Hawaï : Visa

Formalités d'entrée à Hawaï

Attention : les conditions d’entrée sur le territoire américain changent au gré des réglementations nationales en matière de sécurité. Tous les voyageurs sont invités à vérifier la législation relative aux visas et aux passeports avant de venir aux États-Unis. Pour des informations à jour concernant les conditions d’entrée et d’éligibilité, consultez la section visas du site du Département d’État américain, et la section voyage du site de l’administration des douanes, l’US Customs and Border Protection (CBP). Les ressortissants de Syrie, Iran, Soudan, Libye, Somalie, Yémen et Irak, de même que toutes les personnes ayant séjourné dans l’un de ces pays depuis le 1er mars 2011 doivent demander un visa par la voie traditionnelle auprès des représentations consulaires américaines, même si ces personnes sont des ressortissants de pays dotés d’un programme d’exemption de visas (Visa Waiver Program).

En arrivant aux États-Unis, la plupart des ressortissants étrangers (à l’exception, actuellement, de nombreux Canadiens, de certains Mexicains, des moins de 14 ans et des plus de 79 ans) doivent s’enregistrer auprès de la sécurité intérieure, le Department of Homeland Security (DHS), avec prise d’empreintes digitales électroniques et d’une photo numérique.

Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Visa

Hormis les Canadiens et les ressortissants des pays signataires du Visa Waiver Program (VWP), les étrangers doivent faire une demande de visa auprès d’un consulat ou d’une ambassade américaine.

Visa Waiver Program

Actuellement, le programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program ; VWP) permet aux ressortissants de 38 pays – dont la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse – de séjourner aux États-Unis jusqu’à 90 jours sans visa, à condition de posséder un passeport sécurisé à lecture optique et un billet aller-retour (ou d’un billet à destination d’un autre pays) non remboursable aux États-Unis. Pour connaître les dernières dispositions, consultez le site du Département américain de l’État. Les citoyens des pays concernés par le VWP doivent s’enregistrer en ligne sur l’Electronic System for Travel Authorization (ESTA) au moins 72 heures avant leur arrivée. Les frais actuels sont de 14 $. Une fois approuvée, votre inscription est valable deux ans (ou jusqu’à expiration de votre passeport). Attention, de nombreux sites non officiels proposent le téléchargement du formulaire.

Les Français peuvent également s’informer auprès du site de l’ambassade américaine ou regarder les pages consacrées à la préparation du voyage sur l’excellent site de l’Office du tourisme américain.

Les citoyens canadiens sont généralement autorisés à séjourner sans visa jusqu’à 182 jours au total sur une période de 12 mois, à condition de posséder un passeport biométrique.

Les voyageurs étrangers qui ne sont pas citoyens canadiens et ne relèvent pas du VWP doivent faire une demande de visa touristique. Le processus fait l’objet de frais non remboursables (160 $ minimum), inclut un entretien et peut prendre plusieurs semaines ; faites votre demande bien à l’avance.

Le site Internet www.usembassy.gov possède des liens avec tous les sites des ambassades et consulats américains à l’étranger. Mieux vaut faire votre demande de visa dans votre propre pays plutôt qu’en voyage.

Passeport

Tous les ressortissants étrangers doivent être munis d’un passeport électronique ou biométrique pour entrer aux États-Unis. Si votre passeport a été délivré/renouvelé après le 26 octobre 2006, vérifiez qu’il s’agit bien d’un passeport biométrique, avec photo numérique et puce intégrée. (Pour savoir si votre passeport est sécurisé, c'est par ici) Votre passeport doit être valide six mois au-delà de

votre date de retour prévue.

Douane

Actuellement, les voyageurs internationaux sont autorisés à entrer aux États-Unis avec les produits détaxés suivants :

  • 1 litre de vin ou d’alcool (si vous avez plus de 21 ans)
  • 200 cigarettes (1 cartouche) ou 100 cigares (si vous avez plus de 18 ans)

Si vous arrivez avec l’équivalent de plus de 10 000 $ en espèces, chèques de voyage, mandats postaux ou autres, il est obligatoire de le déclarer. Des informations plus détaillées et actualisées sont disponibles sur le site de l’US Customs and Border Protection (CBP ; www.cbp.gov). La plupart des fruits frais et des plantes ne sont pas acceptés à Hawaii (pour empêcher la propagation d’espèces envahissantes), et les douaniers appliquent strictement la réglementation. Comme la rage ne sévit pas

à Hawaii, la réglementation en matière de quarantaine des animaux de compagnie est draconienne. Renseignez-vous auprès de Hawaii Department of Agriculture.

Tous les bagages de cabine ou enregistrés quittant Hawaii pour les États-Unis continentaux, l’Alaska ou Guam, doivent être contrôlés aux rayons X par un inspecteur de l’agriculture à l’aéroport. Assurez-vous que les aliments frais, les fruits et légumes ou les fleurs placés dans vos bagages ont été emballés

commercialement et ont le droit de voyager, sinon vous serez obligé de vous délester de vos ananas ou de vos orchidées à l’aéroport.


Mis à jour le : 30 avril 2018

Articles récents

Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur des Etats-Unis

Paramètres des cookies