1. Accueil
  2. Magazine
  3. Best of
  4. Best of Asie 2017 : les 10 destinations incontournables
Best of

Best of Asie 2017 : les 10 destinations incontournables

Texte par

Lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 12 juillet 2017

Carte

Vous rêvez d’une escapade en Asie ? Les experts de Lonely Planet ont passé le continent au peigne fin, exploré des terres ancestrales, des cités en pleine évolution et des îles sublimes pour vous présenter les endroits les plus fascinants à aller voir dans les 12 prochains mois.

1. Gansu, Chine

Le Gansu est une terre de pics enneigés, de ciels immenses et d’histoire de la Route de la Soie, avec des paysages irréels allant des sommets arides de Xiahe au désert arc-en-ciel photogénique du géoparc de Zhangye Danxia. Outre ce festin visuel, la cuisine locale – notamment les nouilles faites à la main de la région de Lanzhou – a aussi des adeptes chez les gourmets. La province est merveilleusement bien desservie grâce aux trains à grande vitesse et à des autoroutes modernisées, et un nouveau métro désengorgera la circulation de la capitale provinciale, Lanzhou, quand il ouvrira cette année. Mais des sites comme le Bouddha géant du monastère de Bingling gardent une atmosphère d’un autre âge. Joyau du Gansu et site artistique bouddhique d’importance mondiale, les grottes de Mogao, ont été largement rénovées en 2015, mais, comme toute la province, demeurent sous-estimées et relativement peu visitées.

1-_gansu.jpg

Gansu, Chine.

2. Sud de Tokyo, Japon

Deux villes au sud de Tokyo méritent qu’on leur consacre du temps lors d’une visite au Japon. Yokohama, la deuxième métropole du pays, n’est qu’à 20 minutes en train de la capitale et déborde d’attraits, avec sa situation en bord de mer, son architecture éclectique, ses micro-brasseries et sa délicieuse cuisine. Du 4 août au 5 novembre 2017, la triennale de Yokohoma (yokohamatriennale.jp) ajoutera à l’ensemble des projets artistiques contemporains novateurs. Vous pouvez sinon vous balader parmi les temples et les sanctuaires vénérables des collines qui entourent Kamakura, la première capitale féodale du Japon. À moins d’une heure de Tokyo, cette élégante ville de bord de mer est réputée pour le surf mais elle offre aussi un agréable choix de cafés et de restaurants décontractés, ainsi qu’une emblématique statue géante du Bouddha.

2-_south_of_tokyo_japan.jpg

Yokohama, Tokyo, Japon.
3. Nord du Kerala, Inde

Depuis des années, les visiteurs filent tout droit vers les plages du sud du Kerala, mais le nord de l’État, sa moitié sous-estimée qui a longtemps caché ses charmes provinciaux, émerge lentement tel le papillon de sa chrysalide. 2017 est l’année des 70 ans de l’indépendance de l’Inde et celle de l’ouverture d’un nouvel aéroport international à Kannur – le plus grand du Kerala – qui permettra de découvrir facilement le nord de l’État. Les plages proches de Kannur, Thottada et Bekal sont immaculées, et une série de séjours chez l’habitant et de complexes hôteliers a surgi pour offrir aux voyageurs avisés de tous budgets une vue sur le front de mer à faire pleurer tous les hôteliers de Goa. Dans les montagnes à l’est, Wayanad, une des réserves naturelles les plus méconnues du Kerala, est le paradis des éléphants sauvages.

3-_northern_kerala.jpg

Kerala, Inde

4. Keong Saik, Singapour

Ancien quartier rouge rongé par la criminalité, Keong Saik Road s’est réinventée pour devenir le symbole du “nouveau Singapour” branché. Derrière les jolies façades coloniales et art-déco, vous découvrirez les meilleurs restaurants de Singapour, dont la réputation n’est plus à faire, et où figure à la carte d’établissements comme Meta une cuisine fusion asiatique inventive. Toits-terrasses à la vue fabuleuse et bars à cocktails ultra-chics, comme le Potato Head Singapore, attirent une clientèle branchée ; vous pouvez ensuite passer la nuit dans un boutique-hôtel à l’élégance ancienne, comme le Naumi Liora. Cette élégance contagieuse a aussi touché Neil Road et Tek Lim Road, voisines, qui ont développé une personnalité qui leur est propre, et font de ce petit quartier de Singapour une destination délicieuse et incontournable pour tout visiteur de cette île-État.

4-_keong_saik_singapore.jpg

Keong Saik, Singapour.

5. Astana, Kazakhstan

Quand on survole la plaine infinie et vide du Kazakhstan, une cité scintillante apparaît soudain. Mirage de verre et d’acier avec une pyramide de vitrail, des gratte-ciel dorés et le plus grand auvent au monde, Astana est une ville bâtie sur le pétrole qui fait partie de la vision futuriste du président Nazarbaïev.
Comme il sied, de mi-juin à mi-septembre 2017, Astana accueillera l’Exposition universelle sur le thème de l’énergie du futur. Et à partir de 2017, les ressortissants de 45 pays (dont l’UE, les USA, le Canada et l’Australie) pourront visiter le Kazakhstan sans visa pour une durée de 30 jours maximum. De plus, l’introduction d’un LTR (transport par rail léger) et des améliorations du réseau de bus existant faciliteront la visite de cette cité moderne et cosmopolite.

5-_astana_kazakhstan.jpg

Astana, Kazakhstan

6. Takayama, Japon

Takayama n’a guère changé depuis le XVIIe siècle. Chaque matin, les deshi (disciples) de la “ville-temple” balaient, râtissent les cailloux et ouvrent les shoji (portes coulissantes) pour laisser entre le soleil ; artisans et épiciers accueillent le chaland aux asa-ichi (marchés matinaux), et les écoliers rieurs traversent la paresseuse Miya-gawa sur d’antiques ponts. Le Takayama Matsuri, un des plus beaux festivals du Japon, qui a lieu au printemps et en automne, est aussi coloré et captivant que les saisons elles-mêmes. Mais Takayama évolue : sa gare délicieusement branlante a été remplacée par un cube gris luisant. Les vieilles ruelles résonnent désormais de voix étrangères. Toujours aimable, une aubergiste se débat avec un dictionnaire d’espagnol… Un fan de mangas en pèlerinage prend des selfies devant un stand de cuisine de rue… C’est maintenant qu’il faut apprécier Takayama.

6-_takayama_japan.jpg

Tekayama, Japon

7. Xi’an, Chine

En Chine, où pouvez-vous parcourir à vélo (sur tout le tour !) les remparts de la ville datant de l’époque Ming, sinon ici ? Plus grande ville chinoise de l’ère Tang, à l'extrémité orientale de la route de la Soie, l’héritage historique varié de Xi’an est fantastique : quartier musulman animé, sommets nimbés de légende de Hua Shan, tombes impériales parsemant les plaines environnantes, et le plus bel ensemble de pagodes de la dynastie Tang du pays. Puis vient le plus beau : l’armée de guerriers de terre cuite, qui fêtera ses 30 ans d’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2017. Xi’an est vaste mais vit à un rythme tranquille, et de nouvelles ouvertures ont donné un coup de fouet à l’offre déjà superbe des hébergements. Ajoutez-y de nouveaux bars, cafés et une politique de 72 heures sans visa obligatoire et vous obtenez la meilleure période pour y venir.

7-_xian_china.jpg

Xi'an, Chine

8. Montagnes du Sri Lanka

Pour une escapade tempérée loin des côtes humides du pays, prenez un train pittoresque pour les montagnes idylliques du Sri Lanka. Kandy fera une très bonne introduction à la région : sa situation en bord de lac, ses sites sacrés bouddhiques et son jardin botanique en font un délice à explorer. Les monts verdoyants au delà sont tapissés de plantations de thé : visitez le Ceylon Tea Museum pour tout apprendre sur le produit d’exportation le plus célèbre du pays. Autre site important : la ville de montagne de Nuwara Eliya, ancien grand centre de l’empire Britannique, où vous pourrez revivre l’époque coloniale dans de somptueux hôtels ou des salons de thé pleins de nostalgie. Ou encore la petite Ella, qui se développe rapidement grâce à la randonnée, avec de très belles balades à faire dans les montagnes environnantes et une minuscule grand-rue bordée de cafés et de restaurants indépendants.

8-_sri_lankas_hill_country.jpg

Les montagnes du Sri Lanka.

9. Malacca, Malaisie

Le classement au Patrimoine mondial de l’Unesco du centre historique de Malacca en 2008 en a fait une destination touristique importante du Sud-Est asiatique. Depuis, de très nombreux bâtiments historiques ont pu être rénovés, et donner naissance à des boutiques-hôtels, des restaurants et des galeries. L’attention s’est récemment tournée vers le fleuve du même nom ; les promenades sur les méandres de cette voie navigable sont appréciées et bientôt des bateaux-taxis relieront la gare routière centrale de Malacca et le centre-ville. Allez voir la galerie Zheng He Duo Yun Zuan, répartie dans deux entrepôts transformés, au bord de l’eau, ou dénichez des souvenirs au Trash & Treasure, un marché aux puces qui se tient au bord du fleuve, chaque week-end. Puis allez à la Shore Shopping Gallery, un nouveau centre commercial haut de gamme où le toit-terrasse de la Sky Tower offre une vue panoramique sur cette métropole séduisante.

9-_melaka_city_malaysia.jpg

Malacca, Malaisie.

10. Raja Ampat, Indonésie

Raja signifie “roi” et ce titre est amplement mérité : les initiés décrivent cet ensemble d’îles indonésiennes exotiques comme l’un des plus beaux archipels d’Asie. Regorgeant de plages de sable blanc et de jungles luxuriantes, avec de curieux îlots en forme de champignon, les Raja Ampat sont un haut lieu de la biodiversité. Lorsqu’un bateau s’échoua ici récemment, détruisant une bande de corail, il déclencha une vague de protestations. Mais les dégâts restèrent localisés et la région compte toujours certains des récifs coralliens les plus divers et les plus riches de notre planète (plus de 200 sites de plongées restent intacts). Ceci, combiné à une offre écotouristique en pleine croissance, signifie sans doute que les Raja Ampat resteront les rois des îles.

10-_raja_ampat.jpg

Raja Ampat, Indonésie.


Article traduit de l'anglais par Vincent Guilluy
evaneos