Floride : Culture

Coutumes, langue, religion, arts en Floride

Mis à part à Miami, Orlando et Key West, les Floridiens sont plutôt conservateurs, notamment dans les zones rurales. En dehors des zones touristiques, vous pouvez choquer en arborant un drapeau américain sur votre T-shirt, par exemple. Mieux vaut proscrire aussi les tenues féminines tant soit peu provocantes. À éviter également : les démonstrations publiques d'affection. Miami et South Beach sont aussi gay friendly qu'il est possible d'être, et les communautés homosexuelles de Fort Lauderdale, de West Palm Beach et de Key West ont une longue tradition de festivals et de fêtes. Toutefois, la sagesse recommande d'afficher ses préférences sexuelles avec beaucoup plus de discrétion dans le reste de la Floride, où le seuil de tolérance est très vite atteint.

Langue

Si vous ne parlez que l'anglais, vous vous en sortirez, certes, mais vous passerez à côté de bien des choses. En Floride, où de nombreux immigrés viennent de pays hispanophones proches, l'intégration linguistique n'a pas joué comme à New York, Chicago ou Los Angeles. Dans les cafés, boutiques et restaurants de Little Havana, comme dans de nombreux endroits ailleurs dans Miami, vous entendrez surtout parler espagnol.
Quelques expressions utiles en anglais et en espagnol :
Salut : hello/hi – hola
Bonjour : good morning/day – buenos días
Bonsoir : good evening/night – buenas noches
À plus tard : see you later – hasta luego
Au revoir : goodbye – adiós
S'il vous plait : please – por favor
Merci : thank you – gracias
Excusez-moi : Excuse me – Perdóneme
Combien cela coûte-t-il ? : How much does it cost ? – ¿ Cuanto cuesta ?
Je ne comprends pas : I don't understand – No entiendo

Nourriture

Le voyageur européen sera sans doute frappé dans un premier temps par les portions qu'on lui servira dans les restaurants de Floride. L'assiette, déjà de belle taille, croule littéralement sous la quantité de nourriture. Étonnamment multi-éthnique, la cuisine floridienne suscitera sans doute, dans un deuxième temps, sa perplexité. Elle mêle les saveurs cubaines, espagnoles, caribéennes, africaines, européennes à celles du Sud américain, et utilise une abondance de produits de la mer.
Dans un restaurant cubain, vous choisirez entre la carne asada, viande rôtie (souvent du porc), le bistec (steak de bœuf), l'arroz con pollo (riz et poulet), le ropa vieja (émincé de bœuf accompagné de riz et de bananes plantain), le filete de pescado (filet de poisson). Fruits de mer, chorizo, cabra et cabrito (chèvre et chevreau), manioc et haricots figurent également en bonne place. Du côté jamaïcain, ce sont les plats épicés à base de poulet, de bœuf ou de poisson, marinés et grillés, qui dominent. Les spécialités créoles, crevettes ou poisson, reposent sur une sauce alliant tomates, poivrons, ail, oignons et céleri, et sont accompagnées de riz. Le gumbo est un ragoût servi sur du riz qui connaît de multiples variations, crevettes et crabe étant les plus répandues.
Avec ses quelque 13 000 km de côtes, la Floride vous comblera si vous aimez le poisson : mérou, mahi mahi, thon, saumon et espadon sont généralement grillés ou frits. La cuisine du Sud, quant à elle, a la main lourde côté graisse, viande et féculents. Jambon rôti, poulet frit, pieds de porc et viande au barbecue sont servis avec de la purée de pomme de terre, des haricots ou le traditionnel grits, un gruau de maïs que l'on déguste salé ou sucré. Pour faire passer tout cela, rien de mieux qu'un bon jugo, jus de fruit frais pressé devant vous, dont la Floride a le secret.

Religion

La Floride compte une majorité de chrétiens. S'ajoute une importante communauté juive, venue du Nord-Est des États-Unis, de Russie et de Cuba. Si la plupart des juifs sont réformistes, certains appartiennent à la branche orthodoxe des Lubavitchs. La santeria est un syncrétisme religieux entre catholicisme et croyance africaine, qui fait appel, comme le vaudou, aux sacrifices animaux, dont il n'est pas rare de voir des traces dans Miami. Parmi les cultes afro-brésiliens, le candomblé, terme africain désignant une danse en l'honneur des dieux, est le plus orthodoxe des rituels importés au Brésil par les peuples africains nago, yoruba et jeje.

Arts

De tous les écrivains de Floride, Ernest Hemingway est sans doute le plus célèbre. Il résida à Key West, dont il fréquenta assidûment les bars et où il écrivit notamment L'Adieu aux armes. Le New World Symphony de Miami rassemble de jeunes talents sortant des conservatoires de musique de tout le pays, qui participent trois ans durant à cet étonnant orchestre classique. Sinon, la vedette revient à la musique latine et caraïbe salsa, reggae, merengue, mambo, rumba et calypso. Studios et compagnies de danse se comptent par centaines. Leurs créations fusionnent les cultures : américaine, africaine, cubaine, haïtienne, européenne et latino-américaine. Miami attire les peintres et les sculpteurs depuis une dizaine d'année et des artistes cubains et latino-américains y font sentir leur influence. L'industrie cinématographique a toujours trouvé à Miami un décor de prédilection : de The Cocoanuts, le premier film des Marx Brothers, à Miami Blues, en passant par Citizen Kane, Key Largo, Goldfinger et Scarface, rares sont les cinéphiles qui ne reconnaîtraient pas South Beach entre mille !

Mis à jour le : 28 juillet 2014
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Floride

Paramètres des cookies