1. Accueil
  2. Magazine
  3. Cambodge : un pays, trois itinéraires

Cambodge : un pays, trois itinéraires

Mis à jour le : 11 juillet 2018

Carte

On ne compte plus les trésors qui attendent le touriste curieux au Cambodge : Phnom Penh, la capitale trépidante, Sihanoukville, la principale station balnéaire, des îles paradisiaques, des villes provinciales au charme alangui ou des régions montagneuses et peu explorées à l'est comme à l'ouest... Si vous peinez à établir votre itinéraire et à faire votre choix parmi ces merveilles, on vous donne trois itinéraires clés en mains, que vous partiez, une ou deux semaines, voire un mois. 

Itinéraire 1 : une semaine

1.jpg

Le Cambodge en une semaine

Si vous manquez de temps, concentrez-vous sur ces deux villes : Phnom Penh et Siem Reap, porte des temples d’Angkor. En séjournant deux nuits dans la capitale et trois ou quatre à Siem Reap, vous découvrirez le meilleur de l’histoire et de la vie moderne du Cambodge. Démarrez à Phnom Penh pour plonger dans l’histoire pleine de contrastes du Cambodge. Revivez les gloires du passé au Musée national, où est exposée la plus belle collection au monde de sculptures angkoriennes, et au Palais royal, qui réunit nombre d’objets inestimables. Vous pourrez découvrir un passé plus sombre en visitant le musée Tuol Sleng et les camps d’exécution de Choeung Ek, deux sites bouleversants, mais incontournables pour comprendre le Cambodge actuel.

Bien que déroutante, Phnom Penh est une ville dynamique où l’histoire côtoie les hôtels de charme, les restaurants fusion et les bars tendance. Comptez deux soirées pour prendre la température de la scène nocturne. De la capitale, prenez un vol d’une demi-heure en direction du nord-ouest jusqu’à Siem Reap, ou faites le trajet en voiture (comptez une journée) si vous souhaitez profiter de la campagne cambodgienne. Une fois sur place, cap sur les temples d’Angkor, qui méritent deux ou trois jours. Commencez par les plus importants, comme Angkor Vat, le Bayon et le Ta Prohm, mais accordez également du temps à certains temples moins connus, comme le magnifique Banteay Srei et l’immense Preah Khan. Les sportifs pourront s’offrir quelques activités, comme une descente en tyrolienne au Flight of the Gibbon Angkor.

adobestock_6955203.jpeg

Angkor Vat, le plus grand édifice religieux de la planète

Passez ensuite en mode détente et profitez des bons restaurants et des bars animés de Siem Reap. De la cuisine khmère authentique à la gastronomie française, la scène culinaire de Siem Reap est délectable. En fin de soirée, explorez les ruelles des environs de Pub St.

Terminez votre séjour par une séance bien-être dans l’un des luxueux spas de la ville. La meilleure période pour faire le trajet entre les deux villes par voie terrestre va de juillet à décembre : à cette époque, la campagne est luxuriante.

Itinéraire 2 : deux semaines

itinerairze.jpg

Itinéraire : deux semaines au Cambodge

Cet itinéraire donne un bon aperçu du pays, à travers ses temples, ses plages et sa capitale. S’il peut être effectué dans un sens ou dans l’autre, mieux vaut toutefois commencer par Phnom Penh, puis découvrir la côte avant de rejoindre les temples d’Angkor, en point d’orgue à votre voyage. À Phnom Penh, visitez le remarquable Musée national et la pagode d’Argent, l’un des trésors de la capitale. Vous y découvrirez de bons restaurants et une délicieuse cuisine de rue. Faites des emplettes au psar Tuol Tom Pong (marché) et profitez d’une vie nocturne débridée jusqu’à l’aube.

Prenez un bateau rapide pour Phnom Da, un temple préangkorien, avant de rallier, au sud, la ville de Kampot, à l’architecture coloniale, qui constitue une base parfaite pour rayonner dans la région. De là, explorez la ville côtière de Kep, l’île de Koh Tonsay (île du Lapin) voisine et des pagodes troglodytiques. Vous pouvez également faire un détour par la station climatique de Bokor ou une plantation de poivriers.

Ensuite, cap à l’ouest, vers Sihanoukville, la principale station balnéaire du pays. Au programme : plongée sous-marine, snorkeling, farniente et festins de fruits de mer. Côté plages, vous aurez le choix entre la festive Serendipity Beach, Otres Beach la décontractée, et Koh Rong et Koh Rong Samloem, deux îles promises à un bel avenir. Repassez par Phnom Penh pour gagner Kompong Thom et visiter les temples préangkoriens de Sambor Prei Kuk.

adobestock_189179894.jpeg

Koh Rong Samloem

Terminez par les temples d’Angkor – Angkor Vat, le Bayon et le Ta Prohm, notamment –, en prenant le temps de vous aventurer jusqu’aux sanctuaires plus lointains, comme Kbal Spean et Beng Mealea, en pleine jungle.

Consacrez un peu de temps à Siem Reap, qui propose quantité d’activités, des cours de cuisine aux expéditions en Vespa. Cet itinéraire peut se faire en deux semaines à un rythme soutenu, ou en trois semaines en prenant son temps. Des transports publics desservent la plupart des étapes, mais certains crochets nécessitent une voiture ou une moto.

Itinéraire 3 : 1 mois

mois.jpg

Itinéraire : un mois au Cambodge

Le Cambodge est un petit pays ; malgré les routes par endroits en mauvais état et la lenteur de certains transports, les principaux sites peuvent se visiter en un mois.

En partant de Phnom Penh, passez par Kompong Cham, une ville animée au bord du Mékong, puis prenez la direction de Kratie pour observer les dauphins d’eau douce de l’Irrawaddy, avant de découvrir la beauté du Nord-Est. Afin de pouvoir explorer le reste du pays, il vous faudra choisir entre la province du Ratanakiri et le Boeng Yeak Lom, un lac de cratère, ou la province du Mondolkiri et l’Elephant Valley Project. Les deux provinces offrent des expériences hors du commun aux plus aventureux. Maintenant que la route entre Sen Monorom et Ban Lung est en bon état, vous pouvez combiner les deux en faisant un grand circuit, si votre emploi du temps le permet.

Rejoignez ensuite la côte sud. Prévoyez quelques jours à Kep ou sur l’une des îles proches, et un trajet en bateau de Sihanoukville jusqu’aux îles voisines, propices à la détente. De retour dans l’arrière-pays, visitez le parc national de Kirirom et sa forêt de pins peuplée d’ours noirs, et profitez des vues spectaculaires sur la chaîne des Cardamomes.

Puis, cap vers le nord-ouest jusqu’à la charmante Battambang. Cette ville coloniale, l’une des mieux préservées, fait une excellente base pour découvrir la vie rurale. Prenez le légendaire bateau lent jusqu’à Siem Reap – il traverse de splendides paysages le long de la sinueuse rivière Sangker –, et consacrez plusieurs jours aux temples d’Angkor. Admirez à loisir les merveilles d’Angkor et des alentours, mais aventurez-vous aussi jusqu’à Koh Ker, la capitale rivale noyée dans la jungle, ou au prasat Preah Vihear, un temple-montagne perché au bord d’une falaise à la frontière thaïlandaise.

Ce circuit peut s’effectuer en sens inverse, en commençant par Siem Reap et en quittant le Cambodge par bateau vers le Vietnam ou le Laos. Si vous arrivez du Laos, faites un crochet à l’est par le Ratanakiri avant de vous diriger vers le sud. Les trajets sont généralement faciles : vous prendrez des bus sur les grands axes, des taxis sur les petites routes et des bateaux.


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Cambodge