Japon

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Beautés naturelles du nord-est

Japon : Beautés naturelles du nord-est

itinéraire de 2 à 4 semaines au Japon

Cet itinéraire, au départ de Kyōto et/ou de Tōkyō, dévoile certains des sites naturels d'exception du Japon. Rendez-vous d'abord dans les Alpes japonaises : les villes de Matsumoto et de Nagano font d'excellents points de départ pour des randonnées autour de Kamikōchi, par exemple. Depuis Nagano, il est possible de rejoindre Niigata, puis l'île de Sado-ga-shima, connue pour ses tambours taiko et sa fête de la Terre, en août. Sendai, sur la côte opposée, donne accès à Matsushima, l'un des panoramas les plus connus du pays. Au nord de Sendai, la paisible île de Kinkasan, surnommée la Montagne dorée, et le Tazawa-ko, le lac le plus profond de l'archipel, méritent le détour, tout comme Morioka, Hachimantai et l'Osore-zan.
Le train qui relie Honshū à Hokkaidō, au nord, passe, au départ d'Aomori, par le tunnel sous-marin Seikan. À l'arrivée sur Hokkaidō, le port de pêche de Hakodate est l'occasion d'une halte agréable, agrémentée notamment d'un repas de fruits de mer. Sapporo constitue une bonne base pour rayonner sur Hokkaidō. La ville se révèle particulièrement animée pendant le Yuki Matsuri (fête de la Neige).
La visite des parcs nationaux – les trésors de Hokkaidō –, requiert du temps et/ou un moyen de transport. Si vous disposez de 3 à 4 jours, optez pour le parc national Shiretoko et celui d'Akan ; en une semaine, préférez Daisetsuzan.

Mis à jour le : 13 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies