Japon

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Cap au sud

Japon : Cap au sud

itinéraire de 2 à 4 semaines au Japon

Les voyageurs moins pressés passent généralement plus de temps à Tōkyō et à Kyōto, avant de traverser l'île de Honshū vers l'ouest, puis d'obliquer vers l'île de Kyūshū, au sud. L'avantage de cet itinéraire tient au fait que ces régions sont accessibles en hiver, tandis que l'île de Hokkaidō et le nord de Honshū sont pris dans le froid entre novembre et mars.
Si vous arrivez par Tōkyō, consacrez quelques jours à la découverte de la capitale, avant de rejoindre le Kansai et les célèbres villes de Kyōto et de Nara. Takayama, accessible depuis Nagoya, justifie aussi un détour.
Du Kansai, prenez le San-yō shinkansen, un train à grande vitesse, jusqu'à Fukuoka/Hakata, à Kyūshū. Sur cette île, Nagasaki, Kumamoto, des trésors naturels comme l'Aso-san et la ville de Beppu, réputée pour ses onsen, méritent notamment une visite.
Pour regagner rapidement le Kansai ou Tōkyō, choisissez à nouveau le San-yō shinkansen. Il longe la mer Intérieure sur la côte de l'ouest de Honshū et permet des haltes à Hiroshima ou à Himeji, célèbre pour son château.
Il est facile de prolonger ce parcours : l'île de Shikoku, rarement visitée, est facilement accessible depuis Okayama, sur la côte du Honshū. Par ailleurs, l'ouest de Honshū côté mer du Japon, plus rural et peu fréquenté, compte des sites intéressants, dont le sanctuaire d'Izumo et les villes de Matsue et de Tottori.

Mis à jour le : 13 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies