1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Que faire à Dublin le temps d'un weekend ?
Idées week-end

Que faire à Dublin le temps d'un weekend ?

Texte par

Pauline Delaunay

Mis à jour le : 19 février 2018

Carte

Dublin est l'une des plus authentiques capitales d'Europe, un rêve bruineux qui marque l'imaginaire de quiconque arpente ses rues animées. Ville riche en histoire, forte d'une vraie identité culturelle, elle est toutefois ancrée dans son temps et regorge de merveilles cachées dans ses nombreux musées et galeries. On vous montre 10 façons de visiter Dublin, le temps d'un week-end. 

Trinity College

A l'écart de l'agitation du monde moderne, l'université la plus prestigieuse d'Irlande est un havre de calme et de sérénité. Ses majestueux bâtiments georgiens et victoriens, ses places pavées et ses pelouses soignées composent l'un des lieux de promenade les plus agréables de Dublin
Construite par Thomas Burgh entre 1712 et 1732, l'Old Library conserve les principaux trésors du Trinity College, en particulier le Book of Kells, un splendide évangéliaire enluminé datant des alentours de l'an 800, oeuvre des moines du monastère de St Colmeille sur l'île écossaise d'Iona. La Long Room, qui mesure 65 m de long, renferme quelque 200  000 des plus anciens volumes de la bibliothèque. 

adobestock_62838280.jpeg

La librairie du Trinity College

Visite culturelle 

Niveaux musées, Dublin n'est pas en reste ! Rendez-vous dans le Southside, à côté du Merrion Square pour le point culture de votre séjour. On vous propose de commencer par l'ancêtre de tous les musées irlandais, le National Museum of Ireland - Archaeology. Il s'agit de la plus éminente institution culturelle du pays. Elle compte quatre sites, dont le principal est consacré à l'archéologie. A deux pas se trouve la National Gallery qui renferme plus de 13 000 peintures à l'huile, aquarelles, gravures et sculptures. L'oeuvre vedette du musée étant sans aucun doute une toile du Caravage, le génie italien. Enfin, vous pouvez aussi choisir de vous rendre au Museum of Natural History, qui regroupe une immense collection. 

adobestock_6572043.jpeg

National Gallery de Dublin

Guinness Storehouse

La Guinness n'est pas seulement la marque emblématique d'une ville, mais un breuvage quasi spirituel à en croire ses légions d'adeptes de par le monde. Aussi, visiter le musée de la brasserie qui produit la sainte bière s'apparente pour beaucoup à une sorte de pèlerinage.  Au 4ème étage, vous apprendrez comment servir la pinte parfaite, avec les instructions expertes des ambassadeurs Guinness, qui récompenseront vos efforts par un certificat d'expertise. Vous pourrez ensuite déguster la pinte que vous aurez servie. La dernière étape de la visite - où l'on vous offre un verre de l'or noir - est au 7eme étage. Le Gravity Bar, une salle circulaire entourée de baies vitrées, offre une vue à 360 degrès sur la ville. 
>>> Plus d'informations, tarif plein/enfant 18/16,50 expérience Connaisseur 48 euros. 

adobestock_102689597.jpeg

Le Guinness Storehouse

Dublin Castle

Bastion du pouvoir normand puis britannique en Irlande pendant 700 ans, le château de Dublin ressemble pourtant davantage à un palais de style composite, essentiellement du XVIIIe siècle, qu'à une forteresse médiévale. La visite guidée de 45 minutes constitue le seul moyen de découvrir le château sous certains de ses aspects les plus intéressants. Bien qu'assez sommaire, elle permet de voir les différentes pièces des appartements officiels, dont la salle du Trône et le St Patrick's Hall. Le circuit comprend également les vestiges souterrains du Moyen Age. 
>>> Visite guidée adulte/enfant 10/4 euros, visite autonome 7/3 euros. 

adobestock_65624953.jpeg

Visiter le Dublin Castle

St Patrick's Cathedral 

Élevée à l'endroit même où Saint Patrick aurait baptisé les chefs celtiques locaux, la cathédrale éponyme (1220-1259) fait partie des sites chrétiens les plus anciens et les plus sacrés de Dublin.  Pour contempler la cathédrale dans une atmosphère grandiose, on vous recommande d'assister à la messe chantée en semaine comme le week-end le matin. 

adobestock_24974750.jpeg

St Patrick's Cathedral

Ha' Penny Bridge

Le pont le plus célèbre de Dublin s'appelle le Liffey Bridge, mais tout le monde utilise le nom évoquant le droit de péage dont les piétons devaient s'acquitter pour le traverser (contraction de "half-penny"). Il fut constuit en 1816 pour remplacer un service de ferry mal en point, et la taxe fut mise en place pour 100 ans afin de rembourser les 3 000 £ de construction - une fortune à l'époque. Chacun est libre de le traverser à sa guise depuis 1919. Avec ses trois lanternes étincelantes et sa couleur blanc ivoire, il est aujourd'hui considéré comme l'un des joyaux de la capitale et adoré des touristes. 

adobestock_53746812.jpeg

Faire un tour sur le Ha' Penny Bridge

Temple Bar

On vient dans les rues pavées de Temple Bar, le coin le plus connu de Dublin, pour faire la fête, surtout les week-ends d'été quand les bars bondés débordent sur les trottoirs. En journée, les boutiques et les galeries d'art confèrent un peu de réalité à son surnom souvent moqué de "quartier culturel". Le soir, n'hésitez pas à vous rendre à l'Auld Dubliner pour un concert de musique traditionnelle ou encore au Workman's Club pour une plongée dans l'univers du rock. 

500px_100904953.jpg

Promenade animée à Temple Bar

Une promenade à St Stephen's Green

Souvent surnommé "The Green", le parc St Stephen's Green est le plus prisé des espaces verts de la ville. Ici, les employés de bureau déjeunent d'un sandwich au soleil, les amoureux se bécotent sur la pelouse et les enfants viennent donner du pain à des canards enthousiastes. A l'intérieur du parc, l'entrée sud-est est occupée par une fontaine hébergeant un bronze représentant les Trois Nornes, oeuvre de l'artiste Josef Wackerle.

adobestock_130198112.jpeg

Se promener à St Stephen's Green

Dublina : experience Viking & Dublin médiévale

Ajouté à la Christ Church Cathedral lors de la restauration de celle-ci à la fin du XIXème siècle, le vieux Synod Hall abrite Dublinia, un musée retracant l'histoire de la ville de Dublin, en s'attardant surtout sur la période des Vikings et du Moyen-Age. Les maquettes, les reconstitutions de rues et les expositions interactives remplissent bien leur rôle et offrent une visite très instructive appreciée des enfants. Le plus? La vue imprenable sur Dublin du haut de la tour. 

adobestock_129462711.jpeg

S'intéresser à l'histoire des vikings au musée Dublinia

Sur les traces d'Oscar Wilde

Aller à Dublin sans faire un clin d'oeil au célèbre auteur irlandais Oscar Wilde n'est pas envisageable! On vous propose d'aller au Dublin Writers Museum, un musée dédié aux grands romanciers et poètes irlandais.  Situé dans une maison de maître sur Parnell Square,  le musée est un incontournable pour découvrir ou redécouvrir de grands auteurs comme Samuel Beckett ou Oscar Wilde.  Si vous vous balladez dans Merrion Square, vous tomberez nez-à-nez face à une sculpture du célèbre auteur, représenté assis sur un rocher de granit, appuyé sur un coude. Cette oeuvre en hommage à Oscar Wilde est placée juste en face de la maison qu'il habita pendant son enfance, située au numéro 1 Merrion Square. 

adobestock_6572312.jpeg

La statue d'Oscar Wilde

Paramètres des cookies