1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 aurores et crépuscules inoubliables
Idées de voyage

10 aurores et crépuscules inoubliables

Carte

C'est le plus grand tour de magie que nous offre la planète : le soleil apparaît, puis disparaît. Selon le lieu, vous pouvez assister au plus beau des spectacles !

1. Swayambhunath, Katmandou (Népal)

Ce stupa, impressionnant avec ses yeux peints (Bouddha regarde tout !) et ses drapeaux de prières, surplombe Katmandou. Faites l'effort de grimper la colline puis son escalier, où s'amuse un groupe de singes espiègles (d'où le surnom de « temple des Singes »), pour le lever du soleil : c'est une expérience magique. Selon la légende, la vallée de Katmandou était autrefois un lac, et la colline sur laquelle se tient le stupa est « apparue toute seule » (swayambhu), comme un lotus sur l'eau. Ce sanctuaire bouddhiste semble toujours flotter au-dessus de la brume et du brouhaha de la capitale népalaise. Quand le soleil apparaît, voilé de rose, les cloches tintinnabulent, les moulins à prières tournent et les vœux s'élèvent.
Le temple est accessible par une brève course en taxi.

2. Grand Canyon (États-Unis)

Certains crépuscules concentrent les regards vers le ciel, d'autres incitent à observer la nature alentour. Il est difficile d'imaginer un tableau plus exquis que celui offert par le soleil sombrant dans le Grand Canyon, dont les parois se parent de rayures crème, lavande et ocre. Attardez-vous pour admirer les derniers reflets irisés sur les cimes et les premières étoiles au firmament. Boudez le Hopi Point, site réputé mais bondé, pour rejoindre le Yaki Point, tout aussi beau et plus paisible.
Le meilleur moyen de vous rendre sur place pour le coucher du soleil est d'emprunter les navettes gratuites.

3. Mont Kilimandjaro (Tanzanie)

Appelé aussi Uhuru (« liberté » en swahili), ce sommet couronné de neige est le point culminant (5 895 m) de l'Afrique. Après les premiers explorateurs et quelques écrivains aventuriers, il conquiert aujourd'hui plusieurs milliers de randonneurs par an, attirés par le spectacle du soleil levant sur les plaines scintillantes et la possibilité d'observer des « oiseaux du soleil » et des colobes. L'accès au sommet se fait à travers les cultures, les forêts tropicales et les prairies alpines jusqu'aux paysages lunaires des hauteurs. Cette ascension ne nécessite pas de matériel, mais elle peut être très dangereuse : soyez en excellente condition physique et choisissez des guides sérieux.
Plus facile : suivez les sentiers de randonnée qui relient les localités situées sur les pentes inférieures du Kilimandjaro.

4. Angkor Vat (Cambodge)

Ornées de sculptures de nymphes célestes, ces somptueuses flèches en forme de lotus se détachent sur le ciel bleu et se reflètent dans un lac. Elles appartiennent au plus grand des temples d'Angkor, érigé au XIIe siècle par un roi khmer en hommage à Vishnu. Abandonné au XVe siècle, le site a été envahi par les racines des banians géants et par l'épaisse forêt. Au soleil couchant, tout Angkor se pare de nuances dorées. À l'aube, les temples sont baignés par les couleurs ambrées du levant. Magique !
Restez après le lever du soleil pour découvrir Angkor Vat quasiment désert, lorsque les groupes de touristes vont petit-déjeuner à Siem Reap.

5. Cable Beach et Broome (Australie)

Le rouge du pindan (la poussière rouille), le bleu-vert de la baie de Roebuck et le blanc nacré de la plage de Cable composent une palette de couleurs qui rend le paysage de Broome inoubliable. Faire une sieste sur cette plage, puis contempler le crépuscule sur l'océan Indien comptent parmi les moments forts d'une vie. Il y a souvent foule, mais sur cette étendue de 22 km de long, vous n'aurez aucun mal à trouver un peu d'intimité. Si les sables soyeux apportent un agréable confort, variez les plaisirs en admirant le soleil couchant à dos de dromadaire.
Le beau Cable Beach Resort (www.cablebeachclub.com) offre un cadre zen et le meilleur emplacement de la ville, directement sur la plage.

6. Stonehenge (Angleterre)

Au cours des IIIe et IIe millénaires avant notre ère, des hommes ont transporté et dressé vers le ciel ces rochers de 50 tonnes, sans doute pour en faire un sanctuaire dédié au Soleil. Le site garde pourtant ses mystères, et les mégalithes, disposés selon un plan circulaire et en fer à cheval, exercent toujours la même fascination. S'il donne parfois lieu aux rituels païens les plus farfelus, le site prend toute sa dimension lors du solstice d'été : c'est le meilleur moment pour voir les rayons du soleil atteindre le cœur du cercle de pierres, et la Heel Stone (« pierre talon ») est alors dans l'alignement du soleil levant.
Stonehenge occupe la plaine de Salisbury, dans le Wiltshire, à l'ouest d'Amesbury. Le site est géré par le National Trust (www.nationaltrust.org.uk).

7. Wadi Rum (Jordanie)

La romantique « vallée de la Lune » est aussi belle le jour que la nuit. Cette terre des Bédouins est entrée dans l'imaginaire occidental avec T. E. Lawrence (Lawrence d'Arabie) qui, avec le prince Fayçal, y avait établi son quartier général durant la Première Guerre mondiale. Lawrence a chanté les beautés du Wadi Rum dans les Sept Piliers de la sagesse – nom d'un rocher de ce désert de pierre. Dominé par de hautes montagnes de grès, le Wadi Rum est sublimé par la lumière changeante au lever du soleil. Cette étendue austère devient alors un environnement inoubliable.
Peu de transports publics desservent le village de Rum ; la plupart des visiteurs viennent avec un circuit organisé depuis Wadi Musa ou Aqaba. Voir aussi http://fr.visitjordan.com.

8. Porte du Soleil du Machu Picchu (Pérou)

Arrêt sur image : vous êtes au sommet des Andes, sur le Chemin de l'Inca (la route qui relie Cuzco à la cité du Machu Picchu) et vous levez le camp à l'aube pour atteindre l'Intipunku (porte du Soleil) à l'aurore. Vous marchez ensuite jusqu'à découvrir la « cité perdue des Incas », dispersée sur les terrasses verdoyantes, sous le pic acéré du Huayna Picchu. Vous reconnaissez les vestiges des palais, des bains et des temples, dont plusieurs sont dédiés au culte du dieu Soleil, Inti. La lumière devient alors plus intense et fait ressortir le vert de la plaine et les détails de la citadelle. Votre matinée commence bien !
Le quota des visiteurs est limité sur le Chemin de l'Inca ; il faut demander un permis au moins six mois à l'avance.

9. Cap Sounion (Grèce)

Certes, vous ne serez pas seul, mais comment oublier les rayons du soleil couchant caressant les ruines du cap Sounion ? C'est à 70 km d'Athènes que les anciens Grecs firent ériger, en 444 av. J.-C., le temple de Poséidon. Aujourd'hui, 16 colonnes doriques d'une blancheur éclatante trônent sur l'éperon rocheux de 65 m qui supporte le site et plonge à pic dans la mer. De là, la perspective embrasse les îles de Kéa, Kythnos, Sérifos et Égine. Envoûté, le poète Lord Byron grava son nom sur l'une des colonnes, mais on ne sait si ce fut au crépuscule
Il faut compter environ 1h30 de route, en longeant la côte d'Apollon, pour atteindre le cap Sounion depuis Athènes.

10. Svalbard (Norvège)

L'extrême nord de l'Europe est un fabuleux pays de glaciers et d'icebergs, royaume des baleines, des rennes et des ours polaires. Pendant quatre mois entiers, cette région glacée est plongée dans le noir hivernal. L'été (de fin avril à fin août) fait place en revanche aux nuits blanches sous le soleil de minuit. L'astre ne disparaît plus sous l'horizon, mais continue de décrire un arc de cercle en déclinant des couleurs surprenantes. Combinez votre coucher du soleil de minuit avec une randonnée sur un glacier ou une promenade en kayak.
Svalbard n'est pas une destination bon marché : l'aéroport le plus proche est à 1 000 km de là, et les hébergements à petit prix sont rares.

evaneos