• Temple To Mieu

L'avis de l'auteur Lonely Planet

Occupant l’angle sud-ouest de l’enceinte impériale, cet impressionnant ensemble fortifié a été superbement restauré.

Dans la partie sud s’élève sur trois niveaux l’imposant pavillon Hien Lam (1824). De l’autre côté d’une cour s’étend le solennel temple To Mieu, qui abrite les sanctuaires de chacun des empereurs, surmontés de leur photo.

Entre ces deux temples se trouvent les neuf urnes dynastiques (dinh). Chacune de ces urnes, fondues entre 1835 et 1836, est consacrée à un souverain de la dynastie des Nguyên. Mesurant environ 2 m de hauteur, et pesant chacune de 1 900 à 2 600 kg, elles symbolisent la puissance et la stabilité du règne des Nguyên. L’urne centrale, la plus grande et la plus finement ornée, est dédiée à Gia Long, fondateur de la dynastie. Dans la cour, on peut voir deux dragons, enfermés dans ce qui ressemble à des cabines téléphoniques rouges.

Du côté nord de l’ensemble, une porte mène à une petite enceinte fortifiée abritant le temple Hung To Mieu, une reconstruction du temple d’origine, bâti en 1804 en hommage aux parents de Gia Long.

Paramètres des cookies