1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. En Europe, les nouveaux trains de nuit offrent aux voyageurs une alternative à l’avion
Voyage responsable

En Europe, les nouveaux trains de nuit offrent aux voyageurs une alternative à l’avion

Texte par

John Walton (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 8 septembre 2020

Carte

Les trains de nuit font leur retour en Europe tandis que gouvernements, compagnies ferroviaires et passagers redeviennent amoureux de ce moyen de transport propre, vert, confortable et bon marché. John Walton, de Lonely Planet, nous dit tout sur les récentes évolutions et sur les options les plus intéressantes à envisager, la prochaine fois que vous prendrez le train.
 
L’idée même de train de nuit évoque romance et passion, avec un parfum de nostalgie rappelant l’Orient Express d’Agatha Christie ou l’épopée du Transsibérien. Mais depuis des dizaines d’années, les gouvernements ont mis l’accent sur les trains à grande vitesse, les vols à bas coûts se sont multipliés et les investissements dans la modernisation des trains de nuit ont faibli. Désormais, dans toute l’Europe, le train de nuit est de retour – pour longtemps – avec la réouverture d’anciennes lignes et le lancement de nouvelles liaisons transfrontalières, emportant prestement et confortablement leurs passagers d’une gare centrale à l’autre, le temps d’une bonne nuit de sommeil.

istock-458285373.jpg

Le mythique Orient-Express était le premier train à wagons-lits d'Europe

La France a entrepris de relancer ses trains de nuit dans le cadre du renflouement de la SNCF, et des trains entre Paris et Nice ou Tarbes devraient circuler à nouveau d’ici 2022, proposant aux passagers des options s’ajoutant à celles du réseau TGV. Le gouvernement suédois, dans le même temps, investit dans des trains de nuit reliant Stockholm à Hambourg et Malmö à Bruxelles, qui devraient circuler dès 2022. De là, les voyageurs pourront prendre en correspondance les trains de jours à grande vitesse déjà existants – et même d’autres trains de nuit.
 
Bien sûr, en ces temps de COVID, les calendriers de ces trains de nuit sont encore incertains. En général, la plupart des trains de nuit nationaux fonctionnent, mais un nombre conséquent de trains de nuit internationaux ne circulent plus ou circulent moins fréquemment. Le train Thello Paris-Milan-Vérone-Venise, notamment, et les trains de nuit russes qui traversent l’Europe vers la France, sont actuellement suspendus jusqu’à nouvel ordre. La plupart des trains Nightjet des Chemins de fer autrichiens (y compris ceux entre l’Allemagne et la Suisse) circulent actuellement.

Mais où vont ces trains de nuit ? Et quelles sont les lignes les plus utiles ? Voyons cela.
 

Autriche et République tchèque : des lignes internationales à ne pas oublier

Au centre de l’Europe, les lignes Nightjet des Chemins de fer autrichiens (ÖBB) s’étendent logiquement autour du réseau ferré autrichien, avec des liaisons depuis des grandes villes telles que Vienne, Salzbourg et Innsbruck vers Bruxelles, Düsseldorf, Hambourg, Berlin, Varsovie, Budapest, Zagreb, Rijeka, Rome, Pise, Venise, Zurich, Milan et Francfort, plus des étapes en chemin. Notons que la gare de l’aéroport de Francfort est desservie par ce réseau.

Mais il existe aussi des lignes reliant Zurich et le sud-ouest de l’Allemagne à Hamburg et Berlin : vous pouvez ainsi (par exemple) voyager de nuit de Bruxelles à Berlin, y passer quelque temps, repartir de nuit vers Vienne pour quelques jours, puis reprendre un train de nuit pour Rome. Les Chemins de fer tchèques, eux, proposent des trains de nuit entre Prague et Zurich, Humenné, Budapest et, en association avec les Chemins de fer polonais, Cracovie and Varsovie.

Plus à l’est, en temps normal, les Chemins de fer russes proposent des trains allant tout à l’ouest, jusqu’à Paris (via l’Allemagne, la Pologne et la Biélorussie) et Nice (via l’Italie, l’Autriche, la République tchèque, la Pologne et la Biélorussie), ainsi que vers leurs voisins de l’est : Finlande, Estonie, Lettonie et Lituanie.

istock-1185027880.jpg

Les trains de nuit internationaux permettent de se réveiller dans un pays différent

Les trains nationaux et transfrontaliers sont également très pratiques

Il y a quatre grandes lignes Intercités de nuit en France, vers des régions mal desservies par le réseau rapide du TGV : elles vont de Paris à Briançon, Latour-de-Carol, Rodez et Toulouse. Notez que les trains de nuit français ne proposent pas de voitures-lits "deluxe".

En Italie, il reste encore de nombreux trains de nuit qui parcourent tout le pays du nord au sud et jusqu’en Sicile, qui complètent parfaitement (ou remplacent même parfois) les trains à grande vitesse Frecciarossa et Frecciargento. Au Royaume-Uni, il y a deux grands itinéraires de nuit. Le premier relie Londres aux Cornouailles à l’ouest, le second relie Londres à plusieurs villes d’Écosse, avec quelques arrêts intermédiaires également : l’arrivée tôt le matin à Carlisle s’avérant pratique pour aller dans le Lake District anglais, par exemple.

L’Espagne et le Portugal (et l’extrême sud-ouest de la France métropolitaine) sont reliés pas le Trenhotel de la Renfe, la compagnie espagnole. Il relie Lisbonne à Madrid, et poursuit jusqu’à Hendaye, à la frontière française, d’où on peut prendre le TGV français.

istock-91208126.jpg

Les trains de nuits européens offrent un large choix de couchettes

Vérifiez quelles sont les catégories de couchage disponibles dans chaque train

La plupart des trains de nuit européens proposent au moins deux classes de compartiments, avec des couchettes repliables contre les parois.

L’option la moins chère est la voiture-couchette, avec en général des compartiments de quatre ou six places. Les couchettes sont en principe équipées de draps et d’oreillers qu’il vous revient d’installer avant de vous mettre au lit. Notez qu’elles sont normalement mixtes, mais on peut parfois prendre une couchette dans un compartiment réservé aux femmes.

Plus confortable, la voiture-lit, avec en général quatre lits par compartiment. Les lits sont en principe déjà faits, il y a plus d’espace, et très souvent un lavabo, parfois même avec de l’eau potable. Certains trains de nuit proposent aussi des places assises, très bon marché mais inconfortables sauf pour ceux qui sont capables de bien dormir dans n’importe quelles conditions.

istock-1044856578.jpg

La plupart des trains de nuit proposent des couchages convenant bien aux familles

À l’autre bout de la gamme, certains trains proposent des voitures-lits deluxe, avec entre un et trois lits par compartiment, disposant en général de leur propre petite douche et d’un lavabo. Les espaces de toilette sont collectifs si vous n’êtes pas dans une voiture-lit deluxe, et la plupart des trains de nuit offrent aussi de douches pour se rafraîchir avant de commencer la journée. Les serviettes sont en général fournies.

Le plus souvent, si vous le souhaitez et que vous recherchez l’intimité, l’espace et, dans la période actuelle, la distanciation physique avec les autres voyageurs, vous pouvez réserver tout un compartiment pour vous seul mais ceci dépend de votre compagnie de chemin de fer et de l’itinéraire emprunté.

Alors détendez-vous, allongez les jambes et regardez le monde défiler par la fenêtre de votre compartiment.



Guide de voyage

Du camping au bateau stop en passant par l'échange de maison, un guide Lonely Planet avec des centaines de conseils pour préparer son départ de façon astucieuse, économique et novatrice

Paramètres des cookies