1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Petit guide du surf à Bali et Lombok
Sports et activités

Petit guide du surf à Bali et Lombok

Mis à jour le : 8 juin 2018

Carte

Meilleurs spots de surf, achat ou location de matériel, écoles de surf... Voici quelques conseils pour bien vous préparer à la glisse à Bali et Lombok.

Où surfer à Bali ?

Les vents arrivant de l’océan Indien, les spots de surf sont situés dans la partie sud de l’île et sur la côte nord-ouest de Nusa Lembongan, où la houle s’engouffre dans le détroit formé avec la côte balinaise.
Pendant la saison sèche (d’avril à septembre), la côte ouest offre les meilleures vagues, car les vents arrivent du sud-est ; c’est aussi en cette saison que Nusa Lembongan se prête le mieux au surf. À la saison humide, préférez la partie est de Bali, de Nusa Dua à Padangbai. En cas de vent du nord – ou si le vent est tombé –, essayez la côte sud de la péninsule de Bukit.
Notez que les meilleurs spots sont presque toujours assortis d’une belle plage du même nom.

Balangan

Suivez Jl Pantai Balangan et ses nouveaux hébergements pour surfeurs jusqu’à atteindre le parking surplombant les cafés de la plage de Balangan. Balangan est une gauche rapide qui déroule sur un fond rocheux peu profond, impossible à surfer à marée basse, mais intéressante à mi-marée quand les déferlantes dépassent 1 m. Quand les vagues atteignent 2,5 m, c’est magique.

adobestock_185795693.jpeg

Quand les vagues atteignent 2,5 m, c’est magique.

Balian

Quelques pics partent de l’embouchure de la Sungai Balian (rivière Balian) dans la partie ouest de Bali. La meilleure vague est une belle gauche, régulière et surfable à mi-marée ou à marée haute si le vent ne souffle pas. Choisissez votre hébergement, de la simple guesthouse à l’hôtel de luxe.

adobestock_111144526.jpeg

Quelques pics partent de l’embouchure de la Sungai Balian

Batu Bolong

Au nord de Kerobokan, à l’extrémité nord de la baie, Batu Bolong (souvent appelé Canggu) possède une belle plage de sable blanc qui se transforme le soir en un lieu festif à la mode. Les vagues atteignent de 1,5 à 2 m au maximum. Une belle droite vous attend à marée haute.

adobestock_150661005.jpeg

Les vagues atteignent de 1,5 à 2 m au maximum.

Bingin

Accessible au pied d’une falaise. Allez-y de préférence à mi-marée ; avec une houle de 2 m, vous y trouverez des gauches tubulaires courtes mais parfaites. Les falaises qui surplombent la plage sont parsemées d’hébergements de tous styles.

adobestock_113271452.jpeg

Bingin

Impossibles

Juste au nord de Padang Padang, cette vague stimulante qui déroule au large donne trois pics changeants avec des tubes gauches rapides qui se rejoignent quand les conditions sont optimales.

Keramas et Ketewel

Ces deux plages s’étirent au nord-est de Sanur. Ce sont deux beach breaks avec des droites qui peuvent être difficiles à marée basse et ferment à plus de 2 m. Les vagues sont assez régulières toute l’année et vous pourrez même surfer le soir au large du nouveau resort pour surfeurs Komune Bali.

Région de Kuta 

À marée haute, lancez-vous à proximité du club de sauvetage de Kuta, à l’extrémité sud de la route qui longe la plage. À marée basse, testez les tubes de Halfway Kuta, sans doute le meilleur spot de Bali pour les débutants. Si vous vous sentez un peu rouillé, commencez par les beach breaks, mais restez tout de même vigilant.
Plus au nord, les vagues de Legian Beach sont parfois très puissantes, avec des gauches et des droites sur les bancs de sable au niveau de Jl Melasti et de Jl Padma.
Les plus expérimentés pourront se diriger vers les récifs au sud des beach breaks, à environ 1 km au large de la côte. Kuta Reef, vaste étendue de coraux, offre différents types de vagues. Vous pourrez atteindre le spot en pagayant une vingtaine de minutes, mais le plus simple est de s’y rendre en bateau. La vague principale est une gauche classique qu’il vaut mieux surfer à mi-marée ou à marée haute, avec une houle allant de 1,5 à 2 m, et qui déploie un beau tube.

Medewi

Plus loin sur la côte sud de l’ouest de Bali, vous pourrez surfer une gauche douce. Déferlant sur fond de rocher, elle pourra vous mener jusqu’à l’embouchure de la rivière. Passé le take off vertical, la vague déroule bien. Hébergements à proximité.

Nusa Dua

Durant la saison humide, surfez de préférence du côté est de l’île, où vous trouverez de beaux reef breaks. Le récif situé à proximité de Nusa Dua promet des houles régulières. La vague principale est à 1 km de la plage au sud de Nusa Dua – passez le golf et repérez Gegar Beach devant le resort Mulia : des bateaux attendent les surfeurs. Vous y trouverez des gauches et des droites idéales à marée basse ou à mi-marée par faible houle. Au nord, devant le Club Med, on surfe un reef break de droite rapide avec tubes, appelé Sri Lanka, de préférence à mi-marée.

adobestock_136807355.jpeg

Le récif situé à proximité de Nusa Dua promet des houles régulières.

Nusa Lembongan

Cette île est séparée de la côte sud-est de Bali par le Selat Badung (détroit de Badung).
Le détroit est très profond et forme d’énormes houles qui viennent se briser sur les récifs au large de la côte nord-ouest de Lembongan. Shipwrecks, que l’on voit clairement depuis la plage, est la vague la plus courue ; il s’agit d’une longue droite assortie d’un bon tube à mi-marée avec une houle de près de 2 m.
Un peu plus au sud, Lacerations est une droite creuse très rapide qui déferle sur des rochers très peu profonds qui lui ont valu son nom. Encore plus au sud, vous pourrez vous attaquer à une gauche plus facile appelée Playgrounds. Le spot de Lembongan est à son avantage par vent d’est, à savoir durant la saison sèche.

Padang Padang

Souvent appelé Padang tout court, ce reef break gauche très peu profond est situé au large d’une plage très populaire, juste en dessous d’hébergements sommaires. Renseignez-vous bien avant de vous aventurer sur ce spot, c’est une vague très difficile, qui permet de surfer à partir de 2 m, à mi-marée ou à marée haute.
Inutile de vous y essayer si vous ne savez pas surfer les tubes, que ce soit dos ou face à la vague. Après un take off vertical, il faut prendre de la vitesse en bas de vague avant de remonter dans le tube. À ne tenter que si vous avez le cœur bien accroché.

adobestock_169474022.jpeg

Inutile de vous y essayer si vous ne savez pas surfer les tubes

 

Sanur

Sanur Reef déroule une vague creuse avec d’excellents rouleaux. Elle est irrégulière et ne marche qu’avec une houle d’au moins 2 m, mais elle devient de première classe au-dessus de 2,5 m et très délicate au-dessus de 3 m. On trouve d’autres récifs plus au large, la plupart propices au surf.
Hyatt Reef, à plus de 2 km du rivage, comprend un pic droit irrégulier qui peut se révéler excellent à marée haute. Une droite classique se trouve au large du Grand Bali Beach Hotel.

adobestock_27505082.jpeg

Sanur Reef déroule une vague creuse avec d’excellents rouleaux.

Côte sud

La côte de l’extrême sud de la péninsule de Bukit accueille des surfeurs à toute époque de l’année par vent du nord ou sans vent – partez très tôt pour éviter les vents du large. La péninsule est bordée de récifs et il y a de grosses houles, mais l’accès au spot est difficile. Le littoral n’est guère qu’une longue falaise (pour descendre jusqu’à Nyang-Nyang, vous devrez franchir plus de 500 marches).

Ulu Watu

Lorsque les vagues de Kuta Reef atteignent 1,5 à 2 m, celles d’Ulu Watu, le break le plus connu de Bali, font de 2 à 2,5 m. Ce site est à l’extrémité sud de la baie et reçoit régulièrement plus de vagues que Kuta.
Teluk Ulu Watu (la baie d’Ulu Watu) ne semble vivre que pour le surf – des jeunes des environs se proposeront de waxer votre planche et de vous apporter des boissons jusqu’à la grotte, point d’accès habituel warung et nombre d’hébergements.
Ulu Watu compte environ 7 breaks différents. Le Corner est juste en face de vous, sur la droite. Il s’agit d’une gauche creuse, montant à 2 m environ et qui casse vite. Le fond rocheux est très peu profond, aussi tâchez d’éviter de tomber la tête la première. Par marée haute, essayez l’excellent Peak, efficace de 1,5 à 2,5 m, avec, à l’occasion, des vagues plus grosses en plein sur le Peak même. Vous pouvez partir à l’inside de ce côté ou plus bas sur le line up (où les surfeurs attendent la vague). C’est une très bonne vague. 
Il y a une autre gauche au large de la falaise qui forme le flanc sud de la baie. Elle casse à l’outside par forte houle et, dès qu’elle atteint un bon 2 m, une gauche se forme devant un temple à l’extrémité sud. Derrière le Peak, lorsqu’il est à son maximum, se crée un bombora (récif submergé) baptisé Bommie. C’est une autre grosse gauche, qui ne se forme que lorsque la houle dépasse 3 m. Avec des vagues normales de 1,5 à 2,5 m, on observe aussi des breaks au sud du Peak.
Regardez où les autres surfeurs pagaient et suivez-les. Dans le doute, demandez à quelqu’un. Descendez dans la grotte et commencez à pagayer pour en sortir. 
Si la houle est forte, vous serez emporté sur votre droite, mais pas de panique, il est assez facile de contourner le bouillon des vagues en longeant la falaise. Pour revenir, vous devrez regagner la grotte. Par forte houle, dirigez-vous du côté sud de la grotte, car le courant se dirige vers le nord.

Où surfer à Lombok ?

Lombok possède plusieurs bons spots habituellement peu fréquentés.

Gerupuk

Cette baie de 6 km à l’est de Kuta offre quatre spots qui permettent de surfer en tout temps. Meilleur à la marée montante, et praticable toute l’année, Bumbang 
offre un tube droit idéal pour tous. Gili Golong est excellent à moyenne et haute marée, entre octobre et avril. Don-Don a besoin d’une grosse houle pour offrir des conditions optimales. Enfin, Kid’s Point (ou Pelawangan) ne se forme qu’avec une très forte houle – les tubes n’en finissent pas ! Vous devez prendre un bateau pour remonter chaque vague.

Gili Trawangan

Trawangan possède un spot de surf du côté de la pointe sud-ouest de l’île, au large du Surf Bar. C’est une droite rapide qui se casse en deux sections, dont l’une est plus abrupte et se brise sur du corail peu pointu. Elle peut être surfée toute l’année, de préférence à marée haute.

Mawi

À 18 km environ à l’ouest de Kuta, la splendide baie de Mawi offre une belle gauche avec un take off tardif et un tube sur la fin. Elle est à son mieux à la saison sèche, de mai à octobre, avec des vents offshore et une houle sud-ouest. Il y a des rochers et des coraux dangereux sous l’eau, sans compter les forts contre-courants.

Tanjung Desert

Situé dans un endroit reculé, Tanjung Desert (Desert Point) est une vague d’exception, élue “meilleure vague du monde” par le magazine Tracks. Elle est réservée aux surfeurs expérimentés, dans un secteur aux vagues longues et plates.
Elle offre un tube gauche qui peut permettre un ride de 300 m, et ne cesse de grossir du départ à l’arrivée (qui se fait sur des coraux extrêmement coupants). Tanjung Desert ne se forme vraiment que lorsqu’il y a une grosse houle – plutôt de mai à septembre. Casque et chaussons en Néoprène sont nécessaires à marée basse.

Matériel : acheter ou louer ?

Les planches courtes conviennent bien aux petites vagues, mais quelques centimètres de plus ne seront pas superflus à Bali et Lombok. Ainsi, pour les plus grosses vagues (de plus de 2,5 m), un surfeur de taille et de corpulence moyennes utilisera une planche de 7 pieds (2,10 m environ).
Sachez que les douanes balinaises voient d’un mauvais œil les voyageurs transportant plus de deux ou trois planches.
Vous trouverez des boutiques de surf à Kuta et ailleurs dans le sud de Bali. On peut louer des planches (entre 50 000 et 100 000 Rp par jour) et tout l’équipement dans les zones touristiques où se pratique le surf. Si vous avez besoin d’une réparation, renseignez-vous auprès des autres surfeurs.

Autres équipements recommandés :

  • Un sac de transport solide pour l’avion
  • Une sangle pour le transport
  • Des chaussures pour descendre sur les rochers
  • Votre wax préférée (si vous êtes difficile)
  • Une combinaison (mi-cuisses ou sans jambes) et des bottes en Néoprène
  • Un T-shirt en Néoprène, à manche longue, ou autre protection contre le soleil, le vent, etc.
  • Un casque de surf pour se protéger des récifs

Écoles de surf

Les écoles de surf sont basées tout près de Kuta Beach, à Kuta et Legian, et plus au nord sur Batu Bolong Beach. Les vagues et les hébergements de Kuta et de la péninsule de Bukit sont appréciés depuis fort longtemps, tandis que le secteur de Canggu a récemment gagné en popularité.
Dans le sud de Bali sont installés plusieurs fabriquants de planches renommés, dont Luke Studer à Kuta, et Dylan Longbottom à Canggu, où il tient le Dylan Board Store .
À Sanur, la Rip Curl School of Surf donne des cours de planche à voile et loue des planches de stand-up paddle.
Surf Goddess (0858 997 0808). Séjours de surf pour femme (cours et hébergement dans une guesthouse chic de Seminyak).
 

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Bali et à Lombok