Dublin : Histoire

Chronologie de Dublin

10000 av. J.-C.

Les premiers hommes arrivent en irlande durant le mésolithique, d’abord par un isthme depuis l’Écosse, puis par la mer, sur des bateaux tendus de peaux.

500 av. J.-C.

Les Celtes, ces guerriers de l’âge du fer venus d’europe de l’est, divisent l’irlande en provinces et en de multiples chefferies.

431-432

Le pape Célestin ier envoie l’évêque Palladius en irlande pour s’occuper de ceux “qui croient déjà en Christ” ; saint Patrick arrive l’année suivante pour continuer la mission.

841

Établissement par les Vikings de ce qui sera un jour la ville de Dublin.

917

Les Vikings pillards établissent un nouveau village à l’embouchure du port, qu’ils appellent “Dyfflin”, et qui devient rapidement un centre de pouvoir économique.

988

Le haut roi Mael Seachlainn mène la conquête irlandaise de Dyfflin, donnant au village son nom moderne en irlandais, Baile Átha Cliath, “ville du gué des haies”.

1170

Strongbow s’empare de Dublin et épouse Aoife, fille du haut roi Dermot MacMurrough, avant d’être couronné roi du Leinster.

1171

Le roi Henri II d’Angleterre envahit l’Irlande, obligeant les chefs de guerre cambro-normands et certains des rois irlandais gaéliques à l’accepter comme suzerain.

1297

Dublin devient le siège du Parlement d’Irlande, composé de marchands et de propriétaires fonciers.

1315

Une armée écossaise, avec à sa tête Edward de Bruce, attaque la ville ; l’intérêt déclinant des Anglais pour la défense de Dublin oblige les comtes de Kildare à devenir les principaux protecteurs de la ville.

1317

La pire famine du Moyen Âge en Irlande tue des milliers de personnes ; d’autres en sont réduites au cannibalisme.

1348

Environ la moitié des 30 000 habitants de Dublin succombe à la peste noire ; les victimes sont enterrées dans des fosses communes (“Blackpitts”) dans une zone des Liberties.

1350-1530

Les barons anglonormands établissent des bases de pouvoir indépendantes de la couronne anglaise. La domination anglaise s’étend petit à petit jusqu’au “Pale”, zone autour de Dublin.

1487

Gerald Fitzgerald (Garret More), comte de Kildare, occupe Dublin, défiant ouvertement le roi Henri VII.

1487

Fitzgerald soutient le prétendant au trône (et usurpateur) Lambert Simnel, couronné à 10 ans roi Édouard VI à la Christ Church Cathedral.

1537

Thomas Fitzgerald “le Soyeux”, fils du comte de Kildare, attaque Dublin et ses garnisons anglaises. La rébellion est écrasée ; Fitzgerald et ses partisans sont exécutés.

1584

La maire Margaret Ball meurt en prison pour ses sympathies catholiques. L’archevêque Dermot O’Hurley est pendu pour son soutien à une rébellion contre la couronne anglaise.

1592

Trinity College est fondé sur un ancien monastère, sur la base d’une charte accordée par Élisabeth I re, avec pour vœu d’“arrêter la contamination de l’Irlande par le papisme”.

1594-1603

La guerre de Neuf Ans entre les Anglais et les chefs irlandais dirigés par Hugh O’Neill mène les troupes anglaises, qui obligent les citoyens à les héberger, à Dublin.

1603

Hugh O’Neill et les Irlandais qui combattent à ses côtés en Ulster sont vaincus par les forces d’Élisabeth Ire. Lui et d’autres comtes fuient le pays, c’est la “fuite des comtes”.

1640-1682

Dublin commence à se développer et sa population passe de 10 000 habitants au milieu des années 1640 à près de 60 000 en 1682.

1680

Construction de remarquables édifices de style anglo-néerlandais comme le Royal Hospital Kilmainham, aujourd’hui l’Irish Museum of Modern Art.

1695

Les Lois pénales interdisent aux catholiques de posséder un cheval, de se marier avec des non-catholiques et d’acheter ou d’hériter des terres.

1757

La Wide Street Commission est constituée pour la conception d’une ville moderne : de nouveaux parcs sont aménagés, les rues élargies et de nouveaux bâtiments publics construits.

1759

Arthur Guinness achète une brasserie désaffectée. Au départ, il produit de l’ale (bière blonde), mais, dans les années 1770, se spécialise dans une nouvelle bière, la porter (bière brune).

1801

L’Acte d’union unit politiquement l’Irlande à la Grande-Bretagne. Le Parlement irlandais vote sa propre dissolution après une campagne intensive de corruption.

1829

Après une vigoureuse campagne menée par Daniel O’Connell, le “libérateur”, le Catholic Emancipation Act est adopté, abrogeant les dernières Lois pénales.

1840

Le Corporation Act autorise les catholiques à voter aux élections locales pour la première fois depuis les années 1690, leur donnant une majorité de deux pour un.

1841

Daniel O’Connell devient le premier maire catholique de Dublin en 150 ans ; une de ses premières actions est de créer un cimetière multiconfessionnel à Glasnevin.

1845-1851

Le mildiou ravage les récoltes de pommes de terre. La Grande Famine est la plus grande catastrophe de l’histoire de l’Irlande, avec plus de un million de victimes.

1867

Plusieurs milliers de partisans de l’Irish Republican Brotherhood (IRB) affrontent la police à Tallaght, avant de se disperser ; quelque 200 agitateurs sont arrêtés.

1882

Une branche de l’IRB, appelée “les invincibles”, assassine le secrétaire en chef et son adjoint dans Phoenix Park.

1905

Le journaliste Arthur Griffith fonde un nouveau mouvement, qu’il nomme Sinn Féin (“Nousmêmes”), prônant l’indépendance dans le cadre d’une double monarchie.

1913

20 000 emplois de Dublin sont “verrouillés” pendant cinq mois par un cartel d’employeurs ; il s’agit du plus grand conflit ouvrier de l’histoire de l’Irlande.

1916

Les républicains occupent la GPO, poste centrale de Dublin et annoncent la création d’une République irlandaise. Après s’être rendus, les rebelles sont exécutés sommairement.

1919-1921

Début de la guerre d’Indépendance en janvier 1919. Deux ans (et 2 014 morts) plus tard, la guerre se termine par une trêve, le 11 juillet 1921, menant à des pourparlers de paix.

1921-1922

Signature le 6 décembre 1922 du traité angloirlandais, qui accorde l’indépendance à 26 comtés d’Irlande et le choix aux six comtés de l’Ulster de demeurer britanniques.

1922-1923

Guerre civile, brève et sanglante, entre forces pro et antitraité. Les partisans du traité l’emportent.

1948

Le Fine Gael, en coalition avec le nouveau parti républicain Clann na Poblachta, remporte l’élection générale de 1948 et proclame la République d’Irlande.

Années 1960

Avec l’essor de la construction, de nouvelles banlieues se développent au nord et au sud de la capitale. Y sont relogés, dans de meilleures conditions, les Dublinois du centre-ville.

1969

Des marches à Derry sont perturbées par des attaques loyalistes et de violentes actions policières, menant à la “bataille du Bogside” (12-14 août). L’événement marque le début des “Troubles”.

1972

Des manifestants en colère brûlent l’ambassade britannique à Dublin en réaction à la mort de 13 civils à Derry, sous les balles de parachutistes britanniques.

1974

Le 17 mai, des attentats à la bombe simultanés à Monaghan et à Dublin font 33 morts et 300 blessés. C’est la journée la plus meurtrière de ces temps de “Troubles”.

Années 1990

Faible taux d’imposition des entreprises, investissements dans l’enseignement supérieur, subventions européennes et maind’œuvre à bas coûts favorisent l’essor du “Tigre celtique”.

1993

Quelque 20 000 manifestants appellent l’IRA à mettre fin aux violences après la mort de deux enfants dans l’explosion d’une bombe à Warrington, en Angleterre.

2005

L’IRA met fin à la lutte armée le 28 juillet, ordonnant à ses unités de “développer des programmes purement politiques et démocratiques par des moyens exclusivement pacifiques”.

2008

La crise financière mondiale provoque l’effondrement du système bancaire irlandais et des prix de l’immobilier.

2009

La publication du rapport Murphy révèle que des faits de pédophilie avaient été, des décennies durant, couverts par des évêques irlandais.

2011

La reine Élisabeth II se rend à Dublin dans le cadre de son voyage en Irlande. Il s’agit de la première visite d’un monarque britannique depuis celle de George V en 1911.

2013

Après des débats houleux à travers tout le pays, le Parlement irlandais adopte à une large majorité une loi autorisant l’avortement en cas de “risque réel et substantiel” pourla mère.

2015

L’Irlande devient le premier pays de la zone euro touché par la crise à sortir de l’austérité tout en ayant respecté les termes de son plan de sauvetage

Mai 2015

Le mariage homosexuel est accepté par référendum à une large majorité. Les résultats sont annoncés au Dublin Castle et l’événement est fêté dans le centre-ville.

2017

Le Dublinois Leo Varadkar, gay et fils d’un immigrant indien, devient Taoiseach (Premier ministre). À 38 ans, c’est le plus jeune à occuper cette fonction.

23 juin 2016

Référendum sur l’Union européenne ; les Brexiters l’emportent au Royaume-Uni.

2018

L’Irlande vote l’abrogation de l’article constitutionnel interdisant l’avortement. À Dublin, le “oui” l’emporte à plus de 73%

Mis à jour le : 6 février 2020

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Irlande

Paramètres des cookies