1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Le village préféré des français 2021
France

Le village préféré des français 2021

Texte par

Elodie Lécadieu

Mis à jour le : 1 juillet 2021

Carte

Le verdict est tombé ! C'est la commune de Sancerre, dans le Cher, qui a été élue  « village préféré des français » 2021. L'émission devenue culte de France 3 est toujours un excellent moyen de découvrir de nouvelles pépites qui se « cachent » parfois juste à côté de chez nous, et de partir à leur découverte lors de vos prochaines vacances ! Cette année, 14 villages étaient en lice, on vous emmène pour un petit tour de France, en suivant le classement final. 
 

1. Sancerre dans le Cher

Bordant la rive gauche de la Loire, les coteaux du Sancerrois, dont l’exposition différenciée au soleil, permet à deux cépages – le sauvignon blanc et le pinot noir – de donner leur meilleur, émergent avec grâce des plaines du Berry. Ils sont dominés par un promontoire rocheux sur lequel trône leur capitale : Sancerre. Égayées par les vitrines des cavistes affichant leurs plus belles bouteilles, les ruelles de la ville haute se prêtent à une agréable balade le long de façades datant du XVe siècle. L’esplanade de la porte César offre par ailleurs une vue magnifique sur les méandres de la Loire. Surplombant le village, la tour des Fiefs est le dernier vestige du château féodal. Elle appartient à la famille Marnier-Lapostolle (à l’origine d’un autre breuvage célèbre, le Grand Marnier), également propriétaire du château édifié à la fin du XIXe siècle dans un style mi-gothique, mi-Renaissance, dont on aperçoit les derniers étages depuis la rue des Vieilles-Boucheries.

2. Fresnay-sur-Sarthe dans la Sarthe

Vous commencez à nous connaître, on ne se lasse pas de visiter des citées fortifiées ! Cette fois-ci, direction la Sarthe, pour aller découvrir le petit village de Fresnay et son magnifique panorama sur les méandres de la Sarthe. Eperon rocheux, vestiges du château du XIe,  remparts, ruelles, anciennes demeures de négociants et maisons de tisserands... Tout y est pour vous faire craquer et sortir l'appareil photo. Une escapade parfaite pour une journée pleine d'histoire, au coeur des Pays de la Loire. 


3. Hérisson, dans l'Allier

Situé rive droite, dans une boucle de la rivière Aumance, ce bourg, ancien siège d'une châtellenie au XIIe siècle, compose un tableau particulièrement séduisant avec les spectaculaires ruines de son château médiéval qui dominent, dans un écrin de verdure, des maisons de pierres blondes coiffées de tuiles brunes, aux jardins baignés par la rivière. Le château fut construit à partir du XIe siècle puis agrandi, puis démantelé, et fait aujourd'hui l'objet d'une restauration. Au pied de cette ancienne place forte, les ruelles du village, qui a conservé une partie de ses fortifications, ont gardé une atmosphère toute médiévale. Juchée sur une colline, rive gauche, la chapelle du Calvaire offre un point de vue sur Hérisson. 

4. Auvillar dans le Tarn-et-Garonne

Nous nous trouvons ici sur une étape importante (la dernière halte en Tarn-et-Garonne) du fameux chemin de Compostelle ! Au départ du Puy-en-Velay, le GR35 passe par le village d’Auvillar, dont la dimension religieuse remonte au tout début du XIVème siècle, lorsque la famille de Bertrand de Goth, qui devint ensuite le pape Clément V, se vit attribuer les terres d’Auvillar. C’est lui qui fit reconstruire la chapelle du port ainsi que l’église Saint-Pierre, à l’extérieur du village, désormais considérée comme l’une des plus belles du diocèse de Montauban. Son port, ancien péage sur la Garonne permettant de taxer les marchands dont les routes commerciales passaient par là, en fit également une place forte, vigie de la Gascogne contre l’envahisseur anglais. Les fortifications sont encore visibles aujourd’hui…

5. La Désirade en Guadeloupe

À 8 km de la pointe orientale de la Grande-Terre, l’île la moins visitée de l’archipel guadeloupéen oppose à une côte sud bordée de belles plages les falaises de la côte nord, inhabitée, fouettées par les vagues. Sa silhouette massive se distingue parfaitement depuis la Pointe des Châteaux, et elle fut la première île qu’aperçut Christophe Colomb en 1493. La tranquille Désirade est peuplée de 1500 habitants et on y vit encore au rythme de la pêche. On admire les anciennes cases en bois à Beauséjour, on se prélasse sur la belle plage du Souffleur, et on s’offre une balade sur les sentiers de Grande Montagne, à 272m d’altitude, ou sur ceux de la réserve naturelle géologique, à la découverte des étonnantes coulées de basalte qui racontent la formation de l’île la plus ancienne des Petites Antilles.

 

6. Domme en Dordogne

Avec ses voisins Monpazier, Beaumont ou Eymet, Domme fait partie des petits villages « pittoresques » de Dordogne, avec leurs deux ou trois rues parallèles, leur place entourée de maisons à arcades, leur église fortifiée et leurs remparts, qui font le charme du Périgord noir. Grâce à leur architecture préservée et à leurs marchés, les bastides font aujourd'hui voyager dans le temps ! Celle de Domme, à quelques kilomètres au sud de Sarlat, dominant les rives de la Dordogne, permet d’embrasser une pleine vue sur la vallée et le château de Montfort. Passée son imposante porte des tours, découvrez ses magnifiques demeures aux façades dorées et aux toits irréguliers, recouverts de tuiles. Vous craquerez pour ses portes anciennes, ses fenêtres à meneaux et ses voûtes d’ogive, datées des XIIIème au XVIème siècles. 

istock-969452874.jpg

Vieille rue du village de Domme

7. Rocroi dans les Ardennes

Célèbre pour sa bataille historique et ses fortifications, le village de Rocroi est situé près de la frontière avec la Belgique. Il a pour particularité d'être la seule commune européenne - avec l’italienne Palmanova - à avoir conservé, dans son état d’origine, ses fortifications et son urbanisme radioconcentrique, à savoir qu'il est constitué de dix rues en forme d’étoile partant d’une place centrale, ce qui permettait aux soldats de la garnison d’accéder le plus rapidement possible à leurs postes stratégiques. 

 

8. Long dans la Somme

Si vous prévoyez d’aller découvrir la baie de Somme, vous tomberez probablement en route sur le village de Long, à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Abbeville en direction d’Amiens. Une charmante commune à flanc de coteaux de la Somme, qui offre un patrimoine riche et varié, issu de l’exploitation de la tourbe. On vous voit déjà succomber au charme romanesque du château de Long, datant du XVIIIè siècle, construit par un vicomte éperdument amoureux et affichant de jolies briques roses et blanches. N’oubliez pas d’aller vous promener dans le parc qui l’entoure, avec ses serres suspendues en bord de Somme.

 

9. Villerville dans le Calvados

Entre Honfleur et Deauville, prenez le temps de faire un détour sur la Côte de Grâce, pour vous plonger dans la « vraie » Normandie – celle des vaches, des prés et des fermettes à colombages. Parmi les villages que vous croiserez, Villerville attirera forcément votre attention, avec son atmosphère paisible et surannée de côte normande d’autrefois, immortalisée par Henri Verneuil dans son film Un singe en hiver. Même si le tournage date de 1961, l’aspect des rues et le fameux Cabaret Normand où se retrouvent Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo n’ont pas changé d’un iota. Vous ferez donc d’une pierre deux coups en vous y arrêtant : halte nostalgique et balade de charme sur sa plage de 4 km préservée des grandes déferlantes touristiques.

10. Saint-Véran dans les Hautes-Alpes

Si l'on excepte la station de sports d'hiver de Val-Thorens (2 300 m), à l'activité essentiellement hivernale, Saint-Véran, dans le Queyras, est le plus haut village de France (2 042 m). C'est surtout un village au patrimoine bâti exceptionnel avec une église classée monument historique, une vingtaine de cadrans solaires d'époque Renaissance disséminés dans les ruelles et des maisons modèles d'architecture de montagne. Au centre du village, l'une d'elles présente d’ailleurs un intéressant musée de la vie paysanne du XIXe et du XXe siècle. Le lieu idéal pour une pause contemplative, un séjour au calme et méditatif.

istock-1316307679.jpg

Le village de Saint-Véran est situé dans le Parc Naturel Régional de Queyras, dans les Hautes-Alpes

 

11. L'île de Houat, dans le Morbihan

Situés au large de Belle-Île, à seulement 20 minutes en bateau l'un de l'autre, les petits bouts de terre à la nature préservée que sont les îles d’Houat et de Hoëdic vous attendent. On aime Houat pour son adorable petit bourg et ses grandes étendues de sable. Elle offre une véritable sensation de bout du monde où le temps semble s’être arrêté. Bateaux de pêcheurs et petits chalutiers aux couleurs vives, maisons blanchies à la chaux et aux volets bleus, casiers et carioles que les insulaires utilisent pour le transport... Au-delà du bourg, c’est une nature généreuse que l’on découvre sillonnée par des chemins de sable à travers la lande, sans murs ni barrières, qui vous permettront de faire le tour de l’île “canard” (c’est la signification de « houat » en breton !). Ne partez pas sans avoir goûté au bar, au congre ou aux crustacés si vous en êtes friands.

adobestock_144525176.jpeg

Vue sur l'île de Houat, en Bretagne

12. Châteauneuf-en-Auxois, en Côte d'Or

Vous filez sur l’autoroute du soleil ? Vous risquez bien d’apercevoir Châteauneuf, perché sur son éperon rocheux ! Ce village est sans doute l’un des lieux les plus pittoresques de Bourgogne, chargé d’histoire forcément. Il tient son nom du fait que le seigneur de Chaudenay a fait construire au XIIe siècle un nouveau château (château « neuf » donc) non loin du sien, pour son fils cadet. Outre son caractère défensif imposé par son histoire, le village devint ensuite un vrai carrefour économique où s’échangeaient les bois des hauts plateaux, les céréales, les productions animales et bien sûr les vins de la région de Beaune. Il en résulte un magnifique patrimoine architectural encore admirable à Châteauneuf : de belles demeures des nobles ou des riches marchands, d’anciennes échoppes et halles, et bien sûr des places aux noms évocateurs : place du marché, aux bœufs, aux cochons… !

13. Saint-Florent, en Corse

A 23 km de Bastia et à l’extrême sud-ouest du cap Corse, Saint-Florent (1500 habitants) est la principale localité de la région du Nebbio. Et si cette ville balnéaire cultive son bronzage sous le soleil corse en haute saison (ne manquez surtout pas les plages des Agriates, notamment celle du Lodu, l’une des plus belles plages de Corse), elle offre sans doute son plus beau visage hors saison, empreinte d'une certaine douceur de vivre. Mais le village existait déjà au Moyen-Age et connut son apogée à l’époque pisane (XII-XIIIe siècle), se positionnant comme un abri sûr face au port militaire de Toulon et un enjeu de lutte contre les Génois. Délaissé depuis, elle doit son regain d’intérêt à la création de son port et à l’essor du tourisme.

istock-1214667187.jpg

Balade pittoresque à Saint-Florent, en Corse

14. Samois-sur-Seine en Seine-et-Marne

Les Parisiens vont être ravis ! Passez le périphérique, et rejoignez la foret de Fontainebleau. Là, en bord de Seine, se dévoile le village de Samois-sur-Seine, idéal pour une petite bulle au calme le temps de se ressourcer, l'eau qui coule en fond sonore. Profitez-en aussi pour emprunter un des circuits de vélotourisme du coin, c'est encore le moyen idéal pour admirer les immenses et magnifiques villas, surnommées "Les Affolantes du Bord de Seine", construites entre la fin du XIXème siècle et l'entre-deux-guerres, qui donne à Samois ses allures de village de caractère. 

 

 


Guide de voyage

1000 idées de vacances en France, un livre totalement réactualisé en 2020, pour inspirer chacun dans le choix de ses vacances.

Paramètres des cookies