1. Accueil
  2. Magazine
  3. Les plus belles plages
  4. Les plus belles plages d'Indonésie
Les plus belles plages

Les plus belles plages d'Indonésie

Mis à jour le : 8 juin 2018

Carte

Ne partez pas en Indonésie ou à Bali sans cette liste des meilleures plages où poser sa serviette.

Plages de Java

À Java, les plages proches des villes sont souvent bondées le week-end. En s’éloignant un peu, vous découvrirez de superbes endroits.

Batu Karas

Un village tranquille et sans prétention avec deux belles plages. La plupart des visiteurs viennent ici pour les breaks de surf : Batu Karas est l’un des meilleurs endroits de Java pour s'y initier. Les vagues de The Point, au large de Java Cove, se déroulent lentement sur un fond sablonneux, ce qui est parfait pour les débutants qui les rejoignent en ramant. The Reef est un break plaisant en eau profonde ; Bulak Bender, le break reef en plein océan, est une droite difficile à 40 minutes en scooter des mers ou en bateau. 

Sud-ouest de Jogjakarta

Sur ce magnifique littoral se succèdent de jolies anses au sable doré, entrecoupées de caps escarpés. À 65 km de Jogja, la plage d’Indrayanti (également appelée Pulang Syawal) est une jolie crique qui plonge rapidement dans l’eau, fermée par des gros rochers ronds à une extrémité. L’endroit respire la sérénité, sauf le week-end, où il est bondé.
En repartant vers l’ouest, vous arrivez rapidement à l’anse de Sundak Barat, où l’on peut se baigner, puis à Krakal et ses quelques warung peu attirants près du parking. À l’est de la baie s’étend une longue plage déserte.
À environ 5 km à l’ouest d’Indrayanti, les deux croissants de sable de Drini sont séparés par un îlot accessible par une passerelle. Puis s’étire tout en longueur la plage de Sepanjang, plutôt exposée. Ensuite, Kukup, la plus touristique, est envahie d’étals de souvenirs et de warung. 
Un kilomètre plus à l’ouest, voici Baron, une plage touristique qui en revanche n’a rien d’inoubliable. Il faut également éviter Parangritis. 


La mer à Jogjakarta. alex hanoko

Îles de Karimunjawa

Ce parc national maritime comprend 27 îles très peu fréquentées, abritant quelques-unes des plages les plus belles et les plus sauvages d’Indonésie. Des mangroves bordent la majeure partie du littoral mais le sable n’est pas totalement absent : les deux plus belles plages sont, à 7 km au nord du bourg principal, Pantai Tanjung Gelam (5 000 Rp) où l’on pratique le snorkeling, et l’adorable plage privée de l’hôtel Nirvana Laut (12 500 Rp).

adobestock_37752547.jpeg

Ce parc national maritime comprend 27 îles très peu fréquentées, abritant quelques-unes des plages les plus belles et les plus sauvages d’Indonésie.

Papuma

Un bijou de sable blanc aux eaux azurées, dissimulé entre les plages de sable gris de la côte sud.  Papuma est baignée d’une eau turquoise où l’on peut nager relativement à l’abri. Quelques warung se trouvent sur place.

Plages de Bali

Si leur réputation est légendaire, les plages de Bali font pourtant pâle figure à côté de celles de nombreuses autres îles indonésiennes. L’île possède, en revanche, une culture balnéaire très vivante, qui rime avec surf, loisirs, bronzette et bars, des plus simples aux plus branchés. Sur ses plages orientées à l’ouest, habitants et touristes viennent voir le coucher du soleil. Le bord de mer est aussi un lieu de rituels purificateurs pour les Balinais.

Kuta Beach

Ce ruban de sable doré s’étirant vers le nord-ouest au delà de Canggu a lancé le tourisme sur l’île de Bali, notamment en devenant une Mecque du surf. Kuta, qui est souvent la porte d’entrée de Bali, ne plaira pas à tous les voyageurs. Une succession de cafés bon marché et de boutiques de surf bordent ses étroites rues, sillonnées d’un flux incessant de motos et de vendeurs de T-shirts, mais les nouveaux centres commerciaux tape-à-l’œil présagent un avenir encore plus grand public. De Kuta, il est facile de pratiquer le surf, la voile, la plongée, la pêche ou le rafting n’importe où dans le sud de Bali et de revenir avant le coucher du soleil. Les spas se multiplient, en particulier dans les hôtels, et offrent toutes sortes de prestations.

Péninsule de Bukit

Sa côte ouest est célèbre pour ses spots de surf et ses petites plages de sable clair, adossées à des falaises calcaires. Sa côte orientale est bordée de plages protégées par un récif, comme celle de Nusa Dua. Balangan Beach, une longue plage au pied des falaises, recouverte de cocotiers, ourlée d’un sable presque laiteux et parsemée de parasols blancs, vaut le détour. En constante évolution, Bingin compte plusieurs hébergements sympathiques, disséminés sur les falaises et sur la plage de sable blanc en contrebas. 


Une plage de la péninsule de Bukit. Zach Taylor

Est de Bali

Au nord de la plage préservée de Sanur, une longue série de plages aux eaux profondes se succèdent. Les vagues déferlent sur leur sable volcanique allant du gris clair au noir. Tout à l’est, sur la côte d’Amed, des anses de sable clair bordent des bourgs de pêcheurs.

Nusa Tenggara

Nusa Tenggara (Petites Îles de la Sonde) est sans doute la région d’Indonésie qui compte le plus de plages encore susceptibles d’être découvertes – par un voyageur ou un promoteur...

adobestock_205447519.jpeg

Nusa Tenggara

Îles Gili

Facile d’accès depuis Bali et Lombok, cet archipel est un haut lieu du snorkeling. Les soirées sur Gili T figurent parmi les plus animées du pays. Dotée des plages les attrayantes, Gili Air possède le charme le plus authentique et bénéficie de vues sur le Rinjani. Quant à Meno, c’est la tranquillité à l’état pur. Le point commun des Gili : la séduction qu’elles exercent sur les voyageurs, qui ont beaucoup de mal à en repartir.

adobestock_46543057.jpeg

Cet archipel est un haut lieu du snorkeling

Lombok

Au sud, Gili Asahan et la côte nord de Gili Gede possèdent des plages au sable d’un blanc immaculé. Autour de Kuta (à ne pas confondre avec la plage de Bali) se succèdent plages et baies splendides. Imaginez une baie en arc de cercle, dont les eaux turquoise prennent une teinte bleu profond au large et viennent lécher une immense étendue de sable blanc, délimitée par des promontoires. La plage, quasi-déserte, est fréquentée par quelques rares pêcheurs et ramasseurs d’algues, accompagnés de leurs enfants. Alignez une dizaine de baies de la sorte sur le littoral, sur fond de collines irrégulières tachetées de luxuriantes parcelles de bananiers et de champs de tabac, et vous aurez un mince aperçu des splendeurs de Kuta. 

Sumbawa

Les meilleures plages de l’ouest de Sumbawa sont situées au sud de Maluk, à Rantung et au nord à Jelenga. À l’est, mettez le cap sur la région de Lakey. Les plages de Sumbawa sont particulièrement appréciées par les surfeurs, mais il y a de la place pour tous.


Sekongkang Beach, Sumbawa. pratanti

Flores

Les îles au large de Labuanbajo sont envoûtantes, surtout Pulau Sebayur et Pulau Kanawa. Pantai Merah sur l’île de Komodo est célèbre pour son sable rose. Le parc national marin des 17 îles, au large de Riung, compte une douzaine d’îles isolées aux sublimes plages de sable blanc désertes.

adobestock_82569677.jpeg

Pantai Merah sur l’île de Komodo est célèbre pour son sable rose

Roti

La principale plage de Nemberala est assez belle, mais plus on va vers le sud plus les plages sont larges et couvertes de sable blanc. Ba’a est la plus belle d’entre toutes. Pulau Do’o et Pulau Ndao, voisines, renferment aussi de séduisantes étendues de sable désertes.

Sumba

Il est rare de voir des gens se prélasser au soleil sur les plages de Sumba, car trop de villageois y débarquant inopinément. Les voyageurs les plus argentés peuvent succomber au charme cinq étoiles de Pantai Nihiwatu. Aussi belle, celle proche de l’Oro Beach House dégage une atmosphère beaucoup moins sélect.

Moluques

La plupart des magnifiques plages de cet archipel restent encore à découvrir. 

Îles Banda

Les meilleures plages des Moluques se trouvent dans les îles Banda. Prenez un bateau depuis Bandaneira pour profiter du charme de Pulau Hatta, de Pulau Ai et de Pulau Run. La palme revient à Pulau Neilaka, qui est bien plus un banc de sable blanc qu’une île.


Batelier des îles Banda. Matthew Winterburn

Îles Kei

L’idyllique plage de Pasir Panjang est le paradis du farniente. Les falaises ornées de pétroglyphes et les superbes paysages d’Ohoidertawun valent aussi le détour. En 2 heures à vélo, on peut rejoindre la sublime et retirée Pantai Ohoidertutu.

adobestock_208045439.jpeg

Pasir Panjang est le paradis du farniente

Papouasie

Si la Papouasie n’est pas une destination balnéaire en soi, elle cache pourtant quelques joyaux.

Îles Raja Ampat

Ces îles, éloignées et d’accès coûteux, renferment des plages sublimes et quasi désertes, surtout fréquentées par les amateurs de plongée et de snorkeling.

adobestock_162268619.jpeg

Ces îles, éloignées et d’accès coûteux, renferment des plages sublimes et quasi désertes

Pulau Biak

Les îles Padaido, au large de Pulau Biak, et Pulau Biak elle-même comptent quelques belles étendues de sable assez faciles d’accès.

Sumatra

Les meilleures plages de cette île immense se trouvent en fait sur les îlots qui la bordent, comme les îles Mentawai. Le trajet pour les rejoindre étant difficile et onéreux, le voyage ne vaut vraiment le coup que si vous comptez aussi faire du surf sur place.

Pulau Bintan

Joyau de l’archipel de Riau, cette île possède de belles plages peu construites, où l’on peut dormir dans des huttes.

Îles Banyak

“Banyak” qui signifie “multitude” est bien nommée : nombre de jolies plages orne cet archipel peu fréquenté de 99 îles au large d’Aceh.
Photo Balangan : rudi ganawan


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies