Îles Baléares : Environnement

Géographie

Cet archipel de la Méditerranée, au large de la côte orientale de l'Espagne, est formé de cinq îles principales, au relief accidenté et au littoral découpé. Majorque – la plus importante –, Minorque, Ibiza, Formentera et Cabrera. Une chaîne montagneuse, la Serra de Tramuntana, domine la côte nord-ouest de Majorque. À l'est des montagnes, une plaine fertile s'étend jusqu'au littoral, succession de baies et de plages de sable. Les falaises élevées qui bordent la côte nord de l'île abritent des criques moins fréquentées que les plages de la côte est. Classée réserve de la biosphère par l'Unesco, Minorque, deuxième en taille, cache dans ses multiples anses de petites plages désertes à l'eau transparente. Formentera, à quelques encablures d'Ibiza, est la plus petite et la moins développée des Baléares. La zone protégée de l'Archipiélago de Cabrera, ensemble d'îlots rocheux au sud de Majorque, compte parmi les cinq parcs nationaux d'Espagne.

Faune et flore

Typiquement méditerranéenne, la végétation se compose avant tout de forêts de conifères (pins-parasols notamment) et de broussailles. L'olivier, l'amandier, le chêne et le caroubier ont également leur place dans le paysage de l'archipel.
La grande variété d'espèces d'oiseaux fait partie du patrimoine naturel de l'île. On peut y observer la mouette d'audouin, l'aigle pêcheur ou le cormoran. Au sol, on peut noter la présence de petits lézards mélaniques, espèce unique au monde.
Pour contrer les effets néfastes du tourisme de masse sur l'écologie, les autorités espagnoles ont créé en 1991 le parc de l'Archipiélago de Cabrera, ensemble d'îlots rocheux au sud de Majorque. La Serra de Tramuntana, qui couvre presque l'ensemble du relief montagneux de Majorque, est également protégée. Quant à Minorque, elle a été déclarée en 1993 réserve de la biosphère par l'Unesco.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Paramètres des cookies