1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 aventures à vivre en 2014
Idées de voyage

10 aventures à vivre en 2014

Mis à jour le : 18 janvier 2017

Carte

Le farniente, très peu pour vous ? Piochez dans notre sélection 2014 pour des voyages riches en sensations.

1. VTT à Avoriaz, France

Avoriaz, l’une des 12 stations de ski des Portes du Soleil, s’agite aussi l’été, grâce à ses incroyables sentiers de VTT taillés dans la pente raide, formidable terrain de jeu pour vététistes de tous niveaux. Les 25 remontées mécaniques des Getz et de Morzine mènent à 650 km de pistes à dévaler tranquillement ou de façon plus sportive. Fin juin (du 27 au 29), la rando VTT Pass’Portes du Soleil rassemble plus de 6000 fanas de poussière et d’adrénaline pour une descente de 80 km. La saison d’été s’achève en septembre, pour laisser bientôt place aux skieurs.
Rustine School (www.rustine.fr) propose des cours de maniabilité, de trial et de sauts – vélo et casque inclus.

2. Le cap Horn en voilier, Chili

Les grands voiliers ont l’air tout droit sortis d’une toile de maître du XIXe siècle, mais inutile de chercher une machine à remonter le temps pour voguer à bord d’un trois-mâts sur une mer démontée. Si la maîtrise du sextant n’est pas indispensable non plus, vous devez être prêt à passer du temps sur le pont et serez chaudement encouragé à escalader les gréements. La route Auckland-Falklands (de la Nouvelle-Zélande aux Malouines) via le cap Horn est l’un des itinéraires maritimes les plus exigeants au monde, mais elle vous vaudra d’afficher d’un coup 5 400 miles nautiques au compteur, et sur des eaux tumultueuses. Larguez les amarres !
Classic Sailing (www.classic-sailing.co.uk) exige une expérience préalable pour son périple au cap Horn, mais propose aussi des itinéraires plus courts pour les novices.


Cap Horn, Chili. Touring Club

3. L’Ice Marathon en Antarctique

Lancez-vous dans un challenge tellement surhumain que vous clouerez le bec à vos amis, et pour longtemps. Chaque année, l’Ice Marathon se déroule par des températures avoisinant les -20°C – mais aussi sous un vent glacial qui vous donnera l’impression qu’il en fait 20 de moins – et dans un environnement si hostile que même les manchots ont l’air de bouder. Pourtant, pour participer à ce marathon polaire, aucune expérience de course dans le froid extrême n’est exigée. Vous avez toutefois intérêt à écouter les conseils d’habillement donnés comme si votre vie en dépendait – car c’est sans doute le cas.
L’Ice Marathon 2014 (www.icemarathon.com) est prévu pour les 19-23 novembre, mais les dates exactes sont soumises aux conditions météo.

4. L’archipel des Sporades à la nage, Grèce

Vous n’avez pas eu besoin de voir Leonardo DiCaprio dans La Plage pour savoir qu’arriver à la nage dans sa destination de vacances est à la fois magique et plutôt classe. Grâce à ce circuit dans un petit coin tranquille de la mer Égée, c’est ce que vous ferez tous les jours : aller d’île en île à la seule force de votre brasse, et sans bagages (ils vous suivent à bord du bateau auxiliaire). Vous partagerez le littoral déchiqueté de l’archipel des Sporades et ses eaux turquoise avec des dauphins, des phoques et des chercheurs, la zone faisant partie de l’un des plus vastes parcs marins d’Europe.
Swim Trek (www.swimtrek.com) propose ces circuits en juin et juillet, avec environ 5 km de nage par jour en moyenne, et des analyses vidéo pour améliorer vos talents de nageur.

5. Le mont Baker à ski ou en snowboard, État de Washington, États-Unis

Faire l’ascension d’un sommet, c’est bien ; mais grimper en sachant que vous allez vous offrir une belle montée d’adrénaline, c’est tout de même plus marrant, non ? Sans compter que l’ascension est plus facile et plus rapide à ski qu’à pied, et que les snowboarders peuvent désormais se joindre à l’équipée grâce aux planches splitboards. Le mont Baker culmine à 3 285 m : avant d’arriver là-haut, via des glaciers, le panorama sublime saura vous distraire de vos efforts, entre montagnes, îles San Juan et tracé sinueux des rivières environnantes.
L’American Alpine Institute (www.alpineinstitute.com) organise ce type de randonnées sur 3 jours en mai et juin ; une expérience de la randonnée à ski/snowboard est nécessaire.


Mont Baker à ski, États-Unis. Richard Droker

6. Kayak au Kamtchatka, Russie

Envie d’aller vous perdre au bout du monde, au milieu de nulle part ? Lancez-vous dans cette expédition de 160 km, mêlant randonnée et kayak au fin fond du Kamtchatka – à condition d’avoir une certaine dose d’énergie à revendre. Votre petite troupe sera déposée en hélicoptère au pied du volcan Karymski, avant de traverser la taïga sibérienne. Là, pas de routes, pas d’habitants ; les seules empreintes visibles sont celles des 25 000 ours bruns qui vivent dans le coin. Arrivés aux sources de la Jupanova, rivière riche en truites et en saumons, c’est en kayak que vous continuerez, jusqu’à la mer de Béring.
Pour cette expédition avec Natural Habitat (www.nathab.com), en partenariat avec le WWF, il vous faut avoir déjà voyagé plusieurs jours à la force de la pagaie, en milieu fluvial et maritime.

7. Escalade à Yangshuo, Chine

Ancien village de pêcheurs, la charmante Yangshuo a reçu le titre de capitale de l’aventure en Chine en raison notamment de son accessibilité, mais surtout grâce à sa proximité avec de nombreuses formations karstiques qui, émergeant d’une luxuriante végétation, font le bonheur des grimpeurs. Une sympathique troupe d’accros à la grimpe, locaux et étrangers, s’y renouvelle en permanence pour profiter de ce qui est probablement la plus belle concentration de parois en Asie, pour la plupart faciles d’accès depuis le village, à vélo ou en bus. Les voies sont généralement bien pitonnées, mais les plus intrépides pourront encore trouver à conquérir des parois vierges, parfois quasi verticales.
Insight Adventures (www.insight-adventures.com) organise des excursions à Yangshuo. Les meilleures périodes vont de mars à mai et de septembre à décembre, avec en prime un festival de l’escalade en novembre, le Yangshuo Climbing Festival.


Escalade à Yangshuo, Chine. Mathieu Lienart

8. Stand-up paddle en République dominicaine

Fuyant ces spots de surf qui ressemblent de plus en plus aux grands magasins un jour d’ouverture des soldes, les amateurs de stand-up paddle (ou planche à rames) aiment leur littoral plutôt sauvage et dépeuplé. Le nord de la République dominicaine offre 500 paradisiaques kilomètres de côtes battues par les vagues de l’Atlantique nord, idéales en stand-up paddle. Autre avantage, vous pourrez aller explorer embouchures de fleuves, récifs éloignés et criques aux eaux translucides si facilement que vous n’aurez peut-être même pas à mouiller le maillot.
Ces sorties sont organisées presque toute l’année par Waterways Travel (www.waterwaystravel.com), mais combinant petites vagues sympas et fréquentation minimale, la période mai-septembre est idéale.

9. Rafting sur la côte des Mosquitos, Honduras

La côte des Mosquitos (Honduras), qui doit son nom, non pas aux insectes suceurs de sang mais aux Indiens Miskito, est couverte d’une jungle marécageuse qui forme l’une des régions les moins explorées du continent américain. Les plus audacieux la découvriront en rafting et descendront le Río Plátano jusqu’à la mer des Caraïbes sans autre compagnie que celle des tribus indiennes et d’une faune exceptionnelle (loutres, aras rouges, pumas, jaguars et chauves-souris vampires, notamment). Quand vous n’êtes pas en eaux vives, vous explorerez aux abords du fleuve les grottes et les criques souterraines jadis utilisées pour des rituels, et le soir venu, vous perfectionnerez vos talents d’aventurier en bivouaquant sur les rives sablonneuses.
Après un circuit rafting d’une semaine, Epic Tomato (http://epictomato.com) vous déposera dans un havre de paix balnéaire où snorkeling et repos seront vos seules occupations.


Le Río Plátano, Honduras. New World Trips.

10. En attelage à cheval au Myanmar (Birmanie)

Explorer les vestiges de l’ancienne cité d’Ava (capitale birmane du XIVe au XIXe siècle) en charrette à cheval n’est pas une marotte de touristes mais bien le seul moyen à disposition. À Bagan, c’est aussi la meilleure façon de partir à la découverte des temples bouddhiques et des pagodes. Ce moyen de transport encore très répandu dans le pays, en particulier dans les zones rurales, n’est certes pas le plus confortable ni le plus rapide. Mais au moins, vous avez tout le loisir d’observer ce qui passe autour de vous, et vous êtes à l’abri du soleil et de la pluie, qui parfois frappent fort par ici.
All Points East (http://allpointseast.com) organise des circuits en charette, à vélo, en train, en rickshaw ou en bateau en Birmanie.
 

Best of 2014

Toutes les tendances 2014 sont à retrouver dans le Best of 2014

 
Photo attelage à cheval au Myanmar: abrinsky


Paramètres des cookies