une forte identité. Côté plaisirs de la table et art de vivre, vous ne serez pas déçu par les mets emblématiques de la cuisine régionale. Il suffit d’arpenter le vignoble du Jurançonnais pour mesurer la richesse du terroir. Et encore et toujours, en toile de fond, la magnifique chaîne pyrénéenne.

À ne pas manquer

  1. Château de Pau Dominant le gave, le château-musée de Pau est souvent associé à Henri IV, qui y vit le jour mais n’y séjourna guère ensuite. Mis à part la fameuse carapace de tortue qui lui aurait servi de berceau, il recèle ainsi peu de souvenirs du souverain. Le fort originel daterait de la seconde moitié du XIe siècle. Deux tours sont construites dès les XIIe-XIIIe siècles mais c’est Gaston III, dit Phébus (1331-1391), qui fait du château une vraie place forte. Au XVIe siècle, Henri II d’Albret et Marguerite d’Angoulême, roi et reine de Navarre, le transforment en palais Renaissance.
    Plus ou moins abandonné à partir du règne de Louis XIII, avec le rattachement du Béarn à la France en 1620, le château est rénové entre la Restauration et le second Empire : dans le but politique de légitimer le retour de la monarchie en exploitant le mythe du bon roi Henri, Louis-Philippe décide de transformer le château en résidence royale. Il ne s’y rendit jamais, mais Napoléon III et Eugénie y séjournèrent à plusieurs reprises par la suite. La plus grande partie du mobilier est d’époque Louis-Philippe, reflétant le goût des années 1830-1850 pour le néogothique et le néo-Renaissance. On remarquera aussi un très bel ensemble de tapisseries des Gobelins des XVIe-XVIIIe siècles et, parmi les nombreuses sculptures d’Henri IV, celle en marbre de Carrare ornant l’escalier d’honneur.
    En quittant la cour par le porche situé côté sud, on peut faire le tour du château. Le chemin passe devant la tour du Moulin (XIVe siècle), rebaptisée tour de la Monnaie quand des ateliers de frappe y furent installés au XVIe siècle. Puis vous bénéficierez d’une belle vue sur les deux tours situées sur le flanc ouest. Face à elles, un pont mène au parc du château.
  2. Vignoble du Jurançon Un terroir, l’un des plus souriants du Béarn, qui fleure bon la vigne et le bien-vivre. Le vignoble du Jurançon s’étend entre le gave de Pau et le gave d’Oloron, sur des coteaux pentus et ensoleillés. La hauteur des vignes peut atteindre plus de 2 m. Les vins de Jurançon sont des vins blancs ambrés qui se déclinent en deux versions : le jurançon sec, classé en AOC depuis 1975, et le jurançon moelleux, l’un des premiers vins français à avoir bénéficié de l’appellation d’origine contrôlée, en 1936. Il existe également une appellation “vendanges tardives” (AOC depuis 1994).
    La bastide de Gan est le siège de la cave des producteurs de jurançon (%05 59 21 57 03 ; www.cavedejurancon.com ; 53 av. Henri-IV, Gan ; hlun-sam 8h-19h30, dim 9h30h-12h30 et 14h30-18h, visites gratuites toutes les demi-heures), dotée d’un espace boutique et dégustation. On peut visiter le chai recélant des mosaïques romaines du IVe siècle et pas moins de 400 000 bouteilles.
    Les producteurs indépendants, qui vinifient et commercialisent eux-mêmes leur vin, sont représentés à Lacommande par la Maison des vins et du terroir de Jurançon (%05 59 82 70 30, www.vins-jurancon.fr ; hjuil-août lun-sam 11h-19h, dim et jours fériés 15h-19h, avr-juin et sept-déc mer-dim 14h-18h, jan-mars mer-sam 14h-18h, vacances scolaires tlj 14h-18h). Elle est dotée d’un bel espace de dégustation et vous renseignera sur les domaines reliés par la Route des vins, qui sont ouverts à la visite et proposent des dégustations.
    Des visites patrimoniales pourront aussi ponctuer votre parcours :
    À Lacommande, l’église est un joyau de l’art roman, dont les admirables sculptures du chœur, qui sont de la main du maître auquel l’on doit celles du portail de la cathédrale d’Oloron, évoquent notamment l’Orient (trouvez les chameaux !). Le petit cimetière, à l’arrière, comprend des stèles discoïdales, et l’ancienne commanderie se visite (hsept-juin mer, sam, dim 14h-18h, juil-août tlj 10h30-12h30, 14h-18h).
    Monein, dotée d’une jolie place centrale et d’une mairie-halle du XVIIIe siècle, s’enorgueillit de la plus grande église gothique du Béarn. Pour vous restaurer, L’Estaminet (%05 59 21 30 18 ; www.lestaminet.fr ; 17 pl. Henri-Lacabanne ; formules déj 11-13 €, menus 22-31 €, plats 14,50-25 € ; htlj) propose – c’est la moindre des choses – un magret de canard au jurançon, entre autres jolies réalisations.
    Lasseube, charmante localité à 16 km au sud de Monein, possède une belle église du XVIe siècle, qui se distingue par son portail gothique flamboyant.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire aux Pays basque

  • Tour Moncade

    monument historique

    C’est l’édifice le plus remarquable d’Orthez. Vestige du château édifié vers 1250 par...

    Lire la suite
  • Maison du jambon de Bayonne

    tout est bon dans le cochon

    Vous saurez tout sur le cochon, de ses rapports avec l’homme remontant aux temps les plus anciens, aux...

    Lire la suite
  • Arsenal

    histoire locale

    L’arsenal est un ancien bâtiment militaire construit à la fin du XVIIe siècle à la place duquel...

    Lire la suite
  • Pont-Vieux

    ouvrage fortifié

    Icône touristique et orgueil de la ville, le Pont-Vieux date du XIIIe siècle. Il comporte en son...

    Lire la suite
  • Le Béret français

    tradition florissante

    Pour le béret basque, qui est en réalité béarnais (voir encadré p. 308), c’est un peu un retour...

    Lire la suite
  • Remparts

    promenade historique

    Incontournable si vous êtes à Navarrenx. On ne peut faire intégralement le tour des remparts, mais il...

    Lire la suite
  • Musée Jeanne-d’Albret

    histoire du protestantisme

    Jeanne d’Albret, au XVIe siècle, fit du protestantisme la religion d’État du Béarn (alors...

    Lire la suite
  • Domaine et château de Laàs

    arts décoratifs et jardins

    Le château de Laàs s’enorgueillit, à juste titre, de présenter la seconde plus importante...

    Lire la suite
  • Poudrière

    espace d’exposition

    Utilisée jusqu’à récemment comme garage à vélos, cette poudrière de 1580 est devenue un petit...

    Lire la suite
  • Église Saint-Pierre

    patrimoine religieux

    D’allure assez imposante, elle fut élevée à partir du XIIIe siècle sur une ancienne église...

    Lire la suite
  • Centre-ville

    patrimoine historique

    En se promenant dans les rues de la ville, on peut admirer de nombreuses demeures anciennes, telles la...

    Lire la suite
  • Maison Chrestia

    francis jammes

    Le poète et romancier Francis Jammes (1868-1938) vécut à Orthez une partie de sa vie, de 1897 à...

    Lire la suite
  • Maison du cigare

    havane en béarn

    Produit dans ce bâtiment du XVe siècle, le “Navarre” est l’unique cigare en Europe dont le...

    Lire la suite
  • Image/Imatge

    centre d’art

    Dédié à l’art contemporain et interrogeant notre rapport à l’image, ce centre d’art organise...

    Lire la suite
  • Vieille ville

    itinéraire historique

    Salies-de-Béarn est une ville agréable à parcourir à pied. Les ruelles qui s’entrecroisent au...

    Lire la suite
  • Canoës du pont-vieux

    eaux vives

    Cette association loue des kayaks (embarcation pour 1 pers ; 4 €/30 minutes, 8 €/heure) et des...

    Lire la suite
  • Crypte du Bayaà

    eaux salées

    La fameuse source où, selon la tradition, un sanglier blessé à la chasse aurait été retrouvé...

    Lire la suite
  • Cathédrale

    art religieux

    Datant du XIIe siècle, cette cathédrale abrite sous son chœur les tombeaux des rois de Navarre...

    Lire la suite
  • Boulevard des Pyrénées

    panorama et promenade

    Véritable “Croisette” de Pau, le boulevard des Pyrénées offre un panorama somptueux sur la...

    Lire la suite
  • Musée du Sel et des Traditions béarnaises

    au pays de l’or blanc

    Installé dans une maison traditionnelle de Salies, ce musée présente l’histoire de la corporation...

    Lire la suite
  • Espace art et culture

    musée

    Ce petit musée témoigne du riche passé de la ville : céramiques de l’âge du bronze et de...

    Lire la suite
  • Vieille ville et quartier du Hédas

    sur les sentiers du roy

    Les environs du château et le quartier du Hédas, riches en demeures anciennes et en maisons à pans de...

    Lire la suite
  • Les Salines

    le sel hier et aujourd’hui

    Le sel est une ressource plus vivante que jamais : les salines modernes, situées au nord-ouest du...

    Lire la suite
  • Vieux bourg

    promenade

    Le village est organisé autour d’une rue piétonne, la Carrère, bordée de demeures des XVIIe et...

    Lire la suite
  • Musée des Beaux-Arts

    peintures

    Bien mises en valeur dans des salles vastes et lumineuses, un bel ensemble de peintures, du XVe au...

    Lire la suite
  • Thermes de Salies

    spa

    Alimentés par les eaux-mères de la saline, riches d’oligo-éléments et de minéraux, les thermes...

    Lire la suite
  • Château

    héritage de gaston phébus

    À l’image de la cité dont il est le monument majeur, le château de Morlanne est petit mais plein de...

    Lire la suite
  • Musée Bernadotte

    demeure historique

    Le destin de Jean-Baptiste Bernadotte (1763-1844), fils de roturier devenu roi de Suède et de Norvège...

    Lire la suite
Paramètres des cookies