Îles Baléares : Histoire

Chronologie des Baléares

5 000 av. J.-C.

Les premiers peuplements humains dans les Baléares dateraient de 5 000 av. J.-C. Comme en témoignent les nombreux vestiges découverts dans ces îles, ces communautés préhistoriques bâtissent des maisons de pierre, pratiquent une agriculture sommaire et fabriquent outils, poteries et bijoux.

VIIe-VIIIe siècles

Les négociants phéniciens font régulièrement escale dans les îles, suivis par les Carthaginois, qui fondent la ville d'Ibiza en 654 av. J.- C. et en font l'un des premiers ports de commerce méditerranéens. Aux Romains succèdent les Wisigoths, puis les musulmans, qui envahissent les Baléares au VIIIe siècle. Leur domination dure plus de trois siècles. Ils laissent derrière eux un héritage culturel, architectural notamment, encore manifeste aujourd'hui.

XIIIe-XIVe siècles

La reconquête chrétienne est menée par Jacques Ier le Conquérant, roi d'Aragon, qui s'empare de Palma de Majorque en 1229 et organise l'invasion d'Ibiza en 1235. Minorque, la dernière à tomber aux mains des chrétiens, est investie en 1287 par Alphonse III. En 1343, les îles sont réunies sous la couronne d'Aragon.

XVe-XVIe siècles

Isolées du continent, en proie aux famines et aux assauts des pirates, les Baléares connaissent une période de déclin durant le XVe siècle. Au siècle suivant, alors que Palma de Majorque est quasiment anéantie par les Turcs, la ville d'Ibiza se dote d'une enceinte fortifiée. Formentera sera abandonnée après avoir subi des raids répétés.

XVIIIe siècle

En 1715, victorieuse à l'issue de la guerre de Succession d'Espagne, la monarchie des Bourbons s'empare de Majorque et d'Ibiza, qui s'étaient alliées aux Habsbourg. Minorque, quant à elle, a été rétrocédée aux Anglais, tout comme Gibraltar, en vertu du traité d'Utrecht, en 1713. La domination britannique durera jusqu'en 1802, interrompue de 1756 à 1763 par la guerre de Sept Ans et l'occupation de l'île par les Français.

XXe siècle

Les Baléares n'émergent d'un marasme chronique qu'avec l'arrivée, dans les années 1950, du tourisme de masse.

1978

Elles constituent l'une des 17 communautés autonomes (régions) espagnoles instituées en 1978.

2003

Jaume Matas Palou (Parti populaire des îles Baléares) et Francesc Antich i Oliver (Parti socialiste des Îles Baléares) alternent à la tête de la région. De 1983 à 1998, Jaume Matas tient les rênes mais Francesc Antich le devance pour la première fois en 1999. Durant son premier mandat, Antich développe de nouvelles politiques en matière de santé, d'éducation et d'environnement. Il prit la décision (controversée) de créer une "éco-taxe" sur le tourisme, destiné à financer les investissements de réparation des dommages causés à l'environnement des Îles par le tourisme de masse. Aux régionales de 2003, il est à son tour battu par Jaume Matas et perd la présidence du Gouvernement.

2007

Mais lors du scrutin suivant, en 2007, le PP rate la majorité absolue d'un siège. Francesc Antich passe une alliance avec l'Union majorquine et le Bloc pour Majorque (libéral), redevenant Président du Govern Balear le 4 juillet. Jaume Matas annonce alors, à 51 ans, son retrait de la vie politique. Le 7 septembre, il abandonne la présidence du Parti populaire des Îles Baléares, étant remplacé par Rosa Estaràs Ferragut jusqu'au congrès régional de 2008.

2011

José Ramón Bauzà, membre du parti populaire, est élu président de la région des Baléares.

 

Mis à jour le : 26 juillet 2013

Articles récents

Paramètres des cookies