1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les expériences incontournables lors d'un voyage au Vietnam
Idées de voyage

Les expériences incontournables lors d'un voyage au Vietnam

Mis à jour le : 22 janvier 2019

Carte

Exotique et fascinant, le Vietnam allie une beauté naturelle à couper le souffle et un riche patrimoine culturel. Avec son littoral splendide, ses hautes montagnes, ses sites historiques et l’une des meilleures cuisines du monde, la destination comble les sens.

1. Hoi An, port marchand d’autrefois et haut lieu gastronomique

Ravissante cité portuaire ancienne où se retrouvaient des marchands du monde entier, Hoi An est toujours l’une des villes les plus cosmopolites et raffinées du Vietnam. Elle compte une multitude de restaurants gastronomiques, de bars et de cafés branchés, de boutiques insolites et de tailleurs experts. Voyagez dans le temps en parcourant le dédale de ruelles de la vieille ville, visitez ses temples et ses pagodes, puis dînez comme un empereur avec un budget de manant (apprenez au passage à cuisiner ces mets). Le lendemain, flânez sur les berges du fleuve, rejoignez la plage d’An Bang, superbe, et parcourez les petites routes de campagne à vélo.

2.Hô Chi Minh-Ville, concentré du dynamisme du Vietnam

HCMV s’internationalise de plus en plus, mais reste farouchement vietnamienne, et son énergie ravira les amoureux des grandes villes. Aspiré par le perpétuel bourdonnement des motos, vous pourrez même trouver l’expérience trop intense. Laissez-vous porter et vous serez récompensé par sa richesse historique, sa délicieuse cuisine et sa vie nocturne animée.

fotolia_50122481_s.jpg

Ho Shi Min Ville, capitale du Vietnam

3. La cuisine vietnamienne

La cuisine vietnamienne, sommet de tout séjour dans le pays, est un équilibre subtil entre aigre et doux, croustillant et moelleux, friture et vapeur, soupe et salade. Tout est dans la fraîcheur des ingrédients (les chefs s’approvisionnent au marché deux fois par jour en herbes tout juste cueillies). Partout, vous trouverez d’exquises spécialités locales : les “roses blanches” de Hoi An, le banh xeo (crêpe salée fourrée) du Sud et du Centre, ou le traditionnel pho du Nord. Se restaurer ici, vous l’aurez compris, est un régal pour les yeux et les papilles.

4. La baie d’Along, une myriade d’îlots rocheux

Ses fantasmagoriques reliefs karstiques baignés par des eaux protégées font de la baie d’Along l’un des sites touristiques les plus visités du Vietnam. Avec plus de 2 000 îlots, vous ne risquez pas de vous lasser du paysage. Embarquer pour une croisière vous permettra d’y passer la nuit et de profiter pleinement de cette merveille. Vous vous réveillerez au petit matin au milieu d’une brume féerique et irez explorer des grottes et des criques.

adobestock_74534102.jpeg

Baie d'Along, Vietnam

5. La bière locale

Le Vietnam possédant une culture du houblon profondément enracinée, la dégustation d’une bonne bière fait partie des petits plaisirs du voyage. Si les grandes marques (comme la 333 et la Hanoi) sont largement répandues, ne manquez pas la bia hoi – bière fraîche à la pression –, brassée chaque jour pour être bue dans les heures qui suivent, aux terrasses des cafés et moyennant un prix modique. À noter aussi, les dynamiques brasseries artisanales des grandes villes, où l’on sert de délicieuses IPA, pale ales, bières de froment et Pils produites localement.

6. Le parc national de Phong Nha-Ke Bang, un réseau de grottes impressionnant

Classé au patrimoine mondial, Phong Nha-Ke Bang, perle des parcs nationaux du pays, se doit de figurer au programme de tout séjour au Vietnam. Découvrez ses collines enveloppées de forêt tropicale, ses rivières filant entre des gorges et son impressionnant réseau de grottes. Si Hang Son Doong, la plus grande grotte du monde, est réservée à quelques privilégiés, chacun pourra pratiquer la tyrolienne et le kayak à Hang Toi (“grotte obscure”), ou accéder à la bien nommée grotte du Paradis.

adobestock_95026101.jpeg

Grotte du Paradis, parc national de Phong Nha-Ke Bang, Vietnam

7. L’extrême Nord du pays

L’extrême nord du Vietnam est propice à l’aventure. La province de Ha Giang offre aux voyageurs téméraires une ascension jusqu’au col de Quan Ba (la porte du Paradis), d’imposants affleurements karstiques et granitiques, et de spectaculaires panoramas. Avec des routes en constante amélioration, de nouveaux sentiers de randonnée, une myriade de marchés ethniques et un choix élargi de pensions, le dernier bastion sauvage du Vietnam – désormais reconnu Géoparc mondial de l’Unesco – s’ouvre à vous.

8. Hué, majestueuse capitale impériale

Capitale du pays pendant près de 150 ans, du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, Hué est peut-être la ville vietnamienne où il est le plus agréable de séjourner. Sa situation sur la rivière des Parfums est admirable, sa délicate cuisine est célébrée à juste titre et la circulation dans ses rues s’avère relativement faible. L’ancienne cité impériale s’enorgueillit d’une majestueuse citadelle, de résidences royales, d’élégants temples, le tout protégé par une enceinte et de superbes portes. Aux abords de la ville se trouvent d’impressionnants tombeaux royaux et pagodes, dans un cadre naturel magnifique.

adobestock_65139282.jpeg

Jardins de la cité impériale de Hué, Vietnam

9. Le parc national de Cat Tien

Entre Hô Chi Minh-Ville et Dalat, le parc national de Cat Tien est l’une des zones protégées les plus accessibles et néanmoins sauvages du Vietnam. Il est situé au bord du fleuve Dong Nai, qui vous évoquera peut-être le décor d’Apocalypse Now. Trekking, vélo et observation de la faune sont les activités phares ici. Il y a notamment un centre de réhabilitation des grands singes à Dao Tien, et le “Wild Gibbon Trek” constitue un moment fort au coeur de la nature vietnamienne.

10. Hanoi, une capitale riche d’histoire et de culture

Métropole aussi ancienne que dynamique, la capitale vietnamienne se modernise peu à peu. Pour découvrir ce cocktail d’histoire et d’ambition propre à Hanoi, flânez dans les rues de la vieille ville. Puis, après avoir admiré la beauté décadente du quartier français, rejoignez celui du lac de l’Ouest (Tay Ho), très cosmopolite, pour déguster un repas raffiné et en apprendre plus sur la scène artistique locale, en plein essor.

adobestock_134799746.jpeg

Vue sur Hanoi, Vietnam

11. Les marchés

Que ce soit en plein delta du Mékong, dans les rues débordant de souvenirs de Hoi An, dans la citadine Hô Chi Minh-Ville ou lors des assemblées tribales en montagne, les marchés vietnamiens offrent un festival de couleurs et de négoce. Pour les photographes, ces endroits sont l’occasion d’immortaliser les villageois avec leurs pyramides de fruits tropicaux minutieusement érigées et leurs scintillants étalages de poissons. Si vous séjournez dans le Nord, ne manquez pas de visiter la région autour de Bac Ha, réputée pour ses marchés.

12. L’île de Phu Quoc, paradis de plages tropicales

Toute odyssée en Asie du Sud-Est requiert un moment de repos, un cocktail à la main sur le sable blanc d’une plage tropicale pour reprendre son souffle. Phu Quoc, île de la taille de Singapour à l’extrême sud du Vietnam dans le golfe de Thaïlande, est l’endroit rêvé pour cela. Après le farniente, louez une moto ou un vélo et vadrouillez sur les pistes de terre rouge à la découverte de ses parcelles de jungle et de ses plantations de poivre noir.

adobestock_75345890.jpeg

Ile de Phu Quoc, Vietnam

13. Le parc national de Ba Be

En dehors du circuit classique, le parc de Ba Be, avec ses imposantes montagnes calcaires, ses vallées plongeantes et ses forêts verdoyantes, est une destination de choix pour les voyageurs intrépides. Cascades, grottes et lacs se mêlent à un paysage abritant plus de 550 plantes différentes et des centaines d’espèces animales. Découvrez ce spectacle naturel en bateau, lors d’une randonnée ou à VTT, avant de vous détendre chez l’habitant ou dans une pension des villages de l’ethnie locale, les Tay.

14. Mui Ne, station balnéaire cosmopolite, idéale pour les sports nautiques

Avec plus de 20 km de plages bordées de palmiers s’étirant le long de la mer de Chine méridionale, la station balnéaire de Mui Ne, prospère et décontractée, est l’une des destinations favorites du pays. Des pensions aux luxueux complexes hôteliers, des bars branchés aux spas abordables, les vacanciers ont l’embarras du choix. Capitale vietnamienne du kitesurf, la ville séduit les amateurs de sensations fortes, et d’excellents centres permettent de se former à la discipline. On y pratique aussi le sandboard et le golf.

adobestock_48205899.jpeg

Plage de Mui Ne, Vietnam

15. L’heure du café

Si Starbucks est aujourd’hui présent au Vietnam, la culture des cafés n’en existe pas moins depuis longtemps. Presque partout, des petits cafés de quartier sont installés dans des ruelles tranquilles et verdoyantes. Le café local est servi chaud ou glacé, très épais ou avec du lait (généralement concentré et sucré) pour une double dose de caféine et de sucre. Pour innover, commandez un café vietnamien à la noix de coco, au yaourt, ou encore à l’oeuf.

16. Dalat, pittoresque station de montagne de la période coloniale

Reine des hauts plateaux du Sud-Ouest, Dalat séduit les touristes étrangers depuis l’époque coloniale. D’élégantes villas françaises sont cachées dans les pinèdes, la ville elle-même s’organise autour d’un lac ravissant, et il y a des chutes d’eau alentour, dans un cadre naturel superbe. La ville s’est aussi taillé une réputation de destination pour les sports d’aventure, tels que descente en rappel, canyoning, VTT, randonnée et rafting.

adobestock_41234325.jpeg

Pagode Chua Thien Vuong, Dalat, Vietnam

17. Les sites de guerre

Au coeur du pays, la zone démilitarisée (DMZ) compte la plus forte concentration de lieux de bataille de la guerre du Vietnam − plusieurs excellents tour-opérateurs permettent d’en faire le tour. Tout au sud, les tunnels de Cu Chi font l’objet d’une excursion à la journée très prisée depuis Hô Chi Minh-Ville ; il y a aussi de nombreux sites de guerre aux environs de Vung Tau. À l’extrême nordouest, à Diên Biên Phu, un bon musée permet de comprendre l’importance de la bataille de 1954 qui précipita le retrait de la France d’Indochine.

18. Sapa, haut lieu de randonnée dans l’extrême Nord

Ici, d’ondoyantes rizières en terrasses dégringolent vers des vallées peuplées de communautés hmong, dzao rouge et giay. Tout là-haut, les arêtes sinueuses des monts Hoang Lien tutoient les cieux. La campagne autour de Sapa donne un aperçu de la beauté des paysages ruraux du Nord et de l’incroyable diversité culturelle du pays. Un terrain de choix pour les marcheurs.

adobestock_95772414.jpeg

Rizières de Sapa, Vietnam

19. Angkor

De l’autre côté de la frontière avec le Cambodge, les temples d’Angkor constituent l’un des plus beaux sites au monde. Préférerez-vous Angkor Vat, le plus grand édifice religieux du monde, l’énigmatique Bayon et ses énormes visages de pierre, ou bien le Ta Prohm, où la jungle a repris ses droits ? La ville animée de Siem Reap est un bon point de départ pour découvrir le site. Outre la visite des temples, la région recèle bien d’autres activités passionnantes : quad, tyrolienne, cours de cuisine et observation des oiseaux.

20. Le delta du Mékong, région fluviale du Sud profond, chargée de traditions

Réseau de larges cours d’eau et de canaux bordés de roseaux, l’immense delta du Mékong forme une étendue incroyablement fertile et luxuriante. Grâce aux sédiments charriés par le puissant fleuve éponyme, il produit assez de riz pour nourrir tout le pays et davantage. Autour des villes de la région perdure le charme authentique du Vietnam méridional.

adobestock_60917933.jpeg

Delta du Mekong, Vietnam
21. Les îles Con Dao, plages de rêve et sombre passé

Ces îles tropicales constituent le parfait antidote au rythme frénétique des villes vietnamiennes. Con Dao est aujourd’hui une destination paradisiaque prisée pour ses plages préservées, l’eau claire de ses spots de plongée et sa nature variée, refuge des tortues vertes. L’archipel se prête idéalement à une découverte à vélo et Con Son, sa principale localité, dégage un charme irrésistible.

adobestock_158663112_1.jpeg

Con Dao, Vietnam

Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l’essentiel, pour découvrir le meilleur du Vietnam

Paramètres des cookies