Thaïlande : Santé

Vaccins et soins médicaux en Thaïlande

En Thaïlande, les problèmes de santé et la qualité des infrastructures médicales varient selon la destination et la façon de voyager. La majorité des grandes villes et les zones fréquentées par les touristes sont bien équipées avec d’excellentes infrastructures médicales adaptées. Par contre, dans des zones rurales isolées, vous aurez des risques de contracter certaines affections et plus de difficultés à vous faire soigner.
Les voyageurs ont tendance à craindre les maladies infectieuses propres aux zones tropicales, mais il est rare qu’une infection soit à l’origine d’une maladie grave ou d’un décès. Les problèmes les plus sérieux sont généralement liés à des soucis de santé préexistants, comme les maladies cardiaques, ou à des blessures accidentelles (notamment les accidents de la route).
Tomber malade à un moment ou à un autre au cours d’un voyage est cependant assez courant. Les infections respiratoires, la diarrhée et la dengue sont des risques inhérents à la Thaïlande.
Heureusement, la plupart des maladies peuvent être évitées ou soignées facilement.
Les conseils donnés dans ce chapitre le sont à titre indicatif, et ne peuvent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin formé à la médecine du voyage.

Vaccins

Plus vous vous éloignez des circuits classiques, plus il faut prendre vos précautions. Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre.
Le ministère des Affaires étrangères  effectue une veille sanitaire et met régulièrement en ligne (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs) des recommandations concernant les vaccinations.
Planifiez vos vaccinations à l’avance (au moins 6 semaines avant le départ), car certaines demandent des rappels ou sont incompatibles entre elles. Les vaccins ont des durées d’efficacité très variables ; certains sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.
Voici les coordonnées de quelques centres de vaccination : 

  • Institut Pasteur (0 890 71 08 11 ; 211 rue de Vaugirard, 75015 Paris). 
  • Air France, centre de vaccination (01 43 17 22 00 ; 148 rue de l’Université, 75007 Paris).
  • Centre de vaccinations (04 72 76 88 66 ; 7 rue Jean-Marie-Chavant, 69007 Lyon) 
  • Hôpital Félix-Houphouët-Boigny (04 91 96 89 11 ; Chemin des Bourrely, 13015 Marseille) 

Seul le vaccin contre la fièvre jaune a un caractère obligatoire dans certaines conditions. Si vous avez visité une zone à risque (Afrique ou Amérique du Sud) dans les 6 jours précédant votre arrivée en Thaïlande, on vous demandera la preuve de votre vaccination. 

Disponibilité et coût des soins

Bangkok est considérée par de nombreux pays d’Asie du Sud-Est comme la capitale de l’excellence médicale la plus proche. Les hôpitaux privés sont les plus onéreux, mais les soins prodigués y sont de meilleure qualité qu’ailleurs et le personnel parle anglais. En comparaison, les frais médicaux en Thaïlande sont relativement moins chers que dans les pays occidentaux.
À part pour des affections bénignes (diarrhée en particulier), l’autodiagnostic et l’autotraitement sont risqués ; aussi, chaque fois que cela est possible, adressez-vous à un médecin.
Il n’est pas recommandé d’acheter des médicaments sans ordonnance, car les contrefaçons et produits périmés sont malheureusement fréquents.

 

Mis à jour le : 23 août 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Thaïlande