Lonely Planet

Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Route de la Soie

Chine : Route de la Soie

Itinéraire de 3 semaines en Chine

Cet itinéraire qui conduit de Xī'ān (1) au Xīnjiāng via le Gānsù constitue un voyage inoubliable. Les environs de Xī'ān, dans la partie sud de la route de la Soie, abritent la célèbre Armée des soldats de terre cuite, l'un des sites emblématiques de la Chine impériale, ainsi que le vertigineux Huà Shān, l'une des cinq montagnes sacrées du taoïsme, que les plus courageux pourront gravir. Dans la ville-même, l'intéressant quartier musulman compte des restaurants de spécialités hui. Prenez ensuite le train à destination de Lánzhōu (2) et descendez à Tiānshuǐ (3), dans le sud-est du Gānsù, pour visiter les remarquables grottes bouddhiques du verdoyant Màijí Shān. De Lánzhōu, il est possible de quitter momentanément la route de la Soie pour explorer les cités monastiques de Xiàhé (4) et de Lángmùsì (5), à la lisière du Tibet. Le corridor du Héxī débouche naturellement sur la ville de Jiāyùguān, ancien avant-poste de la Grande Muraille. Il passe auparavant par Wǔwēi et Zhāngyè (6), où le temple du Grand Bouddha renferme une énorme statue de Sakyamuni couché. Vous pourrez monter sur les remparts battus par les vents du fort de Jiāyùguān, dernier bastion de l'Empire du Milieu avant l'Asie centrale, et longer la section la plus occidentale de la Grande Muraille. Outre qu'on y mange bien, la ville-oasis de Dūnhuáng (7) s'avère particulièrement plaisante et soignée. Elle voisine avec l'imposante mont des Sables chantants, au sud, des sites éparpillés dans le désert alentour et, surtout, les envoûtantes grottes de Mògāo, qui forment sans doute le plus bel ensemble d'art bouddhique du pays. On accède à la province ouïgoure du Xīnjiāng, au nord-ouest, par la ville de Hāmì (8), qui produit des melons, avant de poursuivre vers Turpan (9) et Ürümqi (10) ; en chemin, ne manquez pas de passer la nuit dans une yourte sur les rives du Tiān Chí (11). Une ligne ferroviaire épouse ensuite le parcours de la route de la Soie septentrionale jusqu'à Kachgar (12), aux portes de l'Asie centrale. On peut aussi rejoindre cette dernière par la route de la Soie méridionale, empruntée jadis par Marco Polo, qui longe une partie du désert du Taklamakan. De Kashgar, la route du Karakoram rallie le Pakistan.

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Chine