Chine : Visa

Entrer en Chine

Demande de visas pour la chine

Les ressortissants français, belges, suisses et canadiens ont besoin d’un visa pour entrer en République populaire de Chine. Seuls les visiteurs qui se rendent à Hong Kong ou Macao en sont dispensés (notez qu’ils ne peuvent pas quitter ces villes durant leur séjour). Voir aussi l’encadré ci-dessous pour les visiteurs en transit.
L’accès à certaines régions particulièrement sensibles est limité et les visiteurs doivent souvent obtenir un permis supplémentaire du Bureau de la sécurité publique (BSP ; 公安局 ; Gōng’ānjú). Il existe une réglementation spécifique pour le Tibet, que les autorités peuvent brutalement décider de fermer aux étrangers.
Votre passeport doit être valable au moins six mois après la date d’expiration de votre visa (neuf mois pour un visa à double entrée), avec au minimum 2 pages vierges. Pour les voyageurs de moins de 18 ans, un parent doit signer le formulaire de demande en leur nom.
Lors de nos recherches, les formalités de demande de visa étaient rigoureuses et les demandeurs devaient fournir :

  • Une photocopie des réservations des billets d’avion depuis/vers la Chine.
  • Les confirmations de vol avec toutes les dates d’entrée et de sortie pour un visa à double entrée.
  • La confirmation de réservation de l’hôtel où vous séjournerez (elle pourra être annulée plus tard si vous voulez loger ailleurs).
  • Si vous séjournez chez des amis ou des parents, la photocopie de la page d’identité de leur passeport, une photocopie de leur visa chinois et une lettre d’invitation de leur part.

Prix d’un visa (hors frais du service consulaire) 
à une/deux entrées :

  • 35/50 € pour les Français
  • 30/43 € pour les Belges
  • 80/100 FS pour les Suisses
  • 100 $C pour les Canadiens (tous types de visa)

Un visa ordinaire de 30 jours peut être émis en 4 ou 5 jours ouvrables. Un visa express (1-2 jours) coûte un supplément de 20 €. Les demandes de visa doivent être adressées aux services consulaires ou, en ligne, par l’entremise du Chinese Visa Application Service Centre (Centre de demande des visas chinois ; www.visaforchina.org ; formulaires téléchargeables). 
Un visa ordinaire de 30 jours est valable durant les 3 mois suivant sa délivrance et sa date d’activation est celle de l’entrée en Chine. Les visas touristiques de 60 et 90 jours sont plus difficiles à obtenir. Pour rester plus longtemps que 30 jours, vous pouvez faire proroger votre visa en Chine.
Pour obtenir un visa, vous devez remplir un formulaire de demande de visa avec (au moins) une photo. En général, vous paierez votre visa lorsque vous irez le chercher. Un visa envoyé par la poste, au Canada par exemple, peut prendre environ 3 semaines. 
Pour vous simplifier les démarches, des agences spécialisées se chargent des formalités auprès des services délivrant les visas. 
Si vous passez par ces agences, vous paierez des frais supplémentaires.
En France, vous pourrez notamment contacter : 

  • Action Visa (01 45 88 56 70 ; www.action-visas.com ; 12 rue du Moulin-des-Prés, 75013 Paris)
  • Visas Express (CIBT visas ; 0825 08 10 20 ; visas-express.fr ; 37-39 rue Boissière, 75116 Paris)
  • Hong Kong est un bon endroit pour se procurer un visa pour la Chine. Le China Travel Service (CTS ; 广州中国旅行社 ; Zhōngguó Lǚxíngshè) pourra vous en obtenir un. Vous pouvez aussi contacter directement le Service des visas de la République populaire de Chine (852 3413 2300 ; www.fmcoprc.gov.hk/eng ; 3e et 4e niv., China Resources Bldg, 26 Harbour Rd, Wan Chai ; h9h-12h et 14h-17h lun-ven).

Vous devrez fournir 2 photos d’identité. Les tarifs des visas à Hong Kong sont :

  • Visa standard 500/400/200 $HK pour un visa délivré en 1/2/3 jours 
  • Visa à double entrée 600/500/300 $HK pour un visa délivré en 1/2/3 jours
  • Visa à entrées multiples de six mois 800/700/500 $HK pour un visa délivré en 1/2/3 jours
  • Visa à entrées multiples (1, 2, 3 ans) 1 100, 1 000, 800 $HK pour un visa délivré en 1/2/3 jours

Depuis Hong Kong, des visas de 5 jours pour Shēnzhèn payables en espèces (toutes nationalités sauf Britanniques 160 ¥) sont disponibles aux postes-frontières de Luóhú (Lo Wu ; h9h-22h30), Huángǎng (9h-13h et 14h30-17h) et Shékǒu (8h45-12h30 et 14h30-17h30.
Des visas de 3 jours sont également délivrés à la frontière Macao-Zhūhǎi (168 ¥ pour la plupart des nationalités ; h8h30-12h15, 13h-18h15 et 19h-22h30). 
Si vous devez détailler votre parcours touristique sur le formulaire de demande, indiquez des destinations ordinaires et évitez de mentionner le Tibet ou l’ouest du Xīnjiāng, afin de ne pas attirer l’attention. Ceux qui travaillent dans les médias voudront peut-être indiquer une autre profession de peur que le visa leur soit refusé ou qu’on ne leur accorde une durée de séjour inférieure à celle demandée.

Pour Hong kong

Les citoyens de l’Union européenne, ainsi que les Suisses et les Canadiens sont exemptés de visa d’entrée à Hong Kong pour un séjour touristique de moins de 90 jours (20 €). Attention, si vous visitez Hong Kong depuis la Chine, vous devrez détenir un visa à double entrée, à entrées multiples ou demander un nouveau visa pour pouvoir retourner sur le continent.

Pour macao

Lors de nos recherches, les citoyens de l’Union européenne et les Suisses pouvaient rester jusqu’à 90 jours à Macao sans visa. Le séjour était limité à 30 jours pour les Canadiens. Si vous vous rendez à Macao depuis la Chine et comptez retourner sur le continent, vous devrez détenir un visa à double entrée ou à entrées multiples.

Prorogation de visas

Pour la Chine

Les prorogations sont délivrées par le service des Affaires étrangères du BSP. 
La première prorogation de 30 jours est délivrée sans problème sur les visas touristiques standards (entrée unique) ; les prorogations ultérieures d’un mois sont plus difficiles à obtenir et n’accordent parfois qu’une semaine supplémentaire. Il arrive que les BSP situés en province se montrent plus indulgents à délivrer des prolongations, mais mieux vaut ne pas trop y compter. Si vous avez épuisé toutes les possibilités, il vous reste toujours la solution d’effectuer un court séjour à Hong Kong pour y demander un nouveau visa.
Le coût d’une prorogation sur un visa à entrée unique varie en fonction de la nationalité du demandeur (160 ¥ pour un Français ou 165 ¥ pour un Canadien par exemple). La procédure peut prendre jusqu’à 5 jours. 
L’amende pour un dépassement du temps de séjour autorisé atteint 500 ¥ par jour. Certains voyageurs signalent avoir rencontré des difficultés avec des agents chinois ayant mal compris l’expression “valid until” écrite sur leur visa. Pour un visa touristique (L) d’un mois, elle désigne la date limite au-delà de laquelle vous ne pouvez plus entrer dans le pays, et non la date d’expiration du visa.

Pour Hong kong

Si vous devez prolonger un visa de tourisme, déposez une demande auprès du département de l’Immigration de Hong Kong (852-2852 3047 ; www.immd.gov.hk ; 2e niv., Immigration Tower, 7 Gloucester Rd, Wan Chai ; 8h45-16h30 lun-jeu, 9h-11h30 sam). Les prolongations (160 $HK) ne sont pas délivrées facilement, sauf en cas de circonstances particulières – maladie, par exemple.

Pour Macao

Si votre visa arrive à expiration, vous pourrez obtenir une prolongation d’un mois auprès du département de l’Immigration de Macao (853-2872 5488 ; rdc, Travessa da Amizade ; 9h-17h lun-ven).

Permis de résidence

Il s’agit d’un permis délivré aux étrangers séjournant en Chine à long terme : cette “carte verte” a une validité de 5 ou 10 ans. Pour l’obtenir, vous devrez présenter tous les documents requis et subir un examen médical (payant). En cas de perte, son remplacement génère des frais importants.

Articles récents

Guide de voyage Chine

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Chine