Indonésie

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Indonésie
  4. Les Incontournables

Indonésie : Les Incontournables

Le meilleur de l'Indonésie

 

Parc national de Komodo 

Devenu l’une des sept nouvelles merveilles naturelles du monde, le parc national le plus connu d’Indonésie comprend sur ses 1 817 km2 plusieurs îles et quelques-uns des fonds marins les plus riches du pays. Ces imposantes îles montagneuses, sillonnées de sentiers, accueillent les fameux dragons de Komodo, des varans de belle taille, faciles à observer. Autre curiosité animale : les bancs de poissons kaléidoscopiques qui attirent une profusion de requins et de raies manta, comme vous n’en verrez nulle part ailleurs en Indonésie.
 
 

Îles Gili 

Il est agréable de pouvoir quitter l’effervescence balinaise pour gagner l’une des attrayantes îles Gili, un archipel proche. Le moindre détail constitue une invitation à prolonger le séjour : du sable blanc, une mer chaude et turquoise, des récifs coralliens préservés – habitat privilégié des requins, des raies et des tortues marines – et des hébergements de luxe mais respectueux de l’environnement. Ajoutez à cela les restaurants et les clubs de “Gili T”, et vous comprendrez pourquoi ceux qui aiment cet archipel ne veulent jamais en repartir.
 
 

Danses balinaises

Ces danses sont une des portes à pousser pour découvrir un aspect de la culture balinaise, l’une des plus raffinées du monde. D’une grande puissance évocatrice avec leurs rythmes lancinants, les costumes sophistiqués de leurs danseurs, une chorégraphie très élaborée, voire même un aspect burlesque, ces danses traditionnelles sont accompagnées par un ensemble musical appelé gamelan. La percussion mélodique tantôt entraînante, tantôt heurtée rythme ainsi la vie nocturne à Ubud, haut lieu culturel à Bali. 
 
 

Pays toraja

Dans cette région de Sulawesi (Célèbes), dont les paysages sont constitués de rizières en terrasses, les vivants honorent leurs défunts par des cérémonies funéraires qui ont fait, en quelque sorte, la réputation du Tana Toraja. Durant plusieurs jours se succèdent des combats de buffles, des sacrifices d’animaux, des prières, des festins et des danses. Les défunts sont ensuite placés dans une niche creusée dans la roche et gardée par des effigies en bois, à moins que la sépulture ne soit suspendue à flanc de colline ou dans un arbre. 
 
 

Randonnée et rafting à Kalimantan

Kalimantan, partie indonésienne de Bornéo, attire les sportifs. À l’instar des explorateurs d’antan, il est possible de suivre un long trek qui parcourt des centaines de kilomètres dans la jungle au départ de la côte est – une randonnée formidable ! Place ensuite au rafting en eaux vives qui mène jusqu’à la côte ouest. Au cours du périple, vous goûterez à tout ce que Kalimantan peut vous offrir : sa nature, sa culture et une bonne dose d’adrénaline. 
 
 

Candi Sukuh

Il existe des temples plus majestueux et des monuments plus impressionnants ailleurs en Indonésie, mais le Candi Sukuh, qui date du XVe siècle, occupe une place particulière. Perché sur la pente d’un volcan, au centre de l’île de Java, il surplombe la plaine de Solo. Il a été qualifié de temple érotique en raison de ses nombreuses sculptures dédiées à la fertilité. Celles-ci évoquent la période animiste de Java et leur style semble bien antérieur à la construction du temple. 
 
 

Parc national de Tanjung Puting 

Dans ce parc national toujours très fréquenté de Kalimantan, vous lierez connaissance avec le plus grand primate d’Asie, l’orang-outan, et traverserez la jungle à bord d’un house-boat (bateau aménagé). Cette excursion de 3 jours vous fera remonter la rivière Sekonyer jusqu’au Camp Leakey. Plusieurs arrêts vous permettront d’observer les orangs-outans et d’autres animaux en cours de route. Malgré son confort, ce voyage qui s’adresse à tous garde une certaine authenticité. 
 
 

Vallée du Baliem 

La vallée du Baliem, en Papouasie, est le berceau des Dani, des montagnards ayant gardé leurs traditions malgré les changements introduits par le gouvernement indonésien et les missionnaires chrétiens. Vous dormirez dans des villages de huttes au toit de chaume, suivrez des sentiers dans la jungle, gravirez des coteaux, franchirez des torrents tempétueux sur des ponts suspendus. Mais surtout, vous serez charmé par le sourire des habitants et leur accueil. 
 
 

Pulau Bunaken

Connaissez-vous ces jardins d’artistes où des centaines de plantes d’espèces différentes prospèrent dans des petits pots décoratifs ? Maintenant, imaginez des jardins de récifs coralliens chatoyants, allant du noir au pourpre en passant par le blanc. Tout cela dans une eau limpide regorgeant de poissons iridescents, formant parfois des bancs scintillants. La beauté des fonds sous-marins autour de l’île de Bunaken dépasse votre imagination. Vous y verrez des tortues géantes, des requins des récifs voire même des dauphins et des dugongs. 
 
 

Îles Banda

Évocateur par son histoire, sa culture et sa beauté naturelle, cet archipel reculé est couvert de jungle et d’“arbres à épices” comme toutes les îles des Moluques, frangé de sable blanc et baigné d’une eau limpide aux récifs préservés. À Ambon, prenez l’avion pour Bandaneira. Promenez-vous dans les larges avenues de la capitale où l’on voit encore les vestiges de l’époque coloniale (Banda fut le point de départ de la colonisation de l’archipel), puis gagnez les îles alentour. Dans les villages règne une ambiance chaleureuse qui augure un séjour eposant. 
 
 

Parc national du Gunung Leuser 

Cette vaste étendue de jungle tropicale, englobant montagnes et vallées du nord de Sumatra, résonne de cris d’animaux. C’est un paradis pour les naturalistes et les aventuriers. S’étendant au bord d’une rivière couleur chocolat et parfait pour se délasser quelques jours, Ketambe constitue aussi un bon camp de base pour des randonnées de plusieurs jours, propices à l’observation des gibbons, des orangs-outans, et même, pour les plus chanceux, d’un tigre ou deux. 
 
 

Plages de la péninsule de Bukit, à Bali

Du haut d’une falaise près de Bingin à Bali, vous découvrirez une crique de sable blanc que rafraîchit la brume marine au-dessus de splendides breaks de surf. Telles des perles, ces petites anses rocheuses émaillent le littoral de la péninsule de Bukit, à l’extrême sud de l’île. Côté hébergement, libre à vous de choisir le dépouillement d’une hutte en bambou ou le luxe d’un hôtel perché sur les falaises.
 
 

Îles Raja Ampat 

Les îles éloignées, parfois inexplorées, de Raja Ampat, près de la pointe nord-ouest de la Papouasie, sont un paradis pour les plongeurs. La vie marine y est l’une des plus diversifiées au monde : raies manta géantes, requins-chabots ocellés “marchant” sur les fonds avec leurs nageoires, nudibranches (“limaces de mer”) multicolores, superbes coraux et, bien sûr, poissons de formes, de couleurs et de tailles variées. Le site est propice au snorkeling et, à terre, le paysage est aussi sublime. 
 
 

Volcans de Pulau Ternate

Cette série de montagnes volcaniques aux cônes parfaits tapissés de jungle et de girofliers, surplombant une mer azur, évoque la Polynésie. Une fois au bout du port de Bastiong, regardez derrière vous pour contempler le volcan Api Gamalama, qui domine Pulau Ternate – il nous rappelle combien nous sommes petits ! Au premier plan s’étire un magnifique bras de mer, ponctué d’îles embaumant le clou de girofle et les fleurs. 
 
 

Montagnes de feu

Parmi les nombreux volcans d’Indonésie, le Gunung Api est un Fuji miniature qui domine une anse naturelle dans l’archipel des Banda. Culminant à 666 m, il est entré en éruption en 1988 ; aujourd’hui, on gravit ses flancs en 3 heures. Autres volcans à la réputation bien établie, l’Agung à Bali, le Rinjani à Lombok et le célèbre Krakatau demandent plus de temps et il est recommandé d’être accompagné d’un guide pour faire leur ascension. 
 
 

Seminyak

À Bali, Seminyak, comme les stations balnéaires de Kerobokan et de Canggu, ses voisines, donne souvent l’impression d’être sur une autre île que la célèbre Kuta, son autre voisine. C’est un lieu chic et branché, apprécié par les top-models et les expatriés, mais moins tapageur que Kuta. Sa plage est une bande de sable qui s’étend jusqu’à l’horizon. Seminyak compte aussi d’innombrables boutiques, souvent tenues par des créateurs locaux, et, le soir, le programme est immuable : un délicieux dîner suivi d’une soirée dans un club. 
 
 

Borobudur

Le temple de Borobudur, au cœur de Java, constitue un hommage émouvant à l’apogée du bouddhisme sur l’île au IXe siècle et témoigne de l’art indonésien de cette période. Faisant partie des plus importants sites bouddhiques du monde, ce sanctuaire est aussi l’un des plus beaux d’Asie du Sud-Est ; de forme pyramidale, il se compose de terrasses ouvertes, superposées et couronnées par un stupa monumental. Des bas-reliefs sculptés illustrent la doctrine bouddhiste, tandis que des effigies du Bouddha sont placées dans des stupas ouverts. 
 
 

Cuisine indonésienne

Les mets de l’archipel reflètent l’essence du pays. Le riz abondant renvoie aux paysages fertiles, les épices rappellent l’époque du négoce et de la présence européenne, tandis que le piment évoque la passion. Chinois, Portugais, Néerlandais, mais aussi les commerçants arabes ont influencé les saveurs des plats où prédominent la coriandre, la citronnelle, la noix de coco et le sucre de palme. Les satay (brochettes), le nasi goreng (riz frit) et le gado-gado (légumes avec une sauce arachide) sont à juste titre réputés, et leurs variantes innombrables.
 
 

Nuits de Jakarta

Si vous aimez faire la fête, Jakarta est le lieu idéal dans l’archipel, même si c’est un secret bien gardé en Asie du Sud-Est. Bien sûr, l’Indonésie est une nation où l’islam prédomine, mais la tolérance règne dans la capitale (dans le nord de la ville, les clubs se font malgré tout discrets), qui compte plusieurs adresses pour s’amuser : des salons chics plutôt bon genre, des bars privilégiant la musique funk des années 1970, des scènes de rock alternatif et des clubs d’électro où les DJ ont le statut de messies. 
 
 

Vallée d’Harau

Quittez la ville animée de Bukittinggi pour la paisible vallée d’Harau, avec ses homestays (logements chez l’habitant) et ses hôtels rustiques, dans un paysage de falaises à pic. Les cascades jouxtent les villages, les rizières et les étangs couverts de lotus. Vous ferez de l’escalade, des randonnées dans la forêt équatoriale ou observerez les oiseaux. Si le voyage en bus sur des routes cahoteuses vous lasse, faites une pause : détendez-vous quelques jours dans un village ou assistez à un cours de cuisine minangkabau. 
 

Mis à jour le : 4 juin 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies