Cà d’Zan

L'avis de l'auteur Lonely Planet

La Cà d’Zan (maison de John, 1924-1926) résidence d’hiver de Ringling, reflète une élégance toute théâtrale inspirée des deux hôtels vénitiens préférés du propriétaire, le Danieli et le Bauer Grunwald. Les fresques des plafonds sont des chefs-d’œuvre, notamment les Dancers of Nations de Willy Pogány dans la salle de bal. Tout est éblouissant, jusqu’aux vagues qui décorent le marbre du patio face à la Sarasota Bay. Les visites libres permettent de découvrir les cuisines, le bar et les somptueuses salles de réception du rez-de-chaussée tandis que celles guidées donnent également accès aux magnifiques chambres et sdb du 1er étage.

Paramètres des cookies