Floride

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. USA
  4. Floride
  5. Sports et activités

Floride : Sports et activités

Que faire en Floride

À défaut de montagnes, de vallées, de falaises, de rivières tumultueuses ou de neige, qu’offre donc la Floride ?
De l’eau, et en abondance : eau douce, iodée ou saumâtre, de pluie ou de source. Avec un littoral de quelque 2 173 km, la péninsule floridienne compte plus de 1 000 km de plages parmi les plus belles des États-Unis, où se retrouvent la plupart des visiteurs (et des habitants).
De plus, l’océan recèle le plus grand récif corallien d’Amérique du Nord, tandis que 17 000 km de rivières et de cours d’eau sillonnent la péninsule, frangée de plus de 4 500 îles et parsemée de quelque 7 700 lacs et 700 sources cristallines. La Floride est un paradis pour l’observation des oiseaux, et ses marais et forêts abritent une flore et une faune remontant à l’époque des dinosaures.
Que vous souhaitiez nager, marcher, vous déplacer à vélo, plonger, surfer ou naviguer au fil de l’eau, cet univers aquatique vous comblera.

Randonnée et camping

Si l’altitude n’est jamais un souci en Floride, les randonneurs devront tenir compte du climat. En Floride du Sud, la meilleure période pour la marche et le camping s’étend de novembre à mars – la “saison sèche” –, quand la pluie, la température, l’humidité et les moustiques décroissent à des niveaux supportables. En été, marchez avant midi pour éviter la chaleur de la mi-journée et les orages de l’après-midi.
Le Florida National Scenic Trail (FNST; www.floridatrail.org), l’un des 11 chemins de randonnée nationaux, couvre 2 250 km en discontinu. Il file vers le nord des marais de la Big Cypress National Preserve, fait le tour du Lake Okeechobee, traverse l’Ocala National Forest, puis court vers l’ouest jusqu’au Gulf Islands National Seashore près de Pensacola. Tous ces parcs offrent de superbes randonnées.
Parmi les autres secteurs propices à la randonnée figurent les forêts de pins, le terrain karstique et les dolines de l’Apalachicola National Forest et du Paynes Prairie Preserve State Park. Le Wekiwa Springs State Park est idéal pour la marche, le canoë-kayak et le snorkeling. 
Les marais de Floride du Sud disposent souvent d’excellentes promenades en planches de 1,5 à 3 km, presque toujours accessibles en fauteuil roulant. Pour une véritable exploration, empruntez un kayak.
Les sites de campings prisés incluent les berges ombragées du Stephen Foster Folk Culture Center State Park, l’Ocala National Forest, le St Joseph State Park dans le Panhandle, le Myakka River State Park et, dans les Florida Keys, le Bahia Honda State Park.

Natation et sources fraîches

Incroyablement diverses, les plages de Floride sont les plus belles du pays. Choisissez en fonction de vos préférences : lever ou coucher du soleil, surf et bodyboard, ou farniente et châteaux de sable. Pour l’aurore et le surf, privilégiez la forte houle de la côte atlantique face à l’est ; pour les châteaux de sable au crépuscule, rejoignez les eaux calmes de la Gulf Coast, orientée à l’ouest. Vous devrez ensuite affiner votre choix en fonction de votre souhait d’isolement ou de sociabilité.
À de rares exceptions près, les plages de Floride sont sûres pour la baignade ; les vagues les plus dangereuses se forment juste avant ou après une tempête. Des raies pastenagues en été et parfois des méduses peuvent déranger les nageurs (consultez les avertissements des postes de secours).
Ne négligez pas les lacs, rivières et sources (voir ci-contre). Un plongeon dans l’une des 700 sources de l’État, toutes à 22°C et cristallines, est un délice. Parmi les innombrables endroits propices à la baignade, citons la Suwannee River, l’Ichetucknee River et le Ponce de Leon Springs State Park.

Canoë et kayak

Pour réellement explorer les marais, rivières, estuaires, criques, lagunes et lidos de la Floride, vous aurez besoin d’un bateau, de préférence à rames. Surprendre des alligators et des ibis dans les profondeurs paisibles des mangroves constitue une expérience exceptionnelle.
L’hiver, la saison “sèche”, est la meilleure période pour canoter. En été, pagayez à proximité des sources fraîches et des plages pour en profiter quand la chaleur deviendra écrasante.
Idéale pour un circuit de plusieurs jours, la Suwannee River (333 km), long ruban d’eau boueuse ponctué de 60 sources cristallines, serpente du marais d’Okefenokee, en Géorgie, jusqu’au golfe du Mexique. Sur environ 274 km, elle est officiellement classée wilderness trail, et le tronçon proche du Big Shoals State Park comporte des rapides de niveau III.
Citons aussi la Loxahatchee River sur la côte atlantique et la Wekiva River à Orlando, toutes deux classées “Wild and Scenic” (sauvage et pittoresque), la paisible Hillsborough River et la Myakka River, peuplée d’alligators, dans la région de Tampa.
Explorer en kayak l’Everglades National Park vous laissera des souvenirs impérissables ; l’itinéraire de Hell’s Bay est superbe, de même que les proches Ten Thousand Islands. Rien ne surpasse une nuit dans un chickee (plateforme en bois au-dessus de l’eau) au cœur des Everglades.
N’oubliez pas les côtes : la Bill Baggs Cape Florida State Recreation Area à Miami, la Caladesi Island de Tampa Bay, le JN ’Ding’ Darling National Wildlife Refuge de Sanibel Island, et le Big Bend de Cedar Key sont autant de destinations fabuleuses à découvrir en kayak.
Sur la côte atlantique, mangroves, oiseaux aquatiques, dauphins et lamantins vous attendent au Canaveral National Seashore, en particulier au Mosquito Lagoon et à l’Indian River Lagoon. Les îles Big Talbot et Little Talbot sont des lieux magiques.

Plongée et snorkeling

Les récifs coralliens et les épaves de Floride sont connus de la plupart des plongeurs, mais le nord de l’État est aussi la “capitale de la plongée-spéléo des États-Unis”. Le soubassement calcaire de la péninsule est criblé de trous, pour la plupart remplis d’une eau cristalline.
De nombreux sites de plongée longent la Suwannee River, tels le Peacock Springs State Park (www.floridastateparks.org/peacocksprings), l’un des plus grands réseaux de grottes subaquatiques du continent, le Troy Spring State Park (www.floridastateparks.org/troyspring) et le Manatee Springs State Park. Signalons aussi le Blue Spring State Park, près d’Orlando. Vous aurez besoin d’un brevet de plongée-spéléo pour plonger dans une source (un brevet open water ne suffit pas) et la plongée en solo n’est généralement pas autorisée. Les centres de plongée locaux vous aideront. 
Grâce à la limpidité de l’eau, les sources sont toutes parfaites pour le snorkeling : la vue plonge dans les profondeurs, où les bancs de poissons et autres créatures semblent presque à portée de main.
La Floride possède également le plus grand récif corallien du continent, peuplé de poissons multicolores. Le John Pennekamp Coral Reef State Park et le Biscayne National Park sont les meilleurs sites de plongée, mais le Bahia Honda State Park ne vous décevra pas.
La plongée sur des épaves est tout aussi exaltante, et certaines sont accessibles en snorkeling. Tant de galions espagnols ont sombré au large de l’Emerald Coast, près de Panama City Beach, qu’on la surnomme “capitale du naufrage”. Vous pourrez aussi plonger sur des épaves à Pensacola, au Sebastian Inlet State Park, à Troy Springs, Fort Lauderdale et au Biscayne National Park.
Les Dry Tortugas, des îlots de sable ainsi nommées à cause de leurs nombreuses tortues de mer, récompensent largement les efforts pour les rejoindre.

Cyclotourisme

Si la Floride est trop plate pour le VTT, elle offre d’innombrables possibilités hors route, ainsi que des centaines de kilomètres de pistes asphaltées. Comme pour la randonnée, mieux vaut pratiquer le cyclotourisme en hiver.
Parmi les meilleurs itinéraires hors route, citons le Big Shoals State Park (www.floridastateparks.org/bigshoals), avec 40 km de piste le long de la Suwannee River, et le Paynes Prairie Preserve State Park, avec 32 km de piste à travers son étrange paysage, l’Ocala National Forest et l’Apalachicola National Forest, notamment le Munson Hills Loop, une boucle sablonneuse.
L’abondance des pistes cyclables asphaltées rend le choix difficile. Le Timpoochee Trail, longue de 30 km et parallèle à la Hwy 30A, rejoint les plages de sable fin du Panhandle. À Tallahassee, la Tallahassee-St Marks Historic Railroad State Trail (25 km) aboutit au golfe du Mexique. Des chemins de terre et des pistes asphaltées font le tour du Lake Okeechobee, et permettent d’admirer la campagne alentour. La Lake Trail de Palm Beach, ou “chemin de la consommation ostentatoire” en raison des demeures et des yachts somptueux, et la Shark Valley Tram Road Trail (24 km), qui traverse le fleuve d’herbe infesté d’alligators des Everglades, comptent parmi les plus belles pistes asphaltées.
Pour un plus long parcours, empruntez la Florida Keys Overseas Heritage Trail, qui longe la Keys Highway sur 112 km discontinus, et le Pinellas Trail urbain et côtier, qui court sur 69 km entre St Petersburg et Tarpon Springs. Pour plus de conseils, reportez-vous p. 496.

Pêche

La Floride est incontestablement la région mondiale de la pêche. Elle offre les meilleures possibilités aux États-Unis et aucun autre endroit de la planète ne peut rivaliser en termes de variété et d’abondance.
L’achigan à grande bouche est la prise de choix dans les nombreux lacs et rivières. Les sites privilégiés, bien équipés et faciles d’accès, sont le Lake Manatee State Park (www.floridastateparks.org/lakemanatee), au sud de St Petersburg, le Myakka River State Park pour la pêche à la mouche, et Jacksonville (www.jacksonvillefishing.com) pour des sorties de pêche dans la St Johns River, le Lake George et l’océan, ainsi que la pêche en kayak.
Près du rivage, le sébaste, le tarpon, le brochet de mer et l’acoupa pintade font partie des prises les plus courantes le long des deux côtes. Les jetées de Sebastian Inlet sont prisées des pêcheurs à la ligne sur la côte Atlantique ; du côté du golfe du Mexique, le Skyway Fishing Pier de Tampa est surnommé le plus long quai de pêche au monde.
Dans les Keys, Bahia Honda et l’Old Seven Mile Bridge sur Pigeon Key sont de hauts lieux pour la pêche du rivage.
Toutefois, comme le dirait Hemingway, la vraie pêche se déroule en mer, où se côtoient marlins, tassergals et dorades coryphènes. Pour des sorties de pêche hauturière, rendez-vous à Stuart, Fort Lauderdale, Lauderdale-by-the-Sea, Destin, Steinhatchee et Miami. Le mieux consiste à se promener sur le port et à bavarder avec les capitaines pour trouver celui qui correspond à vos attentes.
Sachez que vous aurez besoin d’un permis de pêche et qu’il existe de nombreuses réglementations sur les prises autorisées.

Voile

Si vous aimez la voile, vous aimerez la Floride. Miami compte de multiples marinas où louer un bateau ou amarrer le sien ; Key Biscayne est un véritable joyau. Fort Lauderdale offre de multiples possibilités. À Key West, vous pourrez naviguer sur une goélette armée de vrais canons. Les tour-opérateurs sont innombrables dans les Keys. Pour des cours de voile, adressez-vous à la Lanier Sailing Academy de Pensacola.

Golf

Avec plus de 1 250 golfs (et d’autres à venir), la Floride détient un record national. On ignore si ce phénomène est lié à la présence de nombreux retraités aisés, mais vous trouverez facilement un endroit où balancer votre club.
Les parcours de golf sont signalés dans les chapitres régionaux de ce guide ; Palm Beach, Naples, Fort Myers, Orlando, Jacksonville, Miami et St Augustine font partie des villes réputées pour le golf. Le World Golf Hall of Fame se situe près de St Augustine.
Florida Golf (www.fgolf.com) publie une liste complète des parcours de Floride.

Mis à jour le : 28 juillet 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Floride

Paramètres des cookies