Hawaï : Environnement

Géographie, faune et flore d'Hawaii

L'État d'Hawaii s'étend à 2 367 km au nord de l'équateur et à 4 025 km au sud-ouest du plus proche continent, l'Amérique du Nord. Dans cet archipel de 128 îles s'étirant sur 2 452 km, depuis le Kure Atoll, au nord-ouest, jusqu'à la Grande Île (Hawaii), au sud-ouest, six îles principales se distinguent : Oahu, Maui, Kauai, Hawaii, Molokai et Lanai sont les parties émergées d'énormes volcans basaltiques formés sur une dorsale sous-marine dont les éruptions ne cessent depuis 25 millions d'années. L'extrémité sud de l'île d'Hawaii est d'ailleurs toujours en formation. Au cours de ces douze dernières années, le grand cratère du Kilauea, le plus actif, a déversé plus d'un milliard cinq cents millions de mètres cubes de lave.

Faune et flore

Adaptées à un milieu peu hostile, caractérisé par une compétition limitée et un faible nombre de prédateurs, la flore et la faune indigènes de ces îles isolées ont particulièrement souffert de l'arrivée d'espèces plus agressives, introduites par les Polynésiens, puis par les Occidentaux. L'archipel abrite aujourd'hui des milliers d'espèces, toutefois près de la moitié des 2 400 variétés de plantes indigènes encore existantes sont menacées de disparition. Les espèces marines s'en sont mieux sorties : les moines (variété de phoque), les dauphins et les baleines sont présents toute l'année aux abords des îles ; les migrations des baleines à bosse y attirent tout particulièrement les touristes. Hawaii ne possède que deux parcs nationaux : le Hawaii Volcanoes National Park et le Haleakala National Park.

Articles récents