Dublin

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Irlande
  4. Dublin
  5. L'essentiel en 4 jours

Dublin : L'essentiel en 4 jours

Un long week-end à Dublin

Jour 1

Grafton Street et St Stephen’s Green

Commencez par une promenade dans l’enceinte de Trinity College, rendez-vous à la Long Room et au Book of Kells avant de vous promener dans Grafton St jusqu’à St Stephen’s Green. Pour découvrir encore plus de beaux livres et d’objets anciens, arrêtez-vous à la Chester Beatty Library. En chemin, vous pourrez faire des emplettes au Powerscourt Townhouse Shopping Centre ou dans les nombreuses boutiques à l’ouest de Grafton St.

Merrion Square et environs

Choisissez votre musée de prédilection ou visitez les trois : le National Museum of Ireland – Archaeology (pour le calice d’Ardagh et la broche de Tara), la National Gallery (n’oubliez pas la salle Jack B. Yeats) et le Museum of Natural History, qui plaît également aux enfants.

Temple Bar

De longue date un haut lieu festif, ce quartier est encore très vivant, en particulier le soir. Vous pourrez aussi bien vous y accorder une session de musique traditionnelle, que sortir en discothèque à Mother (uniquement le samedi) ou vous encanailler dans l’un de ses nombreux pubs.

Jour 2

Kilmainham et les Liberties

Commencez par l’une des cathédrales médiévales de Dublin (voire les deux), St Patrick’s et Christ Church, avant de poursuivre la matinée avec un incontournable dublinois, la Guinness Storehouse. En chemin, les distilleries à visiter ne manquent pas ; Teeling vend enfin du whiskey fabriqué sur place.
Poussez plus à l’ouest, vers Kilmainham, visitez l’Irish Museum of Modern Art (sans oublier les jardins) puis sortez par l’arrière du musée et pénétrez dans la prison Kilmainham Gaol pour en apprendre davantage sur la lutte pour l’indépendance. Si le temps est clément, promenez-vous dans les War Memorial Gardens.

Nord de la Liffey

Walshs, dans Stoneybatter, est un superbe bar traditionnel, fréquenté aussi bien par des habitués que par des hipsters en quête d’authenticité. Vous pourrez également aller voir une pièce au Gate Theatre ou au théâtre national d’Irlande, Abbey, en prenant le Luas depuis l’arrêt Museum jusqu’à Abbey St.

Jour 3

Nord de la Liffey

Après avoir arpenté O’Connell St, en vous arrêtant à la General Post Office pour inspecter les impacts de balles encore visibles sur sa façade, explorez la collection de la Hugh Lane Gallery, Dublin, laquelle comprend une reconstitution du studio de Francis Bacon. Au 14 Henrietta St, plongez dans l’histoire d’une maison georgienne ; Jameson Distillery Bow Street vous livrera les secrets du whiskey irlandais.
La collection du National Museum of Ireland – Decorative Arts & History est abritée dans une superbe caserne du XVIIIe siècle. Non loin de là, dans l’Arbour Hill Cemetery, reposent les meneurs exécutés au sortir de l’insurrection de Pâques 1916. Un peu plus à l’ouest s’étend l’immense Phoenix Park, le plus grand parc citadin d’Europe.

Grafton Street et St Stephen’s Green

Pour faire la fête, rendez-vous aux abords de GraftonSt ; vous y aurez l’embarras du choix entre pubs traditionnels, bars branchés et salles de concert, pour boire un verre, discuter et danser toute la nuit. Sinon, vous pourrez opter pour un spectacle au Gaiety Theatre.

Jour 4

Nord de la Liffey

Le Glasnevin Cemetery, où reposent de nombreuses personnalités irlandaises, se prête à découvrir l’histoire du pays sous un jour différent – la visite guidée est excellente. Il est également recommandé de faire un tour aux National Botanic Gardens voisins. Les amateurs de sport apprécieront la visite de Croke Park, l’un des plus grands stades irlandais, quartier général de l’Association athlétique gaélique.

Howth

Prenez le DART en direction du nord pour aller visiter Howth, joli bourg de pêcheurs en périphérie de Dublin, au pied d’un promontoire qui domine la baie de la ville. De superbes chemins de randonnée permettent de sillonner la presqu’île. Ce village compte de sympathiques pubs et d’excellents restaurants de poisson et de fruits de mer, le long de la jetée du port, mais aussi des marchés fermiers, le week-end.

Merrion Square et environs

Une soirée dans le pub O’Donoghue’s, sur Merrion Row, est forcément mémorable. Ce magnifique bar à l’ancienne, invariablement plein, organise souvent des concerts de musique traditionnelle.

Mis à jour le : 6 février 2020

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Irlande

Paramètres des cookies