Floride : Histoire

Histoire de la Floride

 

50 000 av. J.-C.

Les premières tribus, venues de Sibérie, arrivent en Amérique. D'Alaska, elles descendent vers des climats plus cléments.

600 av. J.-C.

Des cultures plus élaborées travaillent la céramique, les coquillages, le cuivre et pratiquent l'agriculture (maïs).

1513

L'Espagnol Juan Ponce de León accoste près de l'actuel Cape Canaveral. Plusieurs groupes d'Indiens sont installés dans la région. Les Timucuan dominent dans le Nord de la péninsule, les Calusa dans le Sud-Ouest. Des tribus Tequesta, et Apalaches sont également présentes.

1565

Envoyé par le roi d'Espagne Philippe II, Menéndez de Avilés établit à Saint Augustine la première colonie européenne permanente en Amérique du Nord. Il s'attaque aux Français, établis depuis 1564 dans un fort près de l'actuelle Jacksonville. La flotte française est détruite par une tempête, les survivants massacrés par Menéndez.

1586

Les soldats de Sir Francis Drake mettent à sac et brûlent Saint Augustine, alors une ville commerciale prospère. Les Britanniques renouvelleront l'opération en 1702.

1700-1750

La tension monte entre puissances coloniales : Espagnols établis en Floride, Britanniques en Géorgie et Français en Louisiane.

1754

Guerre qui oppose les Britanniques aux Français alliés à certains Indiens.

1776-1783

L'Espagne cède la Floride à l'Angleterre en échange de Cuba. La guerre d'Indépendance américaine, qui éclate en 1776, affecte à peine la Floride loyaliste. Le deuxième traité de Paris, en 1783, met fin à cette guerre et rétrocède la Floride aux Espagnols.

1812

La guerre de 1812 (1812-1815), qui voit s'affronter Britanniques et Espagnols, d'un côté, Français et Américains, de l'autre, permet à ces derniers de pousser leur expansion vers le nord et le sud.

1817

Lors de la bataille de Horseshoe Bent, en Alabama, le futur président américain Andrew Jackson écrase dans le sang les Indiens creek, s'empare de la moitié de leur vaste territoire et chasse les survivants en Floride. La première des trois guerres séminoles éclate en 1817. Jackson envahit la Floride à la tête de 5 000 soldats, ravage les villages séminoles et la ville de Pensacola.

1819

Sous la pression des Américains qui pourchassent les Indiens et harcèlent les missionnaires espagnols, l'Espagne finit par céder la Floride aux États-Unis.

1828-1858

Élu président des États-Unis en 1828, Jackson proclame l'Indian Removal Act deux ans plus tard, qui accélère l'extermination des Indiens. Refusant de quitter la Floride pour les réserves de l'Ouest américain, les Séminoles opposent aux soldats américains une longue guerre de guérilla. En 1842, des milliers d'entre eux ont été transférés dans l'Ouest. Les Séminoles ayant trouvé refuge dans les Everglades sont officiellement bannis de Floride en 1853. La troisième guerre séminole éclate en 1855 et prend fin en 1858.

1845

La Floride est le 27e État admis dans l'Union.

1861

État esclavagiste, elle fait sécession et rejoint les États confédérés lorsqu'éclate la guerre civile. Durant le conflit, elle fournira aux confédérés des approvisionnements alimentaires (agrumes et viande).

1868

La Floride est de nouveau admise dans l'Union. Elle a dû pour cela accorder le droit de vote à la population noire, mais une fois les troupes fédérales parties, elle met en place un ensemble de lois discriminatoires.

1898

Suite à la destruction du Maine dans le port de La Havane, les Américains déclarent la guerre à l'Espagne et envahissent Cuba. La Floride, qui se trouve aux avant-postes de cet effort militaire, connaît un boom économique et devient une destination touristique.

Années 1920

Les États-Unis entrent dans la Première Guerre mondiale en 1917 et l'effort de guerre, notamment une forte présence navale dans l'État, entraîne un nouveau boom. Ses nombreuses côtes non surveillées et sa proximité avec Cuba et Porto Rico font de la Floride un paradis de la contrebande pendant la prohibition. Plusieurs tempêtes dévastatrices mettent un point d'arrêt à la spéculation immobilière.

1941-1950

La Floride se relève de la grande dépression en devenant l'un des rouages les plus importants de la machine de guerre américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est à Miami que l'armée américaine installe son dispositif de lutte contre les U-boats allemands.

Fin des années 1950

Aménagement de la côte de l'Espace (Space Coast) et installation de la NASA à cap Canaveral.

1961

L'attaque dans la baie des Cochons menée par des contre-révolutionnaires cubains, rassemblés en Floride depuis la révolution cubaine de 1959, est un fiasco. L'URSS riposte toutefois en installant des bases de missiles sur Cuba en 1962. S'ensuit la "crise des missiles cubains", au terme de laquelle les États-Unis s'engagent à ne pas attaquer Cuba et à évacuer des missiles américains de Turquie en contrepartie du retrait des missiles soviétiques de Cuba.

Années 1960-1970

Les immigrés cubains affluent en Floride. L'ouverture du gigantesque Disneyworld révolutionne l'industrie du tourisme.

1992

Des milliers d'Haïtiens se réfugient en Floride après le coup d'État militaire de 1991 à Haïti. La plupart sont arrêtés par les garde-côtes de Floride et refoulés à Cuba.

1993-1994

L'image de la Floride pâtit d'une vague de crimes touchant des touristes étrangers. Des mesures de sécurité prises par l'État redressent par la suite la situation.

1995

L'aviation cubaine abat deux avions d'une organisation anti-castriste se prétendant humanitaire ayant violé l'espace aérien cubain. Les sanctions américaines contre Cuba s'alourdissent. Les vols sont notamment supprimés entre Miami et La Havane ; ils seront rétablis en 1998.

1999

Début de l'affaire du petit Elian, écolier cubain âgé de 6 ans retrouvé au large de la Floride, alors qu'il fuyait son pays avec sa mère, morte lors du naufrage. Pendant un an, Cuba et les États-Unis se disputent la garde de l'enfant, qui repart finalement vers son pays natal avec son père, le 10 juillet 2000.

2000

Durant plus d'un mois d'imbroglio politico-judiciaire, la Floride est au centre de l'élection présidentielle américaine. La victoire républicaine en Floride permet finalement à George W. Bush de l'emporter, à quelques centaines de voix près.

2001

C'est en Floride que sont diagnostiqués les premiers cas de maladie du charbon, dont on ignore l'origine exacte.

2002

Réélection triomphale du gouverneur républicain Jeb Bush.

2005

Nouvelle législation sur la légitime défense qui autorise les habitants s'estimant menacés à faire usage d'une arme à feu ou de tout autre arme mortelle.

2007

Depuis 2007 le gouverneur de Floride est le républicain Charlie Crist, élu gouverneur avec 52% des suffrages contre 45% pour son adversaire démocrate Jim Davis.

2008

Le 4 novembre, les élections présidentielles se déroulent sans contestation, grâce aux nombreux avocats recrutés pour surveiller le scrutin, et à la nouvelle procédure facilitant le vote anticipé.

2010

La marée noire provoquée par la rupture de la plate-forme Deepwater Horizon est la pire de l’histoire des États-Unis. Les plages du Panhandle sont touchées et le tourisme s’effondre en Floride.

2010

En novembre, le républicain Rick Scott est élu gouverneur avec 48,87 % des voix, face à la démocrate Alex Sink et à l'indépendant Michael E. Arth. Il entre en fonction le 4 janvier 2011.
 

2014

Ouverture du tunnel du port de Miami (plus de 1 km) reliant le MacArthur Causeway sur Watson Island au port de Miami sur Dodge Island.

2017

Le président sortant Barack Obama met fin à la politique dite “wet foot, dry foot”, qui permettait aux Cubains arrivés aux États-Unis sans visa de devenir résidents permanents.

Mis à jour le : 27 avril 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Floride

Paramètres des cookies