1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 voyages en train légendaires
Idées de voyage

10 voyages en train légendaires

Mis à jour le : 4 décembre 2018

Carte

Confiez votre malle au porteur et embarquez pour revivre l’âge d’or du voyage ferroviaire. On vous embarque à bords de 10 trajets en train pour le moins légendaires et qui vous laisseront un souvenir impérissable si vous tentez l'expérience. 

1. Outeniqua Choo-Tjoe (Afrique du Sud)

En service depuis 1928, ce train au nom imprononçable progresse en prenant son temps. Partant de Knysna, il promène son gentil tchou-tchou le long des côtes de l’océan Indien, passe la ville de Wilderness et ses immenses plages et franchit le pont sur la Kaaimans, avant de haleter pour remonter de profondes gorges jusqu’à George. L’aller-retour prend environ 7 heures 30, dans les paysages époustouflants d'Afrique du Sud qui confirment une évidence : ce qui compte, c’est le voyage, pas la destination.
Des locomotives diesel sont parfois utilisées pour éviter les risques d’incendie. Réservez au moins 24 heures à l’avance.

2. Alandalus Express (Espagne)

Ce luxueux train géré par une compagnie privée est tout sauf un train express. Il met 6 jours à faire l’aller et retour entre Séville et Grenade en Espagne, mais il offre à ses passagers des vacances de luxe sur rail, avec des compartiments couchettes très confortables, des wagons-restaurants servant une cuisine raffinée et des vins fins, ainsi qu’un bar et un salon. Le tout se déroule dans un cadre Belle Époque impeccable à base de cuir et de lampes en verre.
Le forfait standard pour un voyage aller-retour de 6 jours coûte environ 2 700 €. Plus d’infos sur www.alandalusexpreso.com.

3. Train de la Barranca del Cobre (Mexique)

Le Ferrocarril Chihuahua al Pacifico (“El Chepe” de son petit nom) emprunte 36 ponts et 97 tunnels au cours d’un périple de 655 km. Reliant les terres montagneuses arides du nord du Mexique à la côte pacifique, cette ligne serpente entre canyons vertigineux, cascades et déserts d’altitude. Deux trains circulent sur l’itinéraire Los Mochis-Chihuahua : le primera express (première classe) offre restaurant, bar et sièges inclinables et s’arrête moins souvent que le clase económica (classe économique).
Canyon Travel propose un wagon privé avec plate-forme extérieure pour profiter du spectacle.

4. Nariz del Diablo (Equateur)

Quittant Riobamba vers le sud, ce tronçon de voie ferrée qui défie l’impossible court d’Alausí à Sibambe en Equateur et porte le nom de Nariz del Diablo (“nez du diable”). La construction débuta en 1908. Au niveau de Sibambe, il fallut creuser dans la roche des Andes une série de tunnels en épingle à cheveux pour permettre au train de monter près de 1 000 m jusqu’à Alausí, à 2 607 m d’altitude. Certains casse-cou descendent le “nez du diable” debout sur le toit plat du train.
Achetez vos billets la veille au soir pour éviter les longues files d’attente de la journée. Le trajet dure de 4 à 5 heures.

5. De Cuzco à Puno (Pérou)

Avec sa réputation de vieux tacot, ce train effectue le trajet de 10 heures entre la capitale inca Cuzco et Puno au Pérou, sur les rives du lac Titicaca. À l’altitude à laquelle se trouve le lac, l’air est d’une pureté inégalable et la clarté absolue de la lumière sublime les paysages de l’Altiplano et les eaux profondes du Titicaca. À l’autre bout du voyage, Cuzco offre un mélange unique de merveilles coloniales et religieuses érigées sur les fondations des Incas.
Le billet de train (environ 220 $US l’aller) comprend le déjeuner et le thé. Pour en savoir plus, www.perurail.com.

6. Venise Simplon-Orient Express (Italie)

Amateurs d’élégance et de glamour, ce voyage en train vous fera ronronner de plaisir de Venise jusqu’à Londres. Le luxe est omniprésent, du wagon-restaurant somptueusement équipé (argenterie française, belles nappes, verres en cristal) à la voiture piano-bar. N’oubliez pas vos smokings et robes de soirée. Et vos escarpins Manolo Blahnik mesdames, qui seront parfaits pour déambuler dans les rues des villes les plus romantiques d’Europe : l’Orient-Express fait l’honneur de son passage à Vienne, Paris, Prague et Istanbul. Le tarif comprend les repas en “table d’hôte”, mais les délices de la carte et du service en compartiment 24h/24 sont en sus.
Mettez-vous en appétit sur www.orient-express.com.

7. Coast Starlight (Etats-Unis)

Longeant toute la côte ouest des États-Unis, le Starlight fait halte dans quelques-unes des grandes villes américaines, Seattle, Portland et Los Angeles. Il lui faut pas moins de 35 heures pour traverser l’État de Washington, l’Oregon et la Californie. Toutes sortes de commodités font agréablement passer le temps à bord, dont un wagon-restaurant et une salle de loisirs. Pourtant, ce sont les fenêtres qui offrent le spectacle le plus enthousiasmant, laissant défiler montagnes imposantes et océan à perte de vue.
Le voyage dure 35 heures et vous avez le choix entre plusieurs niveaux de confort : renseignements sur www.amtrak.com.

8. Viejo Expreso Patagónico (Argentine)

Avec 35 km/h de moyenne, c’est aller vite en besogne que de l’appeler “Express”. Plus connu sous son surnom de La Trochita, ce train historique crache sa vapeur sur 402 km d’Esquel à Ingeniero Jacobacci en Argentine, s’arrêtant en chemin dans une demi-douzaine de gares et neuf apeaderos (haltes secondaires). Des petites fenêtres de votre compartiment tout de bois datant des années 1920, vous verrez défiler les Andes chiliennes, qui bordent le tronçon sud de la voie et viennent interrompre de vastes étendues désertiques. La partie la plus étroite de ce chemin de fer présente un écartement d’un mètre et date de 1922.
La fréquence varie d’un mois à l’autre. Le départ se fait souvent à 10h, et le tarif plein pour un adulte est de 50 pesos.

9. Rocky Mountaineer (Canada)

Ce périple de deux jours dans les magnifiques montagnes Rocheuses canadiennes s’effectue de jour, vous permettant d’admirer à loisir chaque canyon époustouflant, la moindre rivière émeraude, toutes les vallées verdoyantes et les lacs glaciaires miroitants. En quittant Vancouver et la côte ouest, pressez votre nez contre la vitre pour regarder défiler les glorieux sommets de la Colombie-Britannique. Laissez ensuite les Rocheuses se dévoiler petit à petit pendant que vous traverserez les parcs Jasper et Banff, puis Calgary et, enfin, l’Alberta.
Trois itinéraires sont proposés : Kicking Horse, Yellowhead et Fraser Discovery. Horaires et renseignements sur www.rockymountaineer.com.

10. Transsibérien (Russie-Mongolie-Chine)

Ce grand classique du voyage ferroviaire part de Russie de la gare Iaroslavl de Moscou et parcourt un tiers de la circonférence du globe jusqu’aux charmes décatis de Vladivostok. Vous longerez le lac Baïkal, qui semble surgir de nulle part au milieu de la taïga sibérienne. Bifurquant de la ligne principale, le Transmongolien longe d’opulentes maisons russes et d’épaisses forêts, avant de pénétrer sur la steppe infinie et sous les cieux immenses de la Mongolie. Continuant sa route vers Beijing, il longe la spectaculaire muraille de Chine. Que vous le fassiez en une semaine ou dix, c’est une authentique épopée.
Le Transmongolien part de Moscou tous les mardis et met 6 jours pour faire le trajet. À partir de 650 $US environ l’aller en couchette de seconde classe.
Photo : Transsibérien, Marta Derska


Paramètres des cookies