Thaïlande : Le grand tour

Itinéraire de 4 semaines en Thaïlande

Mille et un itinéraires sont possibles mais pourquoi ne pas envisager un extraordinaire circuit de détente. Plus qu’un simple séjour en bord de mer, un voyage d’un mois vous fera véritablement découvrir le sud de la Thaïlande, ses îles, ses plages et ses parcs verdoyants. Démarrez votre périple à Bangkok (1), la capitale, avant de suivre le littoral vers le sud. Votre première étape est Hua Hin (2), lieu de villégiature préféré du roi et ville animée où habitants et expatriés se pressent sur les marchés de fruits de mer et dans les charmantes baraques sur la jetée. Parcourez les collines escarpées du paisible parc national de Khao Sam Roi Yot (3) avant de rallier Ko Tao (4).
Équipé d’une bouteille, plongez à la rencontre des poissons, puis rendez-vous à Ko Pha-Ngan (5) pour de calmes moments de détente sur la plage. Non loin, Ko Samui (6) offre un plus grand choix d’activités et saura satisfaire comme par magie tous les budgets et toutes les envies. Ne manquez pas l’excursion d’une journée dans les îlots sauvages du parc national maritime d’Ang Thong. Changez de littoral en faisant escale dans le parc national de Khao Sok, connu comme l’une des plus anciennes jungles du monde.
Si vous en avez le temps, à Khao Lak (7) embarquez pour une croisière de plongée à la découverte des plus beaux fonds marins du pays, cachés dans les parcs nationaux maritimes des îles Similan et Surin, près de la frontière birmane. Longez le littoral vers le sud jusqu’à Phuket (8) et goûtez ce qui se fait de mieux en termes de luxe et d’hospitalité. Si vous en avez le courage, passez une nuit à Patong. Pagayez autour des reliefs calcaires de la paisible Phang-Nga (9), puis dormez sous les rochers escarpés de Ko Phi Phi (10) après une agréable soirée festive sur la plage.
Escaladez les falaises de Railay, toutes proches, traversez la plate et tranquille Ko Lanta (11), puis rejoignez en bateau les îles de Trang : vous voilà au paradis. Un dernier archipel attend les voyageurs qui s’aventurent plus au sud, vers la frontière malaisienne. Ko Lipe (12) est une île de choix pour ceux qui souhaitent rester en contact avec la civilisation, mais laissez-vous conduire par les chow leh (nomades des mers) vers les calmes Ko Adang (13) ou Ko Rawi (14) si vous vous sentez l’âme d’un Robinson Crusoé.

Mis à jour le : 25 janvier 2017
evaneos

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Thaïlande