-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 façons de découvrir l'Indonésie
Idées de voyage

10 façons de découvrir l'Indonésie

Mis à jour le : 20 avril 2018

Carte

L'Indonésie a de quoi surprendre : quelque 17 000 îles, dont 6 000 sont habitées, plus de 700 langues et dialectes parlés sur l'ensemble de l'archipel. Que vous sillonniez Java en train, preniez le temps de flâner sur le pont d'un ferry à destination des îles Gili ou randonniez dans la forêt vierge de Kalimantan, vous vivrez pleinement la diversité infinie des milliers d'îles de l'archipel indonésien.  On vous donne 10 manières de découvrir l'Indonésie. 

1. Borobudur

Le temple de Borobudur, au coeur de Java, forme un émouvant témoignage de l'apogée du bouddhisme sur l'île au IXème siècle et témoigne de l'art indonésien de cette période. Ce sanctuaire, qui fait partie des plus importants sites bouddhiques du monde, est aussi l'un des plus beaux d'Asie du Sud-Est ; de forme pyramidale, il est constitué de six terrasses carrées, surmontées de trois terrasses circulaires. Vue du ciel, la construction ressemble à un gigantesque mandala tantrique en trois dimensions. Règle d'or : arriver le plus tôt possible, l'idéal étant de s'offrir l'entrer au lever du soleil à 4h30. Ainsi, vous arrivez au moment le moins fréquenté, avant l'arrivé des nombreux touristes. Autre solution : y aller une heure avant la fermeture. Prévoyez par ailleurs quelques jours pour explorer les environs de Borobudur, d'une beauté époustouflante, avec des rizières d'un vert étincemant émaillées de kampung (villages) traditionnels et entourées de hauts volcans. 
>>> 250 000 Rp, lever et coucher du soleil 380 000 Rp, visite guidée 1 heure 30 pour 1-5 personnes 100 000 - 150 000 Ro ; 6h-17h15

adobestock_129112626.jpeg

Aller voir le lever de soleil au temple de Borobudur

2. Prambanan 

Dans les plaines, les spectaculaires temples de Prambanan sont sans doute les plus beaux vestiges de la longue période hindoue de Java, à ne manquer sous aucun pretexte. L'ensemble fut édifié au milieu du IXème siècle, environ un demi-siècle après Borobudur. On sait peu de choses de ses origines, il aurait été construit par Rakai Pikastan pour commémorer le retour d'une dynastie hindoue à Java. Le Candi Shiva Mahadeva, dédié à Shiva, est le plus grand temple et le plus beau. Sa flèche principale s'élève à 47m. La majesté de cet ensemble architectural est bien documentée et l'endroit est parfois noir de monde. Mais venez en fin de journée et arpentez les sentiers derrière les temples principaux : vous verrez alors ces derniers s'élever parmi les templs extérieurs, dans un silence et une lumière parfaits
>>> 225 000 Rp, 6h-18h

adobestock_25608273.jpeg

Les spectaculaires temples de Prambanan

3. Iles Gili

Imaginez trois îlots déserts, ceinturés de plages de sable blanc et de palmiers et baignés par une mer turquoise. On comprend vite ce qui fait le charme unique de ces îles : la sérénité permanente et une prise de conscience écologique de plus en plus marquée. Le développement ne s'est pas fait au détriment des paysages, relativement exempts de béton. Chaque île a son atmosphère propre. Trawangan (plus connue sous le nom Gili T) est de loin la plus cosmopolite et la plus festive, avec des restaurants et des hôtels misant sur un style chic et tropical. Gili Air a une ambiance plus locale, entre animation et langueur. Gili Meno évoque une île désertefuir le monde, mais est également animée. 
>>> Des bateaux rapides font la navette (environ 2 heures) entre Bali et Gili Trawangan. Ils partent de plusieurs localités de Bali, dont Benoa, Harbour, Sanur, Padangbai et Amed. Les tarifs sont variables, surtout hors saison ; vous devriez obtenir des remises. 

adobestock_37068930.jpeg

Gili Meno

4. Ubud et ses rizières

Côté rizières, Bali n'est pas en reste. On vous propose de vous rendre aux rizières de Jatiluwih, inscrites sur la liste du patrimoine de l'Unesco en tant qu'éléments emblématiques de la culture traditionnelle du riz à Bali. Les couleurs sont magnifiques et le calme est au rendez-vous.  Si cette première visite a titillé votre curiosité, n'hésitez pas à poursuivre avec les rizières en terrasses de Tegallalang, à Ubud, tout aussi splendides. Prévoyez toutefois de bonnes chaussures de marche.  

adobestock_64172686.jpeg

Les rizières en terrasses de Tegallalang
5. Gunung Bromo

Paysage lunaire aux proportions gigantesques et d'une beauté surréaliste ... le secteur volcanique autour de Bromo forme l'un des sites les plus impressionnants du pays. Le Gunung Bromo (2 392 m) et l'un des trois volcans qui ont émergé d'un vaste cratère de 10 km de diamètre. Flanqué du Kursi ( 2 581 m) et du Batok (2 440 m), le cône fumant du Bromo se dresse dans une mer de cendres et de sable volcaniques, entouré de hautes falaises qui forment les lèvres du cratère. Presque tous les circuits prévoient une arrivée au lever de soleil. A cette heure, la beauté éthérée du cratère et ses couleurs saisissantes sont à couper le souffle. Après l'avoir observé, n'hésitez pas à vous rendre sur le volcan lui-même. Le Bromo se repère à son escalier en pierre de 253 marches. Le prix à payer pour découvrir les entrailles sulfureuses et fumantes du volcan. La vue est à couper le souffle

adobestock_177498280.jpeg

Le Mont Bromo

6. Kawah Ijen

Le sompteux  lac de soufre turquoise du Kawah Ijen, à 2 148 mètres d'altitude, est enserré par les parois abrutes du cratère. La grimpée est abrute mais le jeu en vaut la chandelle. Si vous partez tôt, vous assisterez au ramassage de minerai de souffre par quelques 300 ramasseurs (des hommes exlusivement). Un masque vous est donné pour vous protéger des vapeurs. Lorsque vous remontez du cratère, n'hésitez pas à grimer au point culiminant ( 2 368 m) d'où la vue est splendide, surtout lors du lever de soleil. 

adobestock_168480441.jpeg

Le sompteux  lac de soufre turquoise du Kawah Ijen

7. Vallée du Baliem

Cette vallée de Papouasie est le berceau des Dani, des montagnards ayant gardé leurs traditions malgré les changements introduits par les autorités indonésiennes et les missionnaires chértiens. Là, vous dormirez dans des villages de huttes au toit de chaume, suivrez des sentiers dans la jungle, gravirez des coteaux offrant une vue panoramique et franchirez des torrents tempétueux sur des ponts suspendus. Mais surtout, vous serez charmé par les habitants et leur accueil

adobestock_103400181.jpeg

La vallée du Baliem

8.  Iles Togian

Presque sur l'équateur, les îles Togian incarnent une vision de paradis tropical inaltéré ; plage de sable doré bordées de cocotiers, villages de pêcheurs, chambres d'hôtes et sites exceptionnels de plongée. A savoir, les Togian sont le seul endroit d'Indonésie où l'on trouve ensemble les trois grands types de récifs : atolls, barrières de corail et récifs frangeants. Le mélange de coraux et de vie sous-marine est spectaculaire et incroyablement varié. La découverte des plages isolées et d'une faune variée dans la jungle préservée fait partie des merveilles offertes par l'archipel. Oubliez les unes des journaux et Facebook : ici, la connexion Internet et la couverture mobile sont presque inexistantes. 

adobestock_140021388.jpeg

Iles Togian

9. Kuta Bali 

Bruyante, frénétique, tapageuse : tels sont les qualificatifs couramment employés pour décrire la région de Kuta et de Legian, épicentre du tourisme de masse à Bali. Et il est vrai que Kuta n'est pas du goût de tous : une succession de cafés bon marché et de boutiques de surf bordent ses rues étroites, sillonnées d'un flux incesssants de motos. Maintenant que vous êtes prevenus, peut-être apprécierez vous ses bons côtés, qui en font un passage quasi incontournable, ne serait-ce que pour une journée. L'atout majeur de Kuta réside dans son littoral et ses magnifiques plages, qui permettent de surfer, de plonger ou de pêcher, le tout dans un superbe cadre. Par ailleurs, Kuta abrite les clubs les plus animés de Bali et constitue une bonne parenthèse amusante pour ceux qui n'auraient encore pas sommeil après leur journée surf

adobestock_162737613.jpeg

Coucher de soleil à Kuta

10. Amed et la côte est

S'étirant d'Amed à la pointe orientale de Bali, cette portion de côte semi-aride attire les visiteurs grâce à une succession de petites plages de sables noir (avec davantage de roches que de sable), une ambiance détendue et d'excellents sports de plongée et de snorkelling. Dans la zone protégée de Jemeluk, on peut admirer des coraux et de nombreux poissons à 100 m du rivage. Il reste quelques planches de l'épave d'un bateau de pêche japonais à Banyuning. Il y a également de bons sites de plongée au large de Jemeluk, de Lipah et de Selang, avec des pentes et des fosses couvertes de coraux moux et durs, ainsi qu'une myriade de poissons

adobestock_178925717.jpeg

Vue sur le volcan Agung depuis Amed