1. Accueil
  2. Magazine
  3. Saint-Patrick : où et comment célébrer le Saint-Patron irlandais ?
Culture et voyage

Saint-Patrick : où et comment célébrer le Saint-Patron irlandais ?

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 2 mars 2022

Carte

Le 17 mars, jour de la Saint-Patrick, approche ! Bonne nouvelle : depuis le 28 février, les restrictions COVID sont levées en Irlande et depuis le 11 en l’Irlande du Nord. Vous pouvez donc plus aisément vous rendre au pays du trèfle - à condition d’avoir un certificat numérique COVID - pour fêter avec des millions d’Irlandais le Saint-Patron de l’Irlande, à coups de pintes de Guinness ! Mais rappelons ou découvrons d’abord pourquoi Patrick est toujours si célébré aujourd’hui, comment et où on peut faire la fête en Irlande et ailleurs, notamment aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne et en Australie où les Irlandais sont nombreux…
 

Flash back sur le 5è siècle

Il y a un peu plus de 1 600 ans  naissait probablement en Ecosse un certain Maewyn Succat, aujourd’hui connu sous le nom de Saint-Patrick, fondateur du christianisme irlandais. Parmi les mythes et les légendes qui enrobent son personnage, vous connaissez peut-être celle des serpents ? Et oui, il s’agit sans doute de la plus fameuse. Saint-Patrick aurait en effet débarrassé l’Irlande de tous ses reptiles en les laissant se noyer dans le Lough Derg, un lac du Comté de Donegal où est se trouve sur une île le célèbre purgatoire de Saint-Patrick. Vous pourrez d’ailleurs décider de passer le 17 mars - jour du décès du Saint-Patron - dans ce haut lieu de pèlerinage, même si la visite de l’antre n’est pas à proprement parler une invitation à la fête.

istock-1293656734.jpg

Le Lough Derg, dans le Comté de Donegal, dans le nord de l'Irlande

Saint-Patrick, découragé par l'infidélité des habitants de l'Irlande qui exigeaient des miracles pour se convertir à la foi catholique, implora en effet le secours de Dieu qui l’écouta et lui indiqua une grotte. Celui ou celle qui y entrait, pouvait voir les souffrances et les tourments des âmes damnées du purgatoire avant de découvrir les joies et les délices du paradis… En tout cas, toujours aujourd’hui, l’antre, entourée d’un monastère imposant, reste chargée en toutes sortes d’énergies, tout comme le lac Derg qui tiendrait son nom - rouge - du carnage des fameux serpents.
 

Trèfle à la poitrine, chapeau vert et Guinness !

Retour vers le présent. Depuis 1903, le 17 mars est devenu le jour de la Fête Nationale irlandaise. Même si seul le 17 est férié, la fête a tendance à s’étaler sur plusieurs jours, souvent en amont ! Attention, pour commencer, sachez que le dress code est le vert, tout simplement pour symboliser le trèfle, l’emblème de l’Irlande. Si vous êtes de la partie, portez un trèfle à la poitrine et pour vous intégrer un peu plus dans le paysage des fêtards, déguisez-vous en Leprichaun, le lutin irlandais affublé de son chapeau vert, de son tablier de cordonnier, de sa pipe et de son trèfle à quatre feuilles sur son haut de forme ! Ne vous inquiétez pas, vous vous fonderez dans le décor de nuances de verts.

Si vous êtes en Irlande, ne manquez pas une des nombreuses parades organisées dans la plupart des villes du pays, tant côté République que côté Irlande du Nord. Parmi les plus connues, celles de Dublin, Cork, Galway ou encore Belfast. Ces parades, auxquelles vous pourrez aussi assister dans la majorité des villes et des villages de l’Ile Verte, célèbrent non seulement le Saint-Patron mais aussi l’arrivée du printemps à travers des danses, des chants, des feux d’artifice, des concerts… Profitez de cette journée - et même des précédentes - pour vous familiariser avec les traditions culinaires irlandaises telles que le Irish Stew - ragoût de mouton ou de boeuf souvent cuisiné à la Guinness - ou un Seafood Chowder - soupe de fruits de mer à la crème et aux légumes - le tout, bien sûr, arrosé de bière ou de whisky irlandais !

istock-157772727.jpg

Parade de la Saint-Patrick dans le village de Ratoath, près de Dublin

Au pub du coin mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie…

A propos de breuvages typiques, vous les boirez bien évidemment au pub ! C’est aussi dans l’un dans ces établissements que vous pourrez voir des groupes jouer, des concerts et autres animations organisés spécialement pour la Saint-Patrick. Grâce à l’émigration en masse du peuple irlandais dans le monder entier au 19è siècle, vous trouverez des pubs irlandais partout !  Vous pourrez donc fêter la Saint-Patrick dans un rayon kilométrique raisonnable, où que vous soyez en France ou ailleurs !
Vous pouvez aussi tout à fait vous faire plaisir et trouver une ambiance proche de celle qui règne sur l’Irlande en vous rendant dans des villes où les communautés irlandaises sont particulièrement développées : New York, Boston, Chicago, San Francisco ou encore Savannah pour les Etats-Unis, Londres, Manchester et quasiment toutes les grandes villes pour la Grande-Bretagne, Sydney en Australie, Québec ou Saint-John - la ville la plus irlandaise du pays ! - au Canada… Toutes ces villes organisent leurs propres parades et festivités.
Rien ne vous empêche non plus d’organiser votre propre Saint-Patrick à la maison en vous projetant des images du monde entier car depuis une dizaine d’années, la Saint-Patrick s’internationalise à travers le Global Greening. Le 17 mars, les monuments les plus emblématiques de la planète - Tour de Pise, Moulin Rouge, Empire State Building… -  sont illuminés en vert ! Un beau voyage planétaire plein d’espoir !



Guide de voyage

Sur la route, itinéraires clés en main : tout pour partir à l'aventure au volant le long de routes mythiques