Hawaï : Santé

Vaccins et soins médicaux à Hawaï

Vols long-courriers

Les trajets en avion, principalement du fait d’une immobilité prolongée, peuvent favoriser la formation de caillots sanguins dans les jambes (par exemple une phlébite). Le risque est d’autant plus élevé que le vol est plus long. Généralement, l’un des premiers symptômes est un gonflement ou une douleur du pied, de la cheville ou du mollet. En prévention, buvez en abondance des boissons non alcoolisées, faites jouer les muscles de vos jambes lorsque vous êtes assis et levez-vous de temps à autre pour marcher dans la cabine.

Décalage horaire et mal des transports

Le décalage horaire est fréquent dans le cas de trajet si le trajet traverse plus de trois fuseaux horaires. Il se manifeste par des insomnies, de la fatigue, des malaises ou des nausées. En prévention, buvez abondamment (des boissons non alcoolisées) et mangez léger. En arrivant, exposez-vous à la lumière naturelle et adoptez les horaires locaux aussi vite que possible (pour les repas, le coucher et le lever).

Pour réduire les risques d’avoir le mal des transports, mangez légèrement avant et pendant le voyage. Si vous êtes sujet à ces malaises, essayez de trouver un siège dans une partie du véhicule où les oscillations sont moindres : près de l’aile dans un avion, au centre sur un bateau et dans un bus. Les antihistaminiques préviennent efficacement le mal des transports, qui se caractérise principalement par une envie de vomir, mais ils peuvent provoquer une somnolence.

Services médicaux

En cas d’urgence médicale à Hawaii, appelez le 911 ou rendez-vous aux urgences (ER) de l’hôpital le plus proche. Pour les autres problèmes médicaux, envisagez d’aller dans un centre de soins d’urgence (urgent care center) ou un centre médical sans rendez-vous (walk-in clinic). Les îles principales de Hawaii sont dotées d’un excellent service de santé, mais le coût des soins est exorbitant. Si votre assurance ne couvre pas les dépenses médicales à l’étranger, il est indispensable de souscrire avant le départ une assurance santé voyage. Certaines polices d’assurance demandent que vous obteniez une préautorisation de leur centre d’appel avant tout traitement médical. Conservez tous les documents médicaux et factures qui vous sont remis pour vous faire rembourser par la suite.

Affections liées à l’environnement

Soleil et chaleur

Même par temps couvert, utilisez un écran solaire haute protection et pensez à couvrir les endroits habituellement protégés, les pieds par exemple. Les lunettes de soleil sont indispensables. Évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes (12h-16h) et privilégiez l’ombre. Une exposition prolongée au soleil peut provoquer une insolation. Symptômes : nausées, peau chaude, maux de tête. Dans ce cas, il faut rester dans le noir, appliquer une compresse d’eau froide sur les yeux et prendre de l’aspirine.

Baignade et plongée en mer

Soyez très vigilants lors de la baignade car, même si la mer est splendide et calme en apparence, les courants peuvent être particulièrement dangereux. Même si la plage est surveillée, demandez l’avis des sauveteurs notamment si vous voyagez avec des enfants. Sur les plages non surveillées, si personne ne se baigne, c’est généralement que les courants sont dangereux. Dans tous les cas, il est prudent de ne pas s’éloigner du rivage.

Les piqûres causées par les épines et dards venimeux de créatures comme les oursins, les rascasses et les poissonslions, peuvent être très douloureuses. Si vous en êtes victime, plongez immédiatement la partie affectée dans de l’eau aussi chaude que possible (sans vous brûler). Continuez à rajouter de l’eau chaude jusqu’à ce que la douleur s’apaise et que vous puissiez bénéficier d’une assistance médicale. Il en est de même pour les piqûres de cônes marins.

Les eaux tropicales de Hawaii recèlent également des méduses et des physalies (aussi appelées

Mis à jour le : 30 avril 2018

Articles récents

Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur des Etats-Unis

Paramètres des cookies