Hawaï : Histoire

500-1000

Les premiers Polynésiens, venus pense-t-on des Marquises, s'installèrent sur l'archipel entre 500 et 600. Ils y vécurent en paix jusqu'en 1000, date de l'arrivée des Tahitiens qui imposèrent leurs coutumes, leur religion et leur structure sociale.

1778

Le navigateur anglais James Cook fut, en 1778, le premier Occidental à visiter l'archipel, auquel il donna le nom d'îles Sandwich, en hommage au comte de Sandwich. D'abord vénéré comme une incarnation du légendaire Lono, dieu de la fertilité et de la paix, l'explorateur trouva finalement la mort, poignardé par les indigènes dans la baie de Kealakekau sur l'île d'Hawaii.

Première moitié du XIXe siècle

Parmi les guerriers témoins de la scène se trouvait Kamahameha Ier dit le Grand, fondateur de la monarchie hawaïenne, qui unifia les îles et établit un commerce lucratif avec les capitaines des navires américains, venus chercher le bois de santal dont les forêts d'Hawaii étaient riches. Avec l'augmentation du trafic maritime, la présence étrangère s'intensifia sur les côtes. Dans les années 1820, les baleiniers américains commencèrent à faire halte dans les ports d'Hawaii pour s'enivrer de vin, de femmes et de musique. Au cours des cinquante années suivantes, l'archipel devint ainsi le centre de l'industrie baleinière de l'océan Pacifique. Les excès de cette population de marins furent tempérés par la présence de missionnaires chrétiens qui établirent des liens cordiaux avec la monarchie locale et firent découvrir aux Hawaïens les mœurs prétendument plus "raffinées" de l'Occident.

1850-1900

Vers 1850, les descendants des missionnaires mirent en place à Hawaii les structures d'une industrie sucrière. Mais le déclin de la population indigène contraignit bientôt les planteurs à chercher de la main-d'œuvre en Chine, puis au Japon, au Portugal, à Porto Rico, en Corée et enfin aux Philippines. Constatant l'essor de cette industrie, les États-Unis s'intéressèrent de plus près aux affaires d'Hawaii. Pour supprimer les barrières douanières, les planteurs décidèrent de former un gouvernement provisoire, qui finit par renverser la monarchie : l'archipel fut ainsi annexé par les États-Unis en 1900. Son importance au sein de ce pays s'accrut lorsque l'armée décida d'établir à Pearl Harbor une gigantesque base navale.

1941-1959

L'attaque surprise des Japonais contre la flotte américaine de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, bouleversa l'opinion publique américaine et déclencha l'engagement des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, 90% des Hawaïens se prononcèrent en faveur de l'accession de l'archipel au rang d'État américain et, le 21 août 1959, Hawaii devint le 50e État de la fédération.

Années 1960

Au cours des années suivantes, Hawaii devint une importante destination touristique et de multiples complexes hôteliers, terrains de golf et centres commerciaux s'y implantèrent. Soucieuses de contrôler ce développement qui allait croissant, les autorités créèrent un certain nombre de parcs nationaux et de réserves naturelles terrestres et maritimes.

Années 1970

Dans les années 70, un mouvement de renouveau culturel a permis au peuple hawaïen de réaffirmer ses valeurs traditionnelles, contre les clichés des brochures touristiques.

Années 1980-1990

Ces dernières années, la question de la souveraineté a acquis une dimension politique cruciale : certains groupes souhaitent en effet la restauration de la monarchie tandis que d'autres appellent à la création d'une nation hawaïenne au sein des États-Unis et demandent la restitution des terres usurpées à la Couronne lors de l'annexion. En novembre 1993, le président Bill Clinton a présenté ses excuses, au nom des États-Unis, pour le renversement de la monarchie hawaïenne survenu un siècle plus tôt.

2002

Depuis 2002, le gouverneur de l'État est la républicaine Linda Lingle.

2006

Linda Lingle est réélue en novembre 2006 pour un nouveau mandat de gouverneur avec 63% des suffrages contre 35% au candidat démocrate Randy Iwase. En juin 2006, c'est après avoir visionné le film de Jean-Michel Cousteau (Voyage to Kure) que le président George W. Bush fait classer les îles du Nord-Ouest d'Hawaï comme monument national. Est ainsi créée la plus vaste et longue aire marine protégée : le "Monument national marin des îles du Nord-Ouest d'Hawaï" recouvre environ 36 millions d’hectares marins, incluant 1,16 million d’hectares de récifs coralliens abritant plus de 7 000 espèces marines.

evaneos

Articles récents