Komagata Dojō

L'avis de l'auteur Lonely Planet

japonais traditionnel

$

Depuis 1801, Komagata Dojō mijote du dojō (loche ressemblant à une petite anguille). Le dojō nabe (ragoût de loche), servi ici sur un hibahchi (réchaud à charbon) individuel, était un plat courant à l’époque d’Edo ; aujourd’hui, peu de restaurants le servent. Le placement libre autour de larges planches en bois renforce l’atmosphère traditionnelle de l’endroit. Lanternes en devanture. 駒形どぜう

3842-4001 ; 1-7-12 Komagata, Taitō-ku ; plats à partir de 1 550 ¥ ; 11h-21h ; ligne Ginza jusqu’à Asakusa, sortie A2 ou A4

Paramètres des cookies